Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP

Partagez
 

 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Lun 13 Avr - 16:22

INTRIGUE, CHAPITRE VII
Ceux Qui Sauvent



« Mérida — Michel, le destructeur de monde. »

trou
noir
dans la réalité trou qui augmente affamé
trou (le passage passé et le corps matière jeté sur le sol immobilisé mais les orbres disparaissent et l’arc Roi tu es grand tu perds le nord et le )
dans les ennemis
dans les traitres et les impurs
tous lavés de leur pêché Roi si tu les pardonnes dans la mort action folle action
trou noir dans la réalité absorbe constructions et corps et

 « Impuretés SermEnTs TrahIS Je RoI dE LE pArDon
éTeRneL je
brIsé BrIsé
»


déchu de tes fonctions Roi
tu m’as bien servi maintenant
amène la terreur Roi
déchu
déchu
et destruction.

et l’énorme monstre (trou blanc) d’émettre les rayons destructeurs
et Aronne et Roi de disparaître.

Roi
Aronne LuccheseAronne LuccheseRoi
speak no evil
spill no blood
make no demands.

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 5 Masculin
▐ RPG Age : 15 années.
▐ Personnalité : prudent — victime — mignon — gentil — obéissant — pleurnichard — peureux — fidèle — (royal)
▐ Parcours RP : -
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Lun 13 Avr - 17:47
apocalypse
et le premier ange sonna de la trompette et
(de la grêle et du feu mêlé de sang s’abattirent sur la terre et
la terre fut brûlée)

et l’homme de passer à travers le portail et d’en sortir en se tenant la tête entre ses mains — la douleur le projette à terre, et rien n’arrête (le supplice les hurlements la peur les supplications les larmes le désespoir la colère la vengeance les regrets la terreur et le sang (le sang chaud qui pulse en dehors de son corps et colore la pierre froide du Vatican — l’homme souffre, se tord de douleur, appelle à l’aide aussi mais (la punition divine est inéluctable)).

et le deuxième ange sonna de la trompette et
(quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée fut précipitée dans la mer et
la mer devint du sang)

et le sang et les larmes et les appels restent sans réponse — l’homme ne parvient pas à purger le mal qui l’habite. Il tremble, tout son corps est secoué de soubresauts douloureux, ses membres se déforment dans des spasmes incontrôlés (et dans ses yeux toute la détresse et le désespoir de celui qui sent sa fin prochaine et (qui ne veut pas mourir)) il se relève, titube, court presque sur quelques mètres ou (peut-être bien qu’il tourne en rond (peut-être même qu’il reste sur place il ne sait pas il ne sait plus (ne veut pas savoir il veut seulement (que cela s’arrête — pitié)))) et puis il retombe et s’enroule se tend et se détend il arrache sa peau ses cheveux ses vêtements plante ses ongles dans le sol (il ne contrôle plus rien et se traîne comme s’il cherchait à fuir son corps sa carcasse et sa douleur et la torture) il se relève encore et tombe un peu plus loin (ses yeux ne voient plus).

et le troisième ange sonna de la trompette et
(du ciel tomba une grande étoile qui brûlait comme un flambeau et
les eaux furent changées en absinthe et devinrent amères)

dégoût dégoût dégoût trois fois — une fois pour lui une fois pour elle et une fois pour tous les autres — ce qu’il reste de l’homme se déforme encore un peu plus il se colore de la lueur bleue de l’Innocence retrouve parfois la couleur de la chair et (des choses humaines et vivantes et tragiques) un œil qui pleure (des larmes noires comme le sang le péchés et les choses impures) l’autre vide et lumineux (celui qui voit la vérité l’absolu l’omniscient et l’inévitable) il se relève comme porté par une ombre monstrueuse et (beaucoup trop claire pour être bienveillante) c’est comme un arbre frappé par la foudre et cela a le bruit des branches qui craquent et des os qui se brisent (cela a le bruit de la mort).

et le quatrième ange sonna de la trompette et
(le soleil et la lune et les étoiles furent frappés et
l’aigle dans le ciel disait d’une voix forte : malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre !)

et la terre tremble alors que l’homme est dévoré par le monstre de lumière — et il grandit et il grossit et bientôt il ne reste plus rien de l’homme (rien qu’une masse difforme sans bras ni jambes ni tête (rien que la haine et les regrets et la destruction et)) — la marque des déchus frappé sur son cœur comme un rappel une mise en garde un exemple une punition pour (les tricheurs les menteurs les falsificateurs les injustes et (ceux qui défient le divin)).

et le cinquième ange sonna de la trompette et
(une étoile tomba du ciel et la clé du puits de l’abîme lui fut donnée et
du puits monta une fumée pareille à celle d’une grande fournaise)

et comme une bête souffrante comme un animal blessé comme quelque chose qu’on ne peut plus sauver le monstre râle et gémit et se lamente et hurle tout son désespoir (elles sonnent comme un appel à la guerre comme une promesse de vengeance comme un souffle de désolation comme l’écho des abîmes profondes et obscures) — et lance la machine de destruction et les rayons et le feu et la fumée et le soufre et (l’Innocence est impitoyable et ne pardonne pas).

et le sixième ange sonna de la trompette et
(j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui disait :
relâche les anges qui sont enchaînés près du grand fleuve).

(fallen).
ON AIR
Josef FischerJosef FischerON AIR
bool dead = false;

▐ IRL Age : 33 ▐ Messages : 4 Masculin
▐ RPG Age : 36 années.
▐ Personnalité : plutôt aimable — très croyant — très bon raconteur d’histoire
▐ Parcours RP : -
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Lun 13 Avr - 19:02
Aperçu de la situation

→ Aronne et Josef ayant senti qu’ils avaient perdu le contrôle de leur Innocence et, comprenant qu’ils allaient devenir déchus, ont profité du portail créé par Cyclamën pour quitter la congrégation (et ainsi ne pas la détruire).
→ Cyclamën a été emporté par Aronne : tous les Noés le suivent donc naturellement, pour lui porter secours.
→ De l’autre côté — au Vatican donc, mais à l’extérieur de la chapelle et de Central — Aronne déploie le rang A de Gwen, comme décrit dans son dernier post : cliquez ici.
→ Globalement, il y a donc : deux déchus (Aronne et Josef) + le rang A de Gwen (trou noir — vous êtes invités à nouveau à lire les explications dans le post de Aronne !)
→ Vous n’avez plus de malus de fatigue !


Quelques consignes

→ Comme vous pouvez le constater, pour des raisons de praticité (les événements impactant TOUT LE MONDE), nous avons de nouveau basculé vers un seul groupe commun. Cependant, afin que tout se passe pour le mieux, nous avons fixés quelques « règles » !
→ L’endroit étant clairement en train d’être détruit par les déchus ET le trou noir de Aronne, les Noés ont tout intérêt à faire stopper ça afin de pouvoir s’en sortir indemne + récupérer Cyclamën + détruire les deux Innocences concernées (celle de Aronne et de Josef).
→ Inutile de préciser pourquoi les exorcistes et les autres groupes ont toutes les raisons du monde de stopper le massacre & la destruction perpétrés par les déchus !
→ Les Noés / exorcistes / akumas / pacis vont donc une fois de plus devoir s’unir. Il ne s’agit pas de devenir amis, on vous demande même pas de vous supporter, simplement de vous tolérer ! Il n’y a plus d’intérêt à se battre, il faut simplement détruire les déchus avant qu’ils ne détruisent tout/fassent des morts dans vos camps respectifs.
→ Comme il y a beaucoup de participants, on ne peut évidemment pas vous demander de prendre tout le monde en compte, c’est impossible. C’est aussi normal que des petits groupes/alliances puissent se former, et on ne vous le reprochera pas ! Le tout, c’est de ne pas ignorer quelqu’un qui chercherait par exemple à rejoindre ledit groupe, et de ne pas trop prévoir de choses en PV (ou bien en parler sur le chan, histoire que tout le monde puisse voir/réagir etc !).
→ Au début de chaque résumé, il est vous est demandé de préciser en tête quels personnages sont concernés / risquent d’être influencés par votre post. Privilégiez des résumés courts et concis, qui vont droit au but !


Vaincre les déchus

→ Chaque déchu dispose de 500 PV.
→ Pour les tuer, vous devez amener leurs PVs à ZÉRO. Chaque attaque qui lui sera portée lui infligera un certain nombre de dégâts, comme suit :
→ Une attaque de rang F lui inflige maximum 5 dégâts (un dé 5).
→ Une attaque de rang E lui inflige maximum 10 dégâts (un dé 10).
→ Une attaque de rang D lui inflige maximum 15 dégâts (un dé 15).
→ Une attaque de rang C lui inflige maximum 20 dégâts (un dé 20).
→ Une attaque de rang B lui inflige maximum 25 dégâts (un dé 25).
→ Une attaque de rang A lui inflige maximum 30 dégâts (un dé 30).
→ Si votre personnage bénéficie d’un boost, alors il se peut qu’il ait le droit à un dé + grand. Dans ce cas, demandez au staff, et on verra ensemble ! De même, si votre personnage est fortement blessé/affaibli, il se peut que son attaque soit moins efficace : de même, parlez-en au staff !
→ La ville, elle aussi, dispose de PV — et ce, afin de nous aider à déterminer l’ampleur des dégâts qu’elle subira. Ses PV sont de 1000. Les déchus posteront de temps en temps en faisant un jet destruction et vous serez tenu informés des PV restants et de l’état de la ville (ce sera bien entendu à prendre en compte ! Un personnage respirera moins bien au milieu d’une fumée noire ou aura un moins bon équilibre/liberté de mouvement si tout s’effondre autour de lui !)
→ RESTEZ EN VIE.
L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 29 ▐ Messages : 1270 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Lun 13 Avr - 23:05

we fall. we break. we fail. but then, we rise. we heal. we overcome.

Ceux qui sauvent.

L'inspecteur courait, et courait le plus vite possible. La longue robe rouge de corbeau le gênant un peu dans sa course -mais il avait vu pire qu'un simple bout de tissu dans les pieds- il continuait de courir dans les couloirs illuminés de Central. Illuminés oui, parce qu'une sorte d'arbre de lumière retenait l'établissement croûlant.

En vérité, que faisait-il ici? Il n'avait rien à faire à Central, ici il était mort. Howard Link est mort et enterré alors que fait-il là à courir dans les couloirs?

Comme d'habitude, son quotidien n'était rythmé que par le 14e et sa recherche. La recherche d'Allen, et du moindre indice pouvant mener à lui. Il en avait trouvé : des petits bouts, des petites bribes et alors s'était-il empressé de se rendre sur le terrain. Allen aurait apparemment été aperçu en Italie et c'est sans attendre une seconde de plus qu'il y avait été dépêché.

L'allemand venait de commencer ses recherches dans la plus grande discrétion. Elles ne menaient pas à grand-chose, soyons clairs mais il avait l'habitude.

Néanmoins, une chose ébranla sa petite enquête. Son golem se mit à s'agiter. Il fronça les sourcils : ce golem ne s'activait qu'en de très rares occasions, et il était souvenu prévenu des heures de rendez-vous avec l'Inspecteur Leverrier : après tout, il ne pouvait répondre aux appels en pleine rue, aux risques de se faire repérer.

S'isolant alors dans une ruelle, il sortit son golem de la poche de sa veste et la voix de Malcom Leverrier retentit. Les ailes noires écoutaient attentivement et plus l'Inspecteur parlait, plus les sourcils de l'allemand se fronçaient. Tout cela était à peine croyable, à peine imaginable. Et si c'était une autre personne à l'autre bout du fil, il aurait pu croire à une blague.

Mais le ton employé. Les ordres donnés.
Rien ne peut lui mentir.

- Affirmatif Monsieur, je me mets en route de ce pas.

- Inspecteur Howard Link, je compte sur vous.

Un léger silence, le temps de digérer toutes les informations. Ce qu'il allait faire. Ce à quoi il allait assister.

- ... je ne vous décevrai pas.

Et il avait raccroché.

Son coeur battait à tout rompre alors qu'en quelques minutes, ses affaires étaient prêtes. Il se mit en route, le pas rapide, la tête baissée pour éviter toute reconnaissance faciale. Il sortit de la ville et se plaça aux coordonnées indiquées. Et là, un portail l'attendait.

Il prit une inspiration et sans attendre une seconde de plus, pénétra à l'intérieur.

" Faites preuve d'une grande prudence".

Ces mots résonnaient dans son esprit alors qu'il arrivait dans l'intérieur de la bâtisse de Central. Celle qu'il avait jadis connu. Celle qui l'avait bercé, entraîné. Celle qui l'avait presque tué. Celle où il était mort maintenant.
Il entendait du bruit, beaucoup de bruit. Sur ses gardes, il se faufila dans les couloirs. Il savait exactement où aller.

Les murs se mirent à trembler et il évita une branche de justesse. Une branche qui poussait, grandissait dans Central. Malgré le bref résumé de la situation fait par l'Inspecteur spécial, il ne s'attendait pas à une telle chose. Un arbre de matière noire, à Central? Pouvait-il seulement penser qu'un jour Central se ferait attaquer?

C'était impossible, tout bonnement impossible pourtant les faits étaient là. Et il se devait d'agir où c'était l'institution entière qui tomberait.
Il arriva dans une pièce où il s'enferma à double tour. Rapidement, il se mit à fouiller et trouva une tenue de Corbeau et un masque : parfait. Il s'habilla rapidement, s'arma également et sortit. Et là, plus de temps à perdre : il se mit à courir.

C'est pour cela qu'il courait, car l'ordre lui avait été donné de prêter mains fortes aux derniers corbeaux restants contre ce qu'il se passait là-bas.

Et alors qu'il tourna il vit. Et il comprit. Une fois passé le choc et l'analyse de la situation, Link comprit rapidement ce qu'il devait faire.
Devant lui, deux Déchus. Il fallait en choisir un et se mit en position.

- Secret Spell : Binding Wings, Shibari Bane !

Ses mains positionnées, ses appuis fermement ancrés dans le sol, des talismans volèrent des manches de sa tenue pour venir enserrer un des déchus. L'Inspecteur était crispé : sa force n'était pas suffisante pour arrêter un déchu mais il arrivait cependant à le ralentir. Il devait tenir jusqu'à ce que les autres arrivent.
Il se mit à mobiliser toutes ses forces, toute sa concentration dans cette tâche ardue sans quitter un seul instant sa cible du regard.

Et ainsi il attendit.
Il attendit que chacun arrive pour mettre fin à ce massacre sans nom.
@pleins de gens
Central, le 06 juin 189x+1.


Résumé !:
 

Technique D : Secret Spell : Binding Wings – Shibari Bane.:
 
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Lun 13 Avr - 23:27


intrigue, chap. VII, phase 4, ceux qui sauvent.


Une nouvelle fois, l'Apocalypse.
Edimbourg était encore frais dans la tête de l'exorciste ;
Ce qu'il allait se passer serait pire, prenant la place d'Edimbourg.

Les jambes de Destiny bougèrent seules ; son instinct de survie primant sur tout le reste. L'ennemi avait encore changé. L'ennemi ne cessait de changer ; voilà qu'elle devait attaquer ses alliés. Ces deux hommes avaient été ses alliés, très peu de temps certes, mais tout de même. C'était une guerre bien particulière, celle qu'ils menaient tous. Elle avait entendu parler des guerres traditionnelles ; et elle pensait que celle-ci en était une. Mais elle s'était fourvoyée. Cette guerre-ci était bien plus destructrice. Elle pouvait voir les dégâts de l'innocence ; ce qu'elle faisait de plus destructeur. Elle se demandait comment tout cela avait pu se produire. Elle voulait des explications ; elle savait ce qu'il se passait pour les déchus.

Ils mouraient.

Alors ses pieds la menèrent au portail ; elle traversa, pas seule, mais elle ne préoccupait même pas de qui était à ses côtés, de qui il y avait devant ou derrière elle. Tous avait le même objectif à présent ; aux yeux de Destiny, c'en était risible. Ils avaient tous combattus les uns contre les autres et là, ils allaient devoir d'entraider. Personne n'avait le choix, à présent ; c'était ça ou la mort. S'il fallait soigner l'ennemi, elle le ferait. Ils s'entretueraient un autre jour ; cette journée ne pouvait pas être plus bizarre. Elle avait mis ses sentiments de côté pour s'occuper des deux déchus. Elle écarta ce qu'elle ressentait pour ces déchus, pour ses alliés. Son coeur se serrait, et elle savait qu'elle ne serait pas au bout de ses surprises. Si elle avait encore des larmes pouvant couler de ses yeux, elle pleurerait ; pour leurs âmes, pour leurs avenirs qui n'auront jamais lieu.

C'était pour cela qu'elle devait agir, vite.
Pour les soulager, pour les laisser se reposer.
Ils avaient tant faits, sûrement tant souffert.

Son innocence n'avait pas été désactivée ; elle se prépara à lancer l'offensive. Elle aperçut un corbeau qui s'occupait du jeune homme qui était dans son groupe tout à l'heure. Elle ne connaissait même pas son prénom. Elle ne l'avait pas entendu. Elle n'avait même pas demandé. Elle lui aurait demandé après cet enfer, mais elle n'en aurait jamais l'occasion. Coeur serré, une nouvelle fois ; Destiny s'avança pour dépasser le corbeau qui ralentissait le déchu. Elle devait frapper vite et fort. Elle s'occupa d'invoquer Vivaldi, se sentant assez capable de le faire de nouveau. Elle ne devait pas perdre de temps.

nouvelle partition ;
invocation - antonio lucio vivaldi
mission - survivre + jouer la partition des quatre saisons, l'hiver + attaquer les cibles.
cible -  les deux déchus.
mots clés - froid progressif, légers tremblements de terre, vent glacé, piques de froid, claquements de dents, pas de répits, chute inévitable, tempête qui se déchaîne.
rajout de mot clé - tempête ciblée sur le déchu josef, les deux déchus sont ciblés.
précision - personne ne doit être blessé par les effets de la météo à part les deux déchus.

Vivaldi invoqué, il n'attendit pas pour jouer sa propre mélodie pour attaquer ses cibles. Le compositeur et la violoniste jouèrent chacun une mélodie différente pour attaquer le déchu devant eux ; ensemble, de concert. Alors que le compositeur modifia la météo autour des déchus, Destiny envoya ses minis tornades sur le déchu. Elle fit extrêmement attention à ce qui l'entourait, pour ne pas être prise par surprise. Vivaldi était écrit pour survivre, coûte que coûte. Le regard de Destiny était rivé sur le déchu ; c'était si dur de mettre ses sentiments de côté, si dur.

Il avait un prénom, tu sais ?
Il s'appelait Josef.




feat tout le monde






résumé:
 

techniques utilisées:
 

compositeur invoqué + partition:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 1:15
this is never gonna end
Mais Cyclamën ne te répond pas — il n’en a pas le temps, pas plus que tu n’as le temps de voir arriver le danger. Et pourtant, sous tes yeux, le norvégien se fait brusquement emporter par une silhouette humaine (tu reconnais la marque de l’Innocence (elle rouvre les blessures et ravive les cicatrices du passé (et tu sens l’Amour de Noé qui bouillonne de rage et de douleur et (de haine — elle emporte l’éclat de ta peau et assèche l’océan de tes yeux Bonnie et n’y laisse que la cendre et le feu, la suie et l’or brûlant (et les stigmates de l’apôtre))))) et ton sang ne fait qu’un tour. Et Agneau semble le comprendre — elle te met en garde. Tu ne dois pas te laisser aveugler par tes sentiments, Bonnie. Bien-sûr que tu as peur, bien-sûr que tu es en colère, bien-sûr que tu veux détruire le monstre qui se forme devant toi mais — mais tu as encore besoin du masque d’Agneau (tu ne peux pas te permettre de laisser la fatigue et la douleur te ralentir maintenant), et il t’empêche d’infliger la moindre blessure. « L’enfant ! » tu fais confiance à la semie (tu n’as pas le choix — tu dois lui faire confiance) et alors qu’elle emporte le petit d’homme loin d’ici, tu matérialises une attache de lumière autour de ta main, que tu lances à l’hôte du Regret. « Cyclamën, la corde ! » et Cyclamën de la saisir, et ton cœur de s’apaiser un peu — et pendant que tu concentres la force de Noé dans tes bras, pendant que tu t’assures que le norvégien ne sera pas emporté par le trou noir, Agneau te rejoint (sa présence te rassure (elle te permet de garder la tête froide)) arc bandé — elle tire plusieurs flèches sur l’ange déchu.

Du portail et en dehors, plusieurs personnes ont rejoint les lieux — tu sens la présence de tes frères et sœurs, celle de l’Innocence aussi (en bien trop grand nombre Bonnie cela t’est insupportable mais (beaucoup moins que la haine qui tend vers les Rejetés (beaucoup moins que la peur de tout perdre ici (beaucoup moins que la peur de le perdre lui)))) mais tu n’y prêtes pas attention (tu ne prêtes pas non plus attention à ces Innocences qui te sont bien trop familières) tu te concentres sur ceux qui pourraient avoir besoin de ton aide — tu ne sais rien de ce qu’il s’est passé pendant que tu étais captive, mais voir les apôtres et les exorcistes passer par le même portail t’a bien assez renseignée (et partout où il y a l’Innocence, il y a la matière noire (et partout où il y a l’Innocence, il y a la guerre (et partout où il y a la guerre, il y a des blessés et (d’autres qui ne reviennent pas (que tu ne peux plus sauver (et cela te terrifie, Bonnie (de ne pas pouvoir tous les sauver))))))). « Agneau ? J’ai besoin que tu me guides vers les blessés... est-ce que tu pourrais faire ça ? » et l’Encre d’acquiescer de sa voix chantonnante et de s’élancer à travers le champ de bataille, petite silhouette laiteuse et grelottante « Suis-moi ! » et toi bergère de suivre de l’agneau — et au milieu de ces visages adorés (auprès de qui tu as tant à te faire pardonner — mais que tu as tout juste le temps d’apercevoir du coin de l’œil), elle t’en désigne un : et ton cœur se serre lorsque tes yeux croisent ceux de l’hôte de la Maladie, debout malgré les blessures (debout malgré les morsures (sur sa peau luit doucement la couleur maudite de l’Innocence (et tes cheveux s’illuminent à leur tour, soleil dans un ciel terrible)). « Blasius ! Je... » Tu quoi, Bonnie ? Tu as tant à lui dire, et si peu de temps — alors tu poses doucement ta main sur son bras meurtri, et fais des mots suspendus un petit paquet que tu ranges dans un coin de ta tête. Pour plus tard. Il vous faut survivre d’abord et pour cela tu dois (soigner les autres — c’est quelque chose que tu sais faire). « Laisse-moi t’aider. »

Laisse-moi t’aider,
à mon tour.

» le 06 juin 189x — intrigue chap. VII, Vatican


résumé:
 
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 12:37

stripped down to the bone








Tu aurais dû te douter que la chose ne serait pas aisée, que tout ne se déroulerait pas aussi bien que tu l’espérais. Même si tu prends le temps de réfléchir avant d’agir, même si tu ne te précipites pas dans la mêlée, il y a toujours quelque chose qui cloche, qui finit par se retourner contre toi. La faute à pas de chance, la faute au Destin. Tu ne sais pas trop, tu sais juste, qu’à la fin, tu finis toujours par t’en mordre les doigts. Tu ne la touches plus, la gamine furieuse. Tu la laisses faire un peu ce qu’elle veut, tu la laisses semer le désorde, la discorde. Mais voilà que tu n’es pas la seule à t’intéresser à elle. Du coin de l’oeil, tu l’as vu sur le champs de bataille. Tu ne t’es pas intéressée à lui parce que tu craignais de ne pas faire le poids, tu craignais que cela soit l’instant où tu te mordrais les doigts. Ton instant de regret est né de ton désintérêt, de ton désir de te préserver … Ah ça, tu t’en mords les doigts. Le sorcier (vile créature (monstre plus monstrueux encore)) s’empare de la gamine et de son Innocence, qu’il s’empresse de retourner contre toi. Tu ne peux que le regarder avec de grands yeux horrifiés, prendre la fuite ne te traverse même pas l’esprit, Wil. Et tu regrettes, tu regrettes. Alors que la pierre entour son corps, à la gamine, sous l’influence du Sorcier, alors que la pierre entoure ton corps, tu as juste le temps d’avoir peur. De ne pas te relever, que le coup porté soit trop fort, de la Mort. La panique t’étouffe, tu n’as ni l’air, ni la voix pour appeler à l’aide. Et qui viendra t’aider, de toute façon ? Edith que tu as bien trop souvent malmené ? Autonoé que tu as constamment dénigré ?

(Et c’est la peur qui t’étreint le coeur, qui te retourne les entrailles.)
(Tu étouffes alors que la pierre t’emprisonne, t’as les mains moites et le palpitant qui s’affole.)
(Pas d’appel à l’aide, juste le silence de la terreur.)

Et finalement, il y a plus de peur que de mal. La peau est percée, mais la chair n’est guère dévorée par l’Innocence. Moment de satisfaction perfide, sourire tremblotant mais victorieux. Et tu te ris de son échec ; l’Innocence s’effondre autoir de toi, autour d’elle, autour de lui. Et sur ton épiderme, des rivières de sang se dessinent, te donnent un air plus que sinistre. Mais tu t’en contrefous, Wil. Tu es victorieuse au travers de son échec. Ton estomac se soulève, tu titubes vers l’arrière. Fuck. Tu restes ébranlée par la sinistre expérience, ta peau percée par l’Innocence. L’adrénaline qui circule dans tes veines efface toute sensation de douleur. Et là, tu aperçois, du coin de l’oeil, un signe d’espoir. Un portail, à travers lequel se précipite le Sorcier. Sans réfléchir – tu vas le regetter encore, t’en mordre les doigts ah – tu le suis, plus revancharde que jamais. Tu passes le portail précipitamment, te foutant totalement de ceux et celles que tu laisses derrière toi. Libre à eux de suivre le mouvement ou de rester derrière, tu ne blâmeras personne. Ton estomac se soulève encore une fois alors que tu fais face à une nouvelle Apocalypse (tu as survécu à Édimbourg (tu survivras bien à celle-ci)). Tu t’armes de tout ton courage pour affronter ce qui se trouve par-delà le portail. Et là, c’est la confusion. Tu vois Cyclamën, emporté par l’une de ces monstruosités. Tu aperçois Bonnie (et le soulagement te met presque à terre (presque)). Tu aperçois beaucoup de monde – la violoniste, notamment – et surtout tu aperçois Gwen, au loin, tu reconnaitrais sa crinière flamboyante entre mille. Un nœud se créé dans ta gorge alors que tu poses un regard terriblement humain sur sa personne. Et elle, elle ne te voit pas. Tu déglutis difficilement, tu détournes le regard. Tu n’as pas le temps pour ça.

(Et c’est un peu la panique, parce que tu ne sais pas trop quoi faire.)
(Il y a tant de douleur et d’agonie autour de toi, tu en perds la tête.)
(Là, tu la vois. Et une idée germe dans ton esprit.)

Tu l’aperçois du coin de l’oeil, avant de te tourner totalement vers elle. « EDITH ! » que tu rugis si fort que tu sens tes cordes vocales qui tirent, tirent, tirent. Tu te fais mal, c’est la force du désespoir, la panique. Tu te précipites vers elle. Tu te jettes presque sur la machine de guerre. « I need your help. Take me to him. » Et tu sais qu’elle ne dira pas non, qu’elle ne peut pas te refuser ta demande un peu folle. Tu te sens ridicule, parce que tu n’es pas sûre de ton coup. Tu grimpes sur le corps métalique d’Edith, tu la chevauches et la laisses t’emmener là où tu as besoin d’être emmenée. Tu t’accroches fermement à elle d’une main, dans l’autre tu invoques une hache de matière noire dans ton autre main. La peau striée de rivières sanguinolantes et cet air furieusement déterminé au fond de tes yeux dorés, tu as fière allure. Et quand tu approches finalement du Roi déchu, tu as les mains qui se font moites. La déchéance est terrible, terrifiante. Mais tu ne te démontes pas pour autant. Coeur palpitant, tu n’es pas assez près. « Get closer, Edith, but be careful. » Et quand elle s’éxécute, tu lui assènes un coup violent. Pas suffisamment pour qu’il s’effondre, mais c’est un coup porté malgré tout, que tu considères comme une toute petite victoire.


résumé:
 

POINT TECHNIQUE:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 859e8ea9a5e82d868714baac4aaee677a15fb9af
intrigue chapitre VII
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent J3K7kQy
merci Saphi [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent MFlwLBQ
Le Vilain Petit Canard

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Wil Hartmann
Wil HartmannLe Vilain Petit Canard
Wilma ment en #916980
Chaos s'enrage en #654e73

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent UmixkoI [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent A4PVYU0 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent ISe85Px

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 399 ▐ Autres Comptes : freja & lottie & huā & solveig & siobhán & yumi & cassandre
Autre / Ne pas divulguer
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : ► Loyale ✘ Belle parleuse ✘ Menteuse ✘ Fourbe ✘ Fière ✘ Indépendante ✘ Peu sûre d'elle ✘ Ironique ✘ Sarcastique ✘Indifférente ✘Mature ✘ Cultivée ✘ Curieuse.
▐ Parcours RP :
RPs en cours
some kind of family ft Ayden Hyde & Saphira Hyde ; 70 points (février)
got nobody to call my own ft Lena K. Friedwald & Ada van Eyck & Adelheid von Rosenwald ; 20 points (fin février/début mars)
no rest for the wicked ft Edith Laforet ; 50 points (fin février/début mars)
de la notion de happy ending et sur son inexactitude ft Autonoé Samaras ; 30 points (fin février/début mars)
cohabitation (can we pretend one last time) ft Gwenaëlle Roussel ; 10 points [MINI RP] (mars)
when the party's over ft Bonnie R. O'Cahan ; 70 points (fin mars)
but the blood on my hands scares me to death ft Ada van Eyck ; 10 points (10 avril)
[quête] blue hell ft Edith Laforet & Felipe Borréda de Soto; 10 points (mi-avril)
blinding lights ft Adelheid von Rosenwald ; 50 points (fin avril)
[MISSION] a fight to the death ft Cristal Gomez ; 20 points (07 mai)
[INTRIGUE CHAPITRE VII] groupe V ft Destiny Richards, Oskar P. Magnussen & Scar L. Heselton ; 50 pts

RPs terminés/abandonnés
we're in this game together ft Arthropoda ; 40 points (abandonné)
i believe in you ft Félix N. Akerfeldt ; 60 points (terminé)
my faith won't lie ft kally lancaster ; 30 points (abandonné)
don't get too close, it's dark inside ft Félix N. Akerfeldt ; 70 points (abandonné)
[quête] un voleur dans l'arche ft Ayden Hyde ; 90 points (abandonné)
[mission] tumulte au coeur du désert ft Ayden Hyde & Gwenaëlle Roussel ; 60 points (terminé)
we're only humans ft Ayden Hyde ; 60 points (terminé)
stand by me ft Leopoldine Dumas ; 30 points (abandonné)
ghost of the past ft Gwenaëlle Roussel ; 120 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie I) ; 40 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie II) ; 120 points + 1 condition (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie III) ; 30 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie IV) ; 10 points (terminé)
[flashback] a warm welcome ft Adelheid von Rosenwald ; 90 points (terminé)
à Ayden ft Ayden Hyde ; 20 points (terminé)
kid, the revolution is back ft Cassidy Danvers ; 70 points (terminé)
c'était censé être d'heureuses retrouvailles ft Ayden Hyde ; 80 points (terminé)
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui prient ft everybody ; 100 points + 1 condition terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui paient ft everybody ; 60 pts terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui savent ft everybody ; 30 pts terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui sauvent ft everybody ; 50 pts + 1 condition terminé

Autres
➙ fiche de présentation ; 50 points
death doesn't let you say goodbye, it just carves holes in your life and your future and your heart ; 10 points (os scénario)
hold my body, hold my breath ; 10 points (os scénario)
➙ Anniversaire (x4) ; 200 points
➙ 200 messages ; 100 points

➙ Total points ; 1930 points
rang C
11/3 RPs
3/4 conditions pour le rang B




Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 14:09
TIRAGES DU TOUR 1

Participants :
1 → Cristal
2 → Destiny
3 → Cyclamën
4 → Enos
5 → Madalia
6 → Lavi
7 → Bonnie
8 → Edith
9 → Link
10 → Felipe
11 → Akira
12 → Wil
13 → Gwen
14 → Pandélis
15 → Phoenix
16 → Shuk
17 → Célania
18 → Asiye
19 → Maisie
20 → Ada
21 → Dolores
22 → Adelheid
23 → Saphira
24 → Blasius
25 → Zoya

Blessures :
1 → tête
2 → torse/ventre
3 → bras/épaules
4 → jambes

Résultats :
3 ; 4 → Cyclamën est blessé aux jambes par Aronne.
18 ; 2 → Asiye est blessée au niveau du torse/ventre par Josef.
12 ; 1 → Wil est blessée au niveau de la tête par Aronne.

Situation :
Aronne → Il reste 488 PV à Aronne !
Josef → Il reste 485 PV à Josef !
Trou Noir → Le trou noir est toujours là, il continue de grossir ! Son diamètre est d’environ 10 mètres.

L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 29 ▐ Messages : 1270 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 14:30
Fin

Un trou noir dans ta mémoire. Tout ce qu’il s’est passé, toutes les actions qui ont amenées à celle là, disparues, englobées par ce qui se trouve devant tes yeux — par l’horreur de ce combat et cette apocalypse qui vous menace. Un trou noir dans ta mémoire — un trou noir dans ta conscience — comme pour oublier que tout cela est de ta faute, que cette innocence si destructrice est la tienne. Le petit Roi l’a demandée et le petit Roi l’a obtenue sans que tu ne puisses rien faire, rien dire, pour la deuxième fois maintenant. Un trou noir dans ta mémoire — un trou noir dans ton coeur — mais surtout un trou noir face à toi, absorbant tout ce qui se trouve à proximité, tout sauf les deux Monstres divins qui l’ont invoqué.

Et cette terreur qui te noue les entrailles face à l’horreur (encore ce mot, il te suit quoi que tu fasses Gwen), qui t’empêche d’être lucide et même de respirer. Vous allez mourir, c’est un fait. Vous allez mourir, toi, tes amis, ceux que tu aimes et ceux que tu ne connaissais pas avant aujourd’hui. Tous, vous allez disparaître un à un, anéanti par votre propre bêtise et votre arrogance — ils ont voulu se prendre pour Dieu, qu’ils en paient le prix — et il ne restera personne pour se rappeler de qui vous étiez vraiment — de qui ils étaient eux, aussi, avant de devenir des monstres d’innocence (il ne restera que la peur et les larmes (il ne restera que la mort (comme à chaque fois))).

Et cette terreur qui te noue les entrailles face à l’horreur (encore (et encore)) et fait naître des larmes dans ton regard. Pourtant tu ne peux abandonner maintenant, Gwenaëlle, tu as encore tant de personnes qui comptent sur toi, tant de personnes que tu pourras peut être sauver si tu arrives à agir — et ce même refrain qui regagne ton coeur une nouvelle fois (qu’importe que je meurs s’ils vivent) — tant de personnes que tu vas sauver maintenant que tu agis, maintenant que tu bandes ton arc et fais apparaître une nouvelle flèche.

Tu n’as pas beaucoup de temps devant toi, obligée de bouger pour résister à l’attraction de ce (trou noir), mais tu as suffisamment d’expérience pour que ce soit suffisant — tu as vu tant de morts et tant de monstres (et pourtant tes mains ne peuvent s’empêcher de trembler (et pourtant, tes larmes ne peuvent s’empêcher de rouler (et pourtant)))
« Marie, Celle qui rassemble » La suite on la connaît maintenant, et ces flèches qui s’envolent l’une après l’autre en direction des deux déchus, les liant un temps. La suite on la connaît oui, et on sait qu’une telle technique n’arrive jamais seule « Les Quatre, Enfants de l’apocalypse »
Apocalypse, voilà le mot approprié — voilà toute l’ironie de la situation (car vois tu, Gwen, cette technique que tu pensais si forte (la plus forte à n’en pas douter) n’a aucun effet (car vois tu, Gwen, toi tu sais affronter les hommes, tu sais les calmer et les adoucir, mais tu ne sais les tuer (car vois tu, Gwen, toi au fond, tu n’es qu’une gamine apeurée et terrifiée (car, vois tu, Gwen, tu es, as toujours été et seras toujours faible (un poids pour les autres))))).

Alors tu abaisses ton arc — alors tu baisses les bras (et regardes, regardes autour de toi tous ceux qui continuent de se battre (et regardes, regardes autour de toi, tous ceux qui ne devraient être là (et regardes, regardes et pleures, Gwen, regardes et pries (pardonne nous nos offenses))).
© GASMASK


Résumé:
 

Technique:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Sb6h



Gwen selon Seo
Moodboards:
 

† L'écorchée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: Gwenaëlle Roussel
Gwenaëlle Roussel† L'écorchée †

Je cicatrise dans l'alcoolisme
Au fond je crois que j'agonise


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent FRKHjIk
Nina

Gwen lutte en #ff9900
Liri fuyait en #996699

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent THMdrMB [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent RHDh2T3 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent CQzqjye

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 1168 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle – Oskar – Magdalena ⎯ Enos ⎯ Amaury ⎯ Amak – Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/10 : Indisponible.

wwwNausicaa [10/3]

wwwNausicaa [6]
wwwBonnie [4]
wwwWilma [5/3]

wwwCélania, Destiny, Lavi [4]
wwwAyden [3/3]
wwwPacificateurs [2]

wwwMaisie [1/3]
wwwWil [2]
wwwSoren, Maisie [1]
wwwPacificateurs [1]
wwwIvana, Célania [2]

wwwPacificateurs [3]
MultiversNausicaa (15)

Rang B
3250 pts
Rang A dans 5 conditions


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 1r2cKE9 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent VRWwpEj

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 14:50
Ceux qui sauvent




Et ses amis.
À ses côtés.
Toujours.
Jusqu’à la fin.
C’était mieux. Que d’être seule.


Gwen l’avait rejointe -équipe soudée, elle n’était jamais très loin-, avait appuyé sa déclaration, lui donnant davantage de crédits. Prouvant leurs intentions. Si seulement quelqu’un -n’importe qui- voulait bien y croire. Et autour d’eux, une sorte d'accalmie, comme si les combats s’atténuaient, comme si le doute s’installait. Et en face d’elle, le vampire, dont l’état de fatigue avait finit par avoir raison de lui.

« Nous ne sommes pas dupes. Vous voulez nous faire croire que vous êtes simplement venus arrêter les combats ? »

Et elle abaissa Falchion.
Elle n’avait plus besoin de le menacer à présent.
Elle espérait le dialogue ouvert.
Les combats terminés.


« C’est la vérité, » lui répondit-elle, espérant le convaincre lui, et tous ceux qui voulaient l’écouter. « Nous…
En quoi ça vous regarde, elle est avec NOUS et NOUS allons la récupérer ! »

L’oiseau de feu les avait rejoint. Avec toute sa fureur et sa violence. Et déjà, elle se tenait prête à l’arrêter. Et l’oiseau ignorait. À quel point il se trompait. Bonnie était son amie. Elle la sauverait. Comme elle l’avait fait. Mais ça n’avait pas d’importance. Et l’Akuma avait rejoint les Noés présent, commençant leur évacuation pendant que l’archère et elle surveillaient.

« Qui est « Bonnie » ? » l’interpella à nouveau l’exorciste.

Tu ne le sais toujours pas ?
Sais-tu au moins, ce que tu défends ?
Pourquoi tu te bats ?


« Tu dois surement déjà le savoir, non ? »

Savoir pourquoi ils sont ici. Savoir pourquoi ils vous attaquent. Savoir ce que vous défendez.
Et de ses yeux qui cherchaient constamment la présence du danger, elle le vit. L’enfant Roi qui posait pieds sur le champ de bataille, qui semblait si étrange -épuisé, mal, inquiet, blessé, désespéré- ?

« Tribut — Mérida. Vous ne fuirez pas le jugement de Roi. »

Et au tour de l’arc de finir dans les mains du gamin. Et avec sa puissance, elle redouta. Le pire.

Mais à nouveau. Autre chose.
Un portail ?


Elle se tourna vers cette nouvelle brèche, vers ses nouveaux venus. Et elle n’eût aucun doute quant à leurs identités. Un pas en arrière, ses yeux angoissés. Elle n’oubliait pas. Jamais. Les affrontements contre lui. Les blessures. Les cauchemars. Et elle avait peur. Elle craignait. Pour ses amis. Car le monstre était arrivé.

Mais la peur ne resta pas longtemps.

Emporté rapidement par le garçon, qui s'était jeté sur lui et qui avait traversé le portail. Et aussitôt, l’amie qu’elle était venue chercher l'avait suivit, sans même aviser le champ de bataille. Et le deuxième, qui lui aussi avait utilisé le portail.

Non.
Non, non.


Si Bonnie affrontait le Roi et l’Autre...

Et déjà, certains se précipitaient à leur secours. Et son regard se porta sur Gwen, si proche d’elle. Elles devaient y aller. Elles n’avaient pas le choix. N’est-ce pas ? Gwen savait, car elle était déjà en route. Vers une nouvelle bataille.

Et puis, vers ses autres amis qui s’étaient rapprochés. Ils ne semblaient pas blessés, capables de continuer. Mais s’ils avaient connu l’horreur. C’était l’Enfer qui les attendait surement.

« Rentrez, si vous le souhaitez. Ça risque d'être pire de l'autre côté, » leur dit-elle avec toujours cette angoisse qui persistait depuis que Cyclamën était apparu.

Car derrière le portail.
Impossible de savoir ce qui les attendait.


Blanc.
Silence.


Puis une nouvelle Apocalypse.

Elle avait craint les destructions. La lave. Les météores enflammés.
Aujourd’hui, c’était pire.
Elle craignait ce qui se déroulait sous ses yeux écarquillés. Paralysée, l’espace d’un instant.

Une ville. En pleine destruction.
Un trou dans le ciel. Prêt à tout faire disparaître.
Et l’Innocence. Folle, sous cette forme si horrible, si injuste.
L’enfant Roi était tombé. Et des larmes, pour lui.

Ils ne l’avaient pas sauvé.
Et son Innocence l’avait tué.


Mais ce n’était pas le moment. Pas le moment de se perdre. Pas le moment de flancher. Les cauchemars auraient le loisir de lui rappeler la Mort, plus tard. Il fallait se concentrer. Maintenant. Il y avait, au loin -trop pour qu’elle les distingue- ce Noé et cet Akuma qui attaquait déjà. Il y avait, proche d’elle, Gwen, qui usait de Mérida contre les Destructeurs. Il y avait, non loin, une exorciste, qui faisait son possible. Destiny ? Et il y avait bien d’autres personnes, bien d’autres combattants. Mais feraient-ils le poids, face à ça ?

Il fallait se battre. Pour le savoir.
Pour espérer sauver les combattants.
Pour espérer sauver tous ceux qui se trouvaient dans la ville.
Il était temps.

Alors elle courut, rejoignant l’exorciste déjà à l’oeuvre, se plaçant à ses côtés. Elle ne semblait pas blessée, seulement éreintée. Et c’était déjà un bref soulagement.

« Destiny ! » l'interpella-t-elle lorsqu’elle arriva à sa hauteur. Pour ne pas la surprendre. Pour ne pas lui faire peur. Pour ne pas être attaquée par mégarde. « Tu vas bien ? »

Et elle confirma. Ce qu’elle avait déjà constaté. La fatigue restait leur pire ennemi. Mais elle pouvait y remédier. Alors pour ne pas déconcentrer la musicienne, pour ne pas l'interrompre, elle ne lui prit pas le bras -c’était devenu son habitude- et préféra placer la lame contre son flanc.

Le Sacre.

« Ça devrait aller mieux comme ça, » lui sourit-elle vaguement. Car elle avait confiance en elle. « Fais attention à toi, d’accord ? »

Et il était déjà temps. De la quitter pour arrêter ce que l’Innocence faisait de plus horrible. Et elle serra la garde de la sienne. Plus que jamais, elles devaient faire équipe pour arrêter ce massacre.

Dáinsleif.
File, droit vers le cœur.
Et reviens.


Et l’arme obéit. Ignorant tout obstacle. Se plantant dans l’un des monstres -c’est toi, petit Roi ?- avant de revenir dans sa main. Ça semblait si inutile, si dérisoire, si faible.

Ils étaient trop faibles.
Alors l’horreur, toujours.
Elle ne pouvait rien faire, sinon de son mieux. Sinon espérer. Espérer que ça fonctionne.

Damoclès.

Et une épée géante au-dessus de l’autre. Mais à peine ralenti, à peine réduit. Alors qu’ils attaquaient déjà les combattants. Alors que les blessures se faisaient déjà plus importantes.

Avaient-ils seulement une chance ?

© GASMASK



Résumé:
 

Techniques:
 


Célania's theme


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent ZXDOz5K
©️Destiny

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent XGJaXns - [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent V54XpHz -

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent ZyJ11Y6 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 2gcon0C [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 15:11
adieux
« as they say, history does not repeat itself, but it rhymes. »
Les événements (impardonnables événements) de la grande bataille se déroulent toujours trop vite Edith (oh ça oui (bien trop vite pour tes pauvres yeux (tes pauvres yeux qui ont déjà bien trop pleuré et))) au point que tu ne comprends pas vraiment ce qu’il vient de se passer quand tu vois Wil blessée (tu n’as même pas eu le temps de crier) et l’Innocence qui s’emballe et le portail de s’ouvrir et (tout le monde qui (ton monde ?) s’y engouffre) toi l’empathique machine ne demandant qu’à rentrer : de suivre évidemment. Tu pensais avoir vécu le pire à Edimbourg, mais il faut croire que tu n’avais que vécu le pire à ce jour, car devant ta pauvre carcasse s’étale un spectacle dignement horrifique et (heureusement la fièvre du combat endort gentiment tous tes bons sentiments (malgré l’étau qui se resserre sur ton misérable cœur)) voilà encore une raison à ajouter à la liste des pourquoi tu n’aimes pas l’Innocence et (surtout : pourquoi tu ne la comprends pas (elle te terrifie au fond (de ce qu’elle peut vous faire (te faire (mais aussi… (leur faire ?)))) au-delà de cette colère qui te broie l’estomac tu penses aux petites mains qui la manipulent (et aux grandes mains qui les y forcent (un peu des mêmes qui vous y forcent aussi)) et (malgré ta douce compréhension de l’obligation) ce fait t’attriste lourdement (tu observes les déchus (pauvres créatures (ils sont un peu comme vous (ils n’ont plus grand-chose d’humain si ce n’est (le passé et (tu ne peux que compatir à ce sujet (ce ne sont que des restes (des souvenirs) à abattre désormais (ils sont vraiment… (ils sont un peu comme vous (en effet)))))))).

Oh, mais tu vois Edith (les choses sont si bien faites ! (et quand tu revêts le monstre (eh bien… (d’une certaine façon tu le deviens (c’est pour cela que la guerre est plus facile ainsi (parce que l’armure de matière noire te protège (c’est ironique je trouve (elle t’a toujours protégé et (elle te protégera toujours (et des autres (et (surtout (de (toi ?)))))))))))))) : la seule chose que tu dois craindre c’est le moment où le Serpent disparaîtra pour te laisser seule avec (le sinistre remords (il finira un jour par t’assassiner (tu le sais ça hein ?)))… enfin voilà dans ta route ton regard prend tout de même le temps de se poser (douce caresse) sur tes alliés qui défilent (juste pour te rassurer), mais surtout il se pose sur Bonnie tandis que tous ces poids qui te pesaient et sur les épaules et sur la poitrine (soudainement) disparaissent (tu es soulagée (tu culpabilises un peu de tirer du bien d’une telle situation mais (vraiment (savoir Bonnie si près de toi… (ça te rassure et (te donnerait presque envie de pleurer (oh tu aimerais tant pouvoir courir jusque dans ses bras (et la serrer fort contre toi (tu as eu si peur (si peur… (mais là n’est ni le lieu ni le moment tu le comprends bien alors (ça attendra (tu survivras)))))))))))))) pendant que la lourde responsabilité prend finalement la place qui de droit lui revient (et si… (et si ?)).

La voix de Wil (encore une fois) te tire de l’incompréhension (et de la crainte de ne pas pouvoir faire suffisamment (comment les aider ? (tu n’es qu’une simple machine et (pas des plus aguerries (machine ni bonne à tuer (… (ni bonne à sauver)))))) qui pernicieusement te pétrifiait et te donne l’élan nécessaire pour agir (elle sait et (tu sais aussi (que tu ne lui refuseras jamais rien en réalité))) alors dès qu’elle grimpe sur ton dos tu décolles sans perdre une seule seconde (tu fonces vers (le Roi qui n’est plus vraiment roi (mais il reste royal même comme ça tu le trouves grand et (terrifiant)))) et (tu te dis aussi que c’est dans la terreur que Wil fait le plus preuve d’humanité (be careful (ce ne sont définitivement pas des mots que tu imaginais sortir de sa bouche à ton égard mais (ils sont là alors)))) tu feras doublement attention crois-moi (tu n’es honnêtement pas sûre d’en être réellement capable (soupçon de doute qui ébranle toutes tes préoccupations (ce qui est sûr en revanche (c’est que tu feras impérativement de ton mieux)))).

— I will be : I don’t want you to get hurt again, que tu lui réponds doucement à travers ta respiration raccourcie par l’angoisse et la tension.

Et elle assène son coup au déchu (tandis que tu lui envoies quelques écailles (tu ne peux déjà pas faire grand-chose en temps normal (pire encore avec quelqu’un sur le dos (ce n’est que ta maigre participation et (tu constates bien qu’elle ne sert pas tout simplement alors (tu te tiens prête à déguerpir au moindre accroc (c’est-à-dire maintenant (mais voilà tu n’es pas assez rapide Edith (ton costume est imposant et (tu ne faisais probablement pas assez attention hein ? (tu ne faisais pas assez attention c’est la seule explication (le danger tu le connaissais (tu aurais dû (tu aurais dû lui dire non (tu aurais dû faire attention (elle te l’avait bien dit (fais attention (tu aurais dû mieux la protéger et (de tout ça : tu n’as honteusement rien fait)))))))))))))))))))) et la dernière chose que tu vois c’est son corps qui tombe (tu t’entends crier son prénom (tu l’attrapes avant (avant que le sol ne l’attrape) comme tu peux et (et tu paniques (tu cherches Bonnie du regard (tu la trouves (tu fonces vers elle)))).

Tu atterris en trombe à leurs pieds tu hurles un « BONNIE ! » tu ne prends même pas le temps de respirer qu’il est suivi d’un « sauve Wil je t’en prie… » qui arrache un bout de ton cœur déjà en morceaux tu te sens si coupable (tu sais péniblement que c’est entièrement de ta faute et) tu crains bêtement qu’il ne soit trop tard, mais c’est terrible Edith parce que tu as toujours su que la Guerre ne pardonne pas (et pourtant tu n’as rien fait de ce que tu te promets jour et nuit (au fond tu n’es décidément que la pitoyable machine inutile que tu te connais (regarde Edith (regarde (et surtout regarde-la) car (irrévocablement (tu ne peux rien faire d’autre que ça, pas vrai ?))))).

résumé:
 
technique utilisée:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 7mSq2gf
○○○
mood:
 
kdos:
 
La Miséricorde

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: aider ?
Aime:
N'aime pas: Edith Laforet
Edith LaforetLa Miséricorde
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent O7ZwVkU

Edith pardonne en #B78178.

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Yr3h
| FP | RS | FT |

« i'm like a flower that's fading here where every hour is one long tear »

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 118 ▐ Autres Comptes : sabah + luba + anja.
Féminin
▐ RPG Age : 18 ans de corps, 22 ans d'âme.
▐ Personnalité : humaine.
▐ Parcours RP :
(disponible) 13/9


life live on life, therefore you must eat or be eaten ft. bonnie r. o'cahan (+ 30) ; début novembre 189x.

no rest for the wicked ft. b. wilma hartmann (+ 40) ; début mars 189x+1.
entre la mer et la terre ft. louis roussel (+ 40) ; fin mars 189x+1.

beautiful minds inspire others ft. adelheid von rosenwald (+ 20) ; début avril 189x+1.
the pain i don't say out loud, builds a home inside me ft. dorothea von rosenwald (+ 10) ; 12 avril 189x+1.
quête 15 : blue hell ft. felipe borréda de soto & wil hartmann (+ 10) ; mi-avril 189x+1.

look inside yourself ft. lion d. ferguson (+ 00) ; 04 mai 189x+1.
who cares if one more light goes out in a sky of a million stars ? ft. sua (+ 10) ; 08 mai 189x+1.
quête 21 : freak show ft. sebastian abbott & asiye y. demir (+ 20) ; mi-mai 189x+1.
l'amour est dans le pré ft. felipe borréda de soto & bonnie r. o'cahan & sua (+ 10) ; 21 mai 189x+1.
meling u of ur q ft. şehrazat f. güzel (+ 00) ; fin-mai 189x+1.

let it go and unleash all the feelings ft. blasius barnes (+ 00) ; 07 juin 189x+1.

together as one ft. blablabla on verra après (+ 00) ; 05 juillet 189x+1.
mi juillet sebby LANCE LE STP OUBLIE PAS

○○○

RANG E (650) + 2 conditions → RANG D à 750
| banque |

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 15:48
TIRAGES DU TOUR 2

Participants :
1 → Cristal
2 → Destiny
3/26 → Cyclamën/Agneau
4 → Enos
5 → Madalia
6 → Lavi
7 → Bonnie
8 → Edith
9 → Link
10 → Felipe
11 → Akira
12 → Wil
13 → Gwen
14 → Pandélis
15 → Phoenix
16 → Shuk
17 → Célania
18 → Asiye
19 → Maisie
20 → Ada
21 → Dolores
22 → Adelheid
23 → Saphira
24 → Blasius
25 → Zoya

Blessures :
1 → tête
2 → torse/ventre
3 → bras/épaules
4 → jambes

Résultats :
7 ; 1 → Bonnie est blessée à la tête par Josef. C’est Agneau qui subit les dégâts.
19 ; 4 → Maisie est blessée au niveau des jambes par Aronne.
4 ; 2 → Enos est blessé au niveau du torse/ventre par Aronne.

Situation :
Aronne → Il reste 467 PV à Aronne !
Josef → Il reste 464 PV à Josef !
Trou Noir → Le trou noir est toujours là, il continue de grossir ! Son diamètre est d’environ 10 mètres.

L'Originel
Le CubeLe CubeL'Originel
...

▐ IRL Age : 29 ▐ Messages : 1270 Féminin
▐ Personnalité : Tout-puissant.
▐ Parcours RP : Je façonne de mes mains,
Selon mes viles desseins,
Les sinueux chemins,
Que prendront vos destins.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 16:49


Ceux qui sauvent

La guerre. Toujours la guerre, et ces conflits qui ne finissaient pas. Si Tessa et Alesso auraient pensé un seul instant à cette possibilité que leur fils puisse devenir un pion de plus dans l'échiquier que représentait cette Guerre Sainte, sans doute ne l'auraient-ils pas laissé partir à la recherche de Lullaby. Sans doute ne l'auraient-ils pas laissé partir en possession de cette grenade, mais le fil de son destin en avait décidé autrement et aujourd'hui, Pandélis devait se battre, participer à une bataille à laquelle il n'avait pas souhaité faire part et pourtant, le voilà qui courait aux côtés de ses camarades, aux côtés de certains qu'il pouvait appeler amis. Il n'avait pas le choix mais les battements de son palpitant étaient douloureux et c'est le cœur serré qu'il avait suivi le mouvement qui s'était produit dès lors que les deux Exorcistes de quatrième génération avaient cherché à fuir.

Pouvait-il encore parlé d'Exorciste ? Ils étaient devenus Déchus et les ennemis étaient désormais devenus alliés. Il fallait les arrêter, au risque de voir la ville se faire détruire et la population avec – et eux tomberaient aussi les uns après les autres. Pourtant, il était dur de s'imaginer mettre fin à la vie de ceux qui leur étaient venus en aide quelques instants plus tôt et pour cela, Pandélis se sentit mal à l'aise, mal à l'aise dans cette guerre qui ne serait jamais faite pour lui. Mais il n'avait pas le choix et Creation supporterait avec lui la bataille, coup après coup. Breathe in, breathe out. Caspian ralentit sa course et s'approcha encore un peu plus des Déchus, et de sa poche il vint mettre quelques pièces d'argent dans la grenade. Breathe in, breathe out. « Encore un tour, Pandore. » souffla t-il en passant le revers de sa main sur l'une de ses égratignures à la joue, où le sang commençait déjà à sécher.

L'attraction que créait le trou noir était présente, attirant un peu son corps vers ce néant mais le créateur était encore assez éloigné pour échapper à son aspiration. Il faudrait s'en occuper au plus vite, pourtant, et Pandélis essayait de réfléchir à un moyen de s'en débarrasser. Destiny attaquait, avec un Corbeau, avec des Noés et des Exorcistes mêlés entre eux pour un même combat. Et c'était à son tour de soutenir les actions de chacun. Mais alors qu'il allait créé ses quatre loups d'argent, Chaos déjà jetée sur le Roi accompagnée d'un Akuma, des flèches envolées vers les deux Déchus, c'est Célania qui apparut et qui laissa Pandélis immobile pendant un instant, les yeux rivés vers elle, le cœur ratant un battement. Elle n'était pas disparue, alors ? Elle était revenue, alors ? Plus tard. Le garçon ne pouvait pas se permettre d'être surpris plus longtemps et se reprit finalement, créant quatre loups d'argent dont il était le commandant. « Là ! » dit-il, et les loups grognèrent, se lançant à l'assaut du Roi. Et le cœur de Pan se retourna en voyant les coups qui fusèrent, blessant ses camarades, blessant les autres. Ses sourcils se froncèrent. C'était l'horreur, toujours.



Résumé:
 

Point techniques:
 

Halloween
Italie - 189X.


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent ZyCgAmOV_o

♥♥♥:
 
† Le Créateur  †
C. Pandélis BiasC. Pandélis Bias† Le Créateur †
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 1630261786-panicon

www - www - www

Rang E.

680 pts.

Points HRP

50 pts (fiche) + //.

Conditions remplies : 0.

Pan s'exprime en #47A255

des' (avatar) ; des' (signa')

▐ IRL Age : 22 ▐ Messages : 145 ▐ Autres Comptes : Viggo - Felipe - Blasius - Olav - Delsin - Jasdebi - Adriel - Lion - Kostya
Féminin
▐ RPG Age : 18 ans.
▐ Personnalité : Créative.
▐ Parcours RP :
[indisponible]

www ft. Célania (20)
www ft. Ivana (fin juillet 189X+1) (10)
www ft. Soren (fin juillet 189X+1) (10)
www ft. Ellyn (mi-juillet 189X+1) (40)
www ft. Akira, Asiye & Adélaïde (1er juillet 189X+1) (...)
www ft. Célania (fin juin 189X+1) (100)
www ft. Elpis (15 juin 189X+1) (10)
www ft. Lullaby (fin avril 189X+1) (30)
www ft. Aesa (fin avril 189X+1) (40)
www ft. Luba (mi-avril 189X+1) (30)
www ft. Madalia, Sebastian, Cyclamën, Sept & Eloi (décembre) (...)
www ft. Cassandre (FB) (60)
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 18:00
Déchus
Akira & co


 
 
Et tu comprends.
Ce qu’il se passe.
Ce que tu as vu et ce qu’elle t’a dit.
Tu comprends tout. Mais ce n’est pas une raison pour abandonner. Ce n’est pas une raison pour vous laisser punir pour ce que vous n’avez pas fait, pour ce que vous ignorez.
Tu ne renonces donc pas, Akira. Mais tu n’attaques plus non plus. Tu ne réalises pas alors que c’est à cause de la flèche que l’archère a tirée vers toi -car étrangement elle ne t’a pas transpercé, et tu n’as pas su déterminer ce qu’elle faisait. Car son pouvoir est bien supérieur au tien, tu es donc incapable de le soigner et de le purger.
En as-tu envie vraiment ?
Car non, quelque chose en toi te retient de te battre. Tu prends un instant pour regarder autour de toi le sang les cris les larmes la guerre- et considérer les paroles de la Bleue et de ses compagnons.
Tu soupires.

-Dépêchez-vous. Et ne remettez plus jamais les pieds ici.

Qu’ils se dépêchent oui, car étrangement, toi qui brulais de prendre ta revanche quelques instants plus tôt, tu as soudainement juste envie que tout cela cesse.

Sauf que ce n’est que le début.
Tu ne comprends pas ce qu’il se passe lorsque tu vois le petit Roi s’agiter, descendre comme s’il souffrait. Est-ce sa blessure ? Tu ne comprends pas non plus comment a-t-il engendré ce trou noir ni d’où vient le portail. Tu comprends juste ça : c’est la catastrophe autour de toi.

Tu ne sais pas où tu te trouves derrière le portail. En fait, tu t’en fiches un peu. Ton œil est surtout fixé sur les deux géants d’innocence.
Des déchus.
Tu en as seulement entendu parler, jamais vu en vrai, et à vrai dire, tu ne prêtais même pas attention à ce que les rumeurs de couloir disaient. Tout ce que tu sais cependant, c’est que ces deux monstres étaient des compatibles aussi. Que c’est l’innocence qui provoque tout ça.
Et la peur s’installe en toi.
Car tu ne comprends pas, Akira, comment l’innocence peut ainsi se transformer, car vous êtes censés être ceux qui sauvent, pour éliminer ceux qui détruisent, et pas l’inverse. Car l’ennemi c’est eux, et pas vous. Ta rédemption, tu la trouvais la dedans Akira, c’est pour ça que tu as pleinement accepté ton rôle d’exorciste. Ta haine, tu la dirigeais vers eux, car c’était bien plus facile que de la diriger vers toi.
Et pourtant, tu la vois. L’innocence, qui se met à tout détruire.
L’innocence qui coule aussi dans tes veines.
Tu vois autour de toi. Tes anciens ennemis s’allient à tes alliés. Pour un but commun. Et toi, quel est ton but ? En as-tu seulement un ?
Tu redescends sur terre lorsque les Déchus attaquent. Près de toi, tu vois le Savoir, et pendant un moment, on pourrait se demander si votre manège va recommencer.

-Remettons ça à plus tard.

Et tu lui adresses un regard dénué de sauvagerie. Car l’heure n’est plus aux règlement de compte -pour l’instant.
Tu vois notamment Asiye gravement blessée au ventre. Réveille-toi, Akira ! Il y a encore des gens qui ne peuvent pas se permettre de mourir ici, que tu refuses de voir mourir -tu as vu que Shuk était présent. Tu te diriges alors vers la femme aux sabres. Mais toi-même, ta tête te tourne fortement -conséquence d’une perte de sang non négligeable. Tu débouches alors la fiole du sang de Al et la vide d’un trait, ce qui réussit à effacer une bonne partie de ta fatigue. Tu sais que temporairement, la rapidité et l’efficacité de tes soins va être doublée.

-Ne bouge pas.

Tu t’entailles alors la main avec ton scalpel, laissant ton sang couler lentement. Puis, tu presses ta main sur la blessure de l’exorciste, laissant ton sang entrer dans son organisme et soigner ce qui doit être soigné.
Tu sais que tu ne peux rien faire contre les monstres -en as-tu seulement envie ? Alors c’est le moins que tu puisses faire.





Résumé du Vampire:
 

Délais:
 

Techniques:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Su8b

Takk Seo pour ce magnifique vava ♥️

Aesthetic:
 


Takk ♥:
 


djadja:
 
† Senbonzakura †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Me racheter auprès de Mizuji, et retrouver Yuki
Aime:
N'aime pas: Akira Nakamura
Akira Nakamura† Senbonzakura †
Akira écrit en hotpink

🌸Biographie
🌸Péripéthies
🌸Protagonistes
🌸Narration
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 257 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 33
▐ Personnalité : Peu bavard - Nerveux - Froid - Franc - Susceptible - Sarcastique - Cruel - Plus aucune estime de soi - Procrastinateur - Artiste - De mauvaise foi
▐ Parcours RP : Rp en cours: (17/5) Indisponible pour nouveaux rp
Il y a des fleurs partout pour ceux qui veulent bien les voir (+30)
Rentrée des classes (+30)
Le club des gentilhommes (+40)
Never pray for justice because you might get some (+20)
Le silence des mots (+30)
14 bis la maison de l'horreur (+50)
Battle royal (+40)
Les guérisons miraculeuses du docteur Hofer (+120) (+C)
Gratitude turns what we have into enough (+30)
Monsters were just (too)human (+20)
Time for war (+10)
Trève tendue (+40)
From one prison to anther (+10)
Monstri propius sunt quam credis (+10)
Des mots aux milles histoires (+20)
Similar but different at the same time (+20)
Je vais me venger

Points : 1920
Points dépensés : 400
Conditions : 9/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 19:40

Ceux qui sauvent.

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 216d9bc3917bc13bac0228a459d426ec
Etait-elle prête Saphira?
Non.
Elle n'a jamais préparée à supporter tout cela.

La Guerre l'étouffe, la Guerre la fait suffoquer plus que tout. La Guerre l'entoure depuis le moment où Brave est arrivée dans sa vie, depuis l'instant même où elle a quitté son foyer. Elle ne savait pas que les conséquences seraient telles. Elle ne savait pas ce qu'était réellement la Guerre.

Saphira, quand elle est partie, ce n'était qu'une gamine. Une enfant pleine de rêves et de convictions, persuadée de pouvoir sauver le monde avec la nouvelle arme qu'on lui mettait entre les mains. Persuadée de pouvoir changer quelque chose à une Guerre qui dure depuis 7000 ans. Naïveté, quand tu nous tiens.

Naïve, elle l'était. Oh, elle l'est toujours un peu, néanmoins elle a beaucoup mûri la petite Ecossaise. La Guerre l'a changée, profondément. La fuite, l'exil l'a changée. Etait-elle prête à affronter ceux qui devaient être ses amis? Etait-elle prête à affronter la mort en face?
Non. Elle ne l'a jamais été, et elle ne le sera sûrement jamais.
Mais elle avait grandi, un peu trop vite sûrement. Trop vite elle avait dû se préoccuper de problèmes d'adulte.

Elle avait dû devenir une adulte, tout simplement, en quelques mois, en un claquement de doigts. Et même sa figure souriante s'était transformée en visage de stupeur et d'horreur devant les atrocités que peuvent commettre les humains.

Et alors même qu'elle tentait d'arrêter cette Guerre, d'arrêter les combats qui devaient cesser, qui devait arrêter de déchirer les âmes et les corps, il y eut quelque chose.

Un portail et sans même qu'elle ne puisse agir, qu'elle ne puisse comprendre, les gens se ruaient dedans. Elle n'avait même pas tenté de comprendre : au final, les combats ne faisaient que se déplacer d'un point A à un point B pour elle. Son but restait le même. Les arrêter avant de franchir la limite de l'inarrêtable. Alors elle aussi, elle se rua dans le portail, Innocence en main, Innocence prête à détruire.
Et ce qu'elle vit lui glaça le sang.

Des énormes masses blanches elle savait ce que cela signifiait mais elle refusait de l'accepter.

Elle se mit à trembler et courut vers les autres Pacificateurs. Elle cherchait de l'aide, du réconfort, quelqu'un pour la rassurer sur la situation. Mais personne ne le pouvait. Elle ne voyait que détresse partout.

Alors avant même de perdre elle-même le contrôle, elle savait. Elle devait agir et aider. Plusieurs personnes s'étaient déjà mises ensemble pour coopérer et détruire les masses. Saphira fit tourner sa lance. Elle se rapprocha un peu du champ de bataille mais pas trop non plus, elle ne tenait pas à mourir. Et comme pour évaluer la résistance de ses nouveaux adversaires, elle tendit sa main libre vers la masse.

- Brave, go !

Et ses mèches de cheveux filèrent en direction du plus proche et s'y plantèrent avant de revenir vers Saphira. Cela n'avait pas grand effet.
Elle respirait à forte dose et elle souffla un coup avant de reprendre sa lance en main, poing crispé dessus. Le chargement était terminé.

- Brave Punishment !

Elle courait, courait de toutes ses forces puis lanca avec toutes ses forces la lance d'Innocence chargée d'électricité sur la masse.
Elle vit Brave se planter et répandre l'élément bleu.

Et puis elle la rappela et l'Innocence revint dans sa main et elle s'écarta rapidement, très rapidement. Elle alla se poster près de Gwen, qui pleurait. Elle la regardait, toute paniquée elle aussi, tentant de garder le cap. Tentant de trouver les mots qui pouvaient tenter de consoler.

- On va y arriver... on va rentrer à la maison, tous ensemble.

Elle lui sourit rapidement, pour tenter de la rassurer sur ce champ de bataille. Pour rassurer dans cette guerre.

Ils vont s'en sortir, même si plus rien ne sera jamais comme avant.
Comme à chaque fois qu'un nouveau combat commence.


Résumé !:
 

Technique F.1 "Brave Punishment":
 

Technique F.2:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent RiRn7RIG_o
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent IsaCYIj

Déroule pour de la beauté ♥:
 


moodboards:
 
† Lost butterfly †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Fuir la Guerre et vivre avec Ayden
Aime:
N'aime pas: Saphira Hyde
Saphira Hyde† Lost butterfly †
Saphira rit en #cc33cc


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent D2tyQmj [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent NTkdlF8 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent T3JxKNv

▐ IRL Age : 19 ▐ Messages : 173 ▐ Autres Comptes : Madalia | Ada van E. | Asiye Y. D. | Dorothea von R. | Sua | Shani I. | Elpis | Psyché K. | Ksenia V.
Féminin
▐ RPG Age : 16 ans
▐ Personnalité : Sociale - Naïve - Rancunière - Hyperactive - Attachante - Impatiente - Spontanée - Téméraire -
▐ Parcours RP : (╯°□°)╯︵ ┻━┻

d é c e m b r e :
 


j a n v i e r :
 


f é v r i e r :
 


m a r s :
 


a v r i l :
 


m a i :
 


j u i n :
 


j u i l l e t :
Le lutin farceur ft. [color=#D1BE41]Adriel[color] {20}

Anniversaire X2 {100}
200 points HRP + 1190 points RP + 2 conditions
1390 points

Rang C
Rang B dans 110 points et 4conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 20:10
fin des mondes

comme un instant suspendu dans le temps
où tu distingues et la poussière
la poussière de la bataille
et la sueur sur les fronts
la sueur des combattants (acides)
et la fatigue la lassitude et la peur
la fatigue et la lassitude la peur des corps et des vivants
comme le temps ralenti dans la guerre tu distingues tout cela Cyclamën et le grain de sable et les débris volants et les ondes sonores visuelles pour toi et la musique du monde tout est ralenti jusqu’à ce coup dans le ventre qui
tu repousses un vomissement réflexe alors que te voilà
entraîné à revers et que le temps suspendu reprend la guerre toujours tu
(c’est un enfant que ? )
bon
c’est le moment de prendre le contrôle je pense
et Cyclamën hébété qui s’efface va pour être aspiré mais de sa main sort une autre main
(la main de Sylaë et Sylaë attrape la corde de Lumière d’une force qui n’est pas humaine la voile qui ramène le corps du libraire au niveau de la corde et le corps de se métamorphoser une deuxième fois comme une requin sur la mer la main se déplace le long du réceptacle pour
Ripitchip
yes mylord yes boss oui oui
Sylaë est la plus grande des chevaliers c’est ce que pense la souris et la souris de coudre la surface du corps de Cyclamën contre le sol pour résister à l’attraction la souris de réintégrer le corps
bien les Encres veillent toujours sur le réceptacle c’est leur maison tu sais

Et pour la première fois depuis le début de l’instant suspendu, le libraire de prendre le temps hébété de contempler et l’arbre illuminé, et les exorcistes rejetés (nul besoin d’être très malin pour faire le lien entre le gamin à la couronne, le gamin au bac à jouet et le sauvetage du petit italien précédent ces deux déchus assurément sont de la même espèce c’est-à-dire du même bois c’est-à-dire qu’il y en a d’autres (cela va être un problème, Cyclamën, tu sers les dents)), des exorcistes, des machines, des humains, des Noés et le trou noir qui absorbe tout (comment ignorer ta proximité affolante avec ce dernier, impossible évidemment tu fixes la corde qui vient de te sauver via le renfort de Sylaë (tu l’entends soupirer avec dédain dans la Lumière) si la corde est projetée elle ne peut rien projeter de plus tu prends une grande inspiration et tu te contentes d’imprimer une tache d’entre sur la lumière de l’Amoureuse et tu lâches la corde — bien, deux solutions, Cyclamën Animae.

il ne peut rien lui arriver à elle
Loup et Agneau sont avec elle bien

« Fuir ? — Écrire. — On aura pas le temps de fuir, il va grossir.On aura clairement pas le temps d’écrire beaucoup non plus etEt il nous faut quelque chose de très puissant — Beaucoup de motsBien. » Et la réalité se déchire alors que Cyclamën retenu par un tissu et une bobine sur le sol ignore les déchus et se concentre sur l’écriture du monde ou d’un rêve — un sourire stressé pointu sur le visage et les yeux dorés.

et Sylaë de jaillir du corps de l’écrivain et de se prendre sur la jambe
le projectile impur du petit-Roi-tombé
et d’être projetée en arrière
(aspirée)
une main la retient pas le col — c’est Cyclamën et les fils en bobine arrachés qui se détache du sol et l’attrape
maintenant les deux flottent (aspirés ?)

« Sombre imbécile, ta jambe. — MOI LA SOMBRE IMBÉCILE ? ALORS LÀ.SYLA’ ! — OUI C’EST BON, JE SAIS. » Et la première des Encres d’écrire sur l’avant-bras du Regret une phrase avant de ré-intégrer (ce garçon est une ville je) l’abri du réceptacle-cyclamen

et si les regrets ne ressentaient pas l’attraction du trou noir ?
si c’était le cas alors
cyclamën ne pourrait pas être en l’air en train de voler vers le coeur pulsant et noir
cyclamën à la jambe droite abimée serait en train de tomber
il tomberait comme une pierre
en chute libre
de plusieurs mètres
sur le sol
bam.

et si les regrets avaient vraiment fait cette chute libre, alors très certainement que ses jambes seraient véritablement inutilisables pour le reste du combat probablement que (et cyclamën de souffler longuement sur le sol en serrant fort le poing pour ignorer le combat la mort et la douleur et le grand Dévoreur au dessus de lui)

et d’écrire, encore
il lui fallait
un forgeur d’étoile.

X X X

et Agneau de tirer un deux trois flèches blanches comme un os sur la créature impure mais cela ne fit rien
et Agneau de guider la petite bergère au son si joli parmi les blessés et les futurs morts
ce genre de chose Agneau le garde secret mais elle peut le savoir
et Agneau de se prendre via le lien des choses et du Loup dans la tête l’attaque du fléau impur et Agneau de tomber à la renverse
sur le sol

Et Loup ombre furieuse de sortir du corps de la bergère en grognement inquiet. « Grrrr. Agneau doit être soigné, petite bergère. » Et d’un regard bleu et froid comme un brasier ou un volcan, Loup de tourner autour du corps blanc lait de sa compagne sans mot davantage dire comme un piano grondant en alerte. Et Loup ne donnait pas d’ordres — il ne disait que des affirmations.
le 06 juin 189x — intrigue chap. VII, Central — fallen order


résumé:
 

Loup/Agneau
enregistré
Personnalité : Loup et Agneau sont une seule et même entité, divisé en deux : le Bûcheron. Très logiquement, la personnalité du Bûcheron a été partagé équitablement entre les deux morceaux. Loup est : agressif — curieux — bruyant — violent — affamé — peu patient — premier degré — effrayant —  il aime les pommes — il aime courir — il aime donner des surnoms aux gens — il parle toujours à la troisième personne, pour désigner les choses, les gens, et même lui-même ou Agneau — empathique — Loup aime Agneau et la trouve faiblarde — Loup aime sentir la peur — Loup aime la guerre et le son des os qui se cassent dans sa gueule — Loup aime faire du bruit — Loup adore quand les gens résistent — Loup aime courir, la course et être le plus rapide — très endurant — résiste bien à la douleur — n’a peur de rien — très impatient — andmore. Agneau est : douce — peu bruyante — précise — malicieuse — elle a un rire en grelots — curieuse — calme — très patiente — elle aime les pommes — discrète — gentille — n’aime pas courir — parle des choses, des gens et d’elle et de Loup à la troisième personne — Agneau aime Loup et le pense bien plus gentil qu’il ne tente de le faire croire — Agneau aime sentir l’acceptation — Agneau déteste que les gens résistent — Agneau déteste la souffrance, encore plus quand elle est inutile — Agneau est très sensible à la douleur, et à celle des autres — empathique — rusée — très prudente — andmore.

Description : Loup : grand loup noir à la fourrure vaguement  vaporeuse — un masque d’Agneau sur le visage — des yeux bleus glacials — de grandes dents blanches pour découper la chair
                            Agneau : faune femme à la peau blanche très laiteuse — un masque de Loup sur le visage — des yeux bleus glacials — une voix douce et résonnante — possède un arc, à l’apparence osseuse, qui lui d’une lueur lune.


Capacités et notes annexes : —(they’re coming) : Loup et Agneau peuvent ressentir les émotions des êtres vivants qui les entourent.
                                                       —(they’re one) : C’est Loup qui subit les dégâts qui sont infligés à Agneau, et inversement. Ils ne peuvent pas être séparés d’une centaine de mètre.
                                                       —(the hunt) : Agneau peut faire apparaître des flèches et les tirer avec son arc / Loup se bat avec ses griffes et ses crocs.
                                                       —(everyone must meet them) : Loup et Agneau peuvent « s’équiper » sur une personne, en la touchant. Concrètement, l’entité disparaît et son masque recouvre le visage de la personne équipée.  La personne équipée gagne un boost et un malus : le masque en forme d’Agneau soigne passivement et supprime la douleur, mais vous ne pouvez plus infliger du mal à autrui, le masque de Loup augmente les capacités physiques (vitesse, réactivité, force de frappe…) mais vous ne pouvez plus utiliser de techniques de soutien ou de support, ou fuir (il oblige à attaquer). Les personnes équipées subissent le joug de they’re one : une personne possédant le masque du Loup subit les dégâts de l’entité qui a le masque de l’Agneau, et inversement.
                                                       —(it is here) : Loup et Agneau peuvent fusionner et redevenir l'entité originelle du Bûcheron. Le bûcheron est un homme très grand et fin qui manie une énorme hache à deux mains. Il a le visage dissimulé sous une capuche. Lorsque le Bûcheron arrive pendant un combat, toutes les vies des autres participants deviennent liées, alliés comme ennemis. Cette technique dure trois posts, et nécessite que Loup et Agneau aient participé depuis au moins trois posts au combat. À la fin de cette technique, Loup et Agneau ne pourront plus être utilisé par Cyclamën pendant le combat.
       


–––––

(naissance)
Ripitchip
enregistré.
Personnalité :  Très honnête. Plutôt gourmand. Déteste la lâcheté. A une façon de parler un peu ampoulé, abuse de l'insulte "Maraud" et de l'insulte "Faquin". Très doué pour le tricot. Plutôt gentil, surtout avec les enfants. Déteste qu'on le prenne pour une peluche, ou qu'on lui parle comme un petit animaux mignon de compagnie. S'entend beaucoup avec Loup et Agneau, et a prêté un serment d'honneur à Cyclamën. Aime pas beaucoup Sylaë, parce qu'elle a un style de combat un peu lâche. Très doué à l'épée. Extrêmement poli. A la mauvaise habitude d'attendre de ses adversaires qu'ils aient un "sens de l'honneur".

Description :  Petite souris grise de campagne, avec une épée taillée à partir de la pointe piquante d'une aiguille. Parfois une petite cape de chevalier, une petite plume stylisée sur son chapeau. Un air malicieux et la moustache véloce. Une petite voix grave mais aigu, chantonnante. Était l'exorciste Xin-Yao Zhu avant d'être transformé en Encre par Cyclamën.

Capacités et notes annexes : — (xin) :  L'arme de Ripitchip (une aiguille) lui permet de coudre n'importe quoi ensemble.

Sylaë
enregistrée
Personnalité : Sylaë est curieuse, sans pitié, parfois un peu cruelle, joueuse, un peu poète, capable de sursaut de bienveillance qui sont toujours étonnant pour Cyclamën, surprenante, intelligente, lucide, patiente, joyeuse, rancunière, querelleuse, elle aime le combat, obéissante, elle aime les Noés et le Comte, elle aime Cyclamën et les autres regrets, calculatrice, protectrice. De tous les regrets imaginés par Cyclamën, c'est sans doute elle pour le moment qui a la personnalité la plus complète. Elle s'est donnée elle-même son prénom, et a aussi donné un nom à un certain nombre des autres regrets. Elle aime le thé au miel, également.

Description : Sylaë est littéralement l'alter égo féminin de Cyclamën.

Capacités et notes annexes : —(Volonté de Feilen) : Sylaë est la version féminine de Cyclamën, comme Noé. De la sorte, elle a accès à la manipulation de Lund et à toutes les capacités que le Regret peut offrir à son hôte. De même, son corps est celui d'un Noé, capable de prendre le teint cendrée, les stigmates et les yeux dorés si connus et caractéristiques d'un tel état — ainsi que les capacités physiques qui accompagnent une telle constatation.
–––––

(naissance)
Loup/Agneau
enregistré
Personnalité : Loup et Agneau sont une seule et même entité, divisé en deux : le Bûcheron. Très logiquement, la personnalité du Bûcheron a été partagé équitablement entre les deux morceaux. Loup est : agressif — curieux — bruyant — violent — affamé — peu patient — premier degré — effrayant —  il aime les pommes — il aime courir — il aime donner des surnoms aux gens — il parle toujours à la troisième personne, pour désigner les choses, les gens, et même lui-même ou Agneau — empathique — Loup aime Agneau et la trouve faiblarde — Loup aime sentir la peur — Loup aime la guerre et le son des os qui se cassent dans sa gueule — Loup aime faire du bruit — Loup adore quand les gens résistent — Loup aime courir, la course et être le plus rapide — très endurant — résiste bien à la douleur — n’a peur de rien — très impatient — andmore. Agneau est : douce — peu bruyante — précise — malicieuse — elle a un rire en grelots — curieuse — calme — très patiente — elle aime les pommes — discrète — gentille — n’aime pas courir — parle des choses, des gens et d’elle et de Loup à la troisième personne — Agneau aime Loup et le pense bien plus gentil qu’il ne tente de le faire croire — Agneau aime sentir l’acceptation — Agneau déteste que les gens résistent — Agneau déteste la souffrance, encore plus quand elle est inutile — Agneau est très sensible à la douleur, et à celle des autres — empathique — rusée — très prudente — andmore.

Description : Loup : grand loup noir à la fourrure vaguement  vaporeuse — un masque d’Agneau sur le visage — des yeux bleus glacials — de grandes dents blanches pour découper la chair
                            Agneau : faune femme à la peau blanche très laiteuse — un masque de Loup sur le visage — des yeux bleus glacials — une voix douce et résonnante — possède un arc, à l’apparence osseuse, qui lui d’une lueur lune.


Capacités et notes annexes : —(they’re coming) : Loup et Agneau peuvent ressentir les émotions des êtres vivants qui les entourent.
                                                       —(they’re one) : C’est Loup qui subit les dégâts qui sont infligés à Agneau, et inversement. Ils ne peuvent pas être séparés d’une centaine de mètre.
                                                       —(the hunt) : Agneau peut faire apparaître des flèches et les tirer avec son arc / Loup se bat avec ses griffes et ses crocs.
                                                       —(everyone must meet them) : Loup et Agneau peuvent « s’équiper » sur une personne, en la touchant. Concrètement, l’entité disparaît et son masque recouvre le visage de la personne équipée.  La personne équipée gagne un boost et un malus : le masque en forme d’Agneau soigne passivement et supprime la douleur, mais vous ne pouvez plus infliger du mal à autrui, le masque de Loup augmente les capacités physiques (vitesse, réactivité, force de frappe…) mais vous ne pouvez plus utiliser de techniques de soutien ou de support, ou fuir (il oblige à attaquer). Les personnes équipées subissent le joug de they’re one : une personne possédant le masque du Loup subit les dégâts de l’entité qui a le masque de l’Agneau, et inversement.
                                                       —(it is here) : Loup et Agneau peuvent fusionner et redevenir l'entité originelle du Bûcheron. Le bûcheron est un homme très grand et fin qui manie une énorme hache à deux mains. Il a le visage dissimulé sous une capuche. Lorsque le Bûcheron arrive pendant un combat, toutes les vies des autres participants deviennent liées, alliés comme ennemis. Cette technique dure trois posts, et nécessite que Loup et Agneau aient participé depuis au moins trois posts au combat. À la fin de cette technique, Loup et Agneau ne pourront plus être utilisé par Cyclamën pendant le combat.
       


–––––

(naissance)
Les Encres

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: s'isoler de l'humanité ;
Aime:
N'aime pas: Cyclamën Animae
Cyclamën AnimaeLes Encres
○ l'Incarnation du Regret ○

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 954967rift

•• Fiche de présentation
•• Fiche technique
•• Fiche Relationship

« Cyclamën écrit dans son coin en #996699 »

▐ IRL Age : 23 ▐ Messages : 374 ▐ Autres Comptes : — Caleb (mort) — Sept — Autonoé
Masculin
▐ RPG Age : 18 ans.
▐ Personnalité : scellée et endormie.
▐ Parcours RP :
{Memento Mori}

— Abandonnés ;
étraNGE ? {10}
(neige) {20}
folie (douce). {80}
chat (perché ?) {20}
Tourisme. {20}
vacances (à l'étranger). {10}
Contrary. {60}
Rêverie. {10}
alcohol is bad (bad (bad)) {30}
boom. {40}
boom. {30}

— Apéritif ;
Liquéfaction ; ‘Norvège {50}
Sublimation ; ‘Autriche {70}
Ionisation ; ‘Arche {120}
{Intrigue} ; Solidification ; ‘France {40}
{Intrigue} ; Condensation ; ‘France {20}
Fusion ; ‘Arche {20}
Contamination ; ‘Irlande {10}
{Intrigue} ; Vaporisation ; ‘Allemagne {60}
Déionisation ; ‘Norvège {130}

— Amuse-bouche ;
Transfusion ; ‘Norvège {10}
Injection ; ‘Norvège {70}
Surjection ; ‘Islande {80}
Extraction ; ‘Arche {10}
Récupération ; ‘Tibet {20}
Libération ; ‘Irlande {20}
Glaciation ; ‘Irlande {10}
Démémorisation ; ‘Angleterre {40}

Points RPs : 1110
Points hors-RPs : 50 + 100 + 10 + 50 + 50 + 50 + 50 + 50 = 410
Points totaux : 1520 {rang C}
Rang suivant {rang B} dans 2 combat.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 20:54
Shuk a écrit:
Death is nearDu monde
Comme une trêve, la violence semblait s'atténuer, s’effacer malgré la présence du sorcier. Le calme avant la tempête. Ce fut une flèche, petit objet dangereux, douloureux, qui fut l’étincelle. Comme si tout partait de ça. Comme si le sablier venait de se briser perdant ses grains.

Shuk ne put qu’observer le petit garçon, si jeune, être touché. Un garçon qui ne sembla pas être déphasé. Une boule dans la gorge et poids sur le ventre, il vit son visage se décomposer. La mer qui se
retire avant la vague, destructrice, dévorante.Un portail, de la lumière, si étrange au milieu du hall. Une nouvelle silhouette qui disparut aussi rapidement qu’elle apparut. C’est comme si la paix avait volé en éclats, le temps repris presque accélérer. De nouveaux cris et toujours plus de personne traversent le portail désertant le hall détruit. Aronne ! Le petit garçon avait disparu dans le portail, il avait pu voir sa douleur, que quelque chose n’allait pas.

Akira, il devait trouver l’Asiatique en premier. Il avait promis de le récupérer. Il n’allait pas le lâcher maintenant, il n’allait pas briser la promesse qu’il avait faite. C’était son camarade, son ami. Le Norvégien le vit courir, traverser le portail à la suite des nombreux combattants. Sans même y réfléchir, il attrapa la main de Lavi à ses côtés. Il le tira, traîna avec lui. Même avec ses forces diminuer, il ne rencontra que peu de résistance, le roux le suivant à travers le portail. Il fit quelque pas avant de s'arrêter choqué. Il était ailleurs, un ailleurs aussi détruit que de là ou il venait.


Mais ce ne fut pas ce qui fit tomber un poids dans son estomac, ce ne fut pas ce qui lui fit prendre une respiration hachée, presque un nouveau sanglot parmi son souffle sifflant. Non, c’était le deux être massifs, blancs très différents des monstres précédent. Mais des monstres quand même, qui détruisait autour d’eux la ville pleine d’âme innocente. Des monstres sans doute source de ce trou noir, siphon qui voulait tout dévorer, aspirer. Des monstres qui réveillaient une terreur primale. Des monstres dont il avait peur. Il ne voulait pas devenir comme eux… Une sensation qu’il n'explique pas.

Paniqué, il chercha Akira qu’il trouva. Abandonnant Lavi pour rejoindre ses camarades, il fit apparaître son bouclier sur son bras. Il n’était pas inquiet pour le roux, il était fort beaucoup plus qu’il ne l’était. Mais il ne put s'empêcher de lui murmurer de survivre, de tenir bon.


:copyright:️ 2981 12289 0


resumé:
 


Hullo (tw : blood):
 
† Endless Flower †
ShukShuk† Endless Flower †
...

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 43 Masculin
▐ Personnalité : Calme
▐ Parcours RP : X
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 21:03
Heure de jouer


Où es tu ?

Où vas tu ?

Que fais tu ?

Pourquoi es tu là ?

Hôte de la Douleur. Quel est ton rôle ? Rappelle toi.

Bonnie….Je ne t'ai jamais vu. Je ne te connais pas, pourtant je te connais. Pourtant mon coeur me pousse et je sens que ma place est là.

Souvenir, la Douleur. Ta famille. Les tiens. Sans les connaître tu les connais. Sans les aimer tu les aimes. Sans les avoir vu tu sais qui ils sont. Sans avoir de liens avec eux, tu en as. Sans avoir jamais combattu à leurs côtés, sans les avoir protégés, tu le fais. Tu es Noah. Hôte.

Alors j'irais. Je les suivrais. Ils sont ma famille.

Oui tu suis et tu découvres. Tu découvres la violence d'une guerre. La destruction qu'elle engendre, la peine, les douleurs. Tu découvres aussi ton sang qui ne fait qu'un tour en sentant encore cette Innocence. Pourtant cette fois tu vas devoir l'aider. Cette fois tu vas aussi devoir la détruire. Avec eux. Ta famille. Ton regard se pose où tu peux et un voile de tristesse passe dans ton regard, le souvenir d'une plume. Triste jour pour se revoir, triste situation qui ne correspond pas à celle imaginée. Triste.

Tes mains s'agitent faisant apparaître tes pieux. Tu sens le Souvenir s'agiter. Jouer. Elle veut jouer. Tu veux jouer. Tu veux rester Dolores. Elle veut être Pian. Tu veux être le Souvenir. Elle veut être l'humaine.

Nous sommes deux et un. Nous sommes la Douleur. Nous sommes ensemble. Nous sommes un. Jouer.. détruire. Jouer. Je veux... jouer…..

Puis tes iris se teintent d'or et ton sourire s'étire en grand. Il est l'heure de faire mumuse.

"Promenons-nous dans les bois
pendant que le loup n'y est pas
Si le loup y était
Il nous mangerait…
Mais comme il n'y est pas…
Il en sortira…..
Veux tu te faire manger ?"


Ce sourire dément qui ne quitte pas ton visage. Trait sombre sur ta peau grisée.

Jouer...un gros jouet...je le veux...le voir….

"Oui te voir, jouer...TRAnsperCEr !!!"

Et tu lances un de tes pieux sur le déchu, cette lueur démente dans ton regard. Mais tu gardes un bout de raison et dans !e même élan, 3 pieux viennent se planter aux pieds de 3 alliés de choix. Taureau, Serpent, Oiseau. À eux de jouer.

Puis tu regardes ta peau.

"Tatou,
tatou-moi
recouvre moi
tatou moi….


Oui petites écailles sombres. Recouvrez ma peau que je puisse jouer protégée.


Résumé:
 

F.1 le loup:
 

F.2 le tatou:
 
AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 21:33


[INTRIGUE, CHAP. VII, PHASE IV] CEUX QUI SAUVENT


Maisie avait suivi le mouvement. Elle s'était mise à courir, comme Saphira ; elle était à sa suite. Elle traversa le portail, comme les autres. Et son visage ne reflétait que l'horreur, comme les autres. Maisie n'avait aucune idée de ce qu'il se passait devant elle. Elle n'était pas préparée à ça ; à ces deux masses d'un blanc immaculé. Elle ne savait même pas de quoi il s'agissait, de qui il s'agissait. Mais elle savait bien quelque chose : elle ne pouvait pas se battre contre ça. Son regard fut rivé sur sa famille, sur les pacificateurs ; sur Saphira, Célania, Lavi et Gwenaëlle. Elle avait entendu la phrase de Célania ; que ça serait pire de l'autre côté. Les jambes de Maisie avaient bougé toutes seules. Elle était venue jusqu'à la Congrégation, elle ne les abandonnerait pas ; pas maintenant. Elle était bien trop inquiète pour faire demi-tour.

Elle était leur médecin, après tout.
Sa place était avec eux ; loin de chez eux.
Non, il n'était pas question de rentrer.

Maisie avait agi, vite. Elle savait très bien qu'elle ne ferait que leur mettre des bâtons dans les roues, si elle restait près d'eux. Alors, elle s'était éloignée du champ de bataille. Elle partit en quête de civils à aider et à évacuer. C'était tout ce qu'elle pouvait faire à l'heure actuelle ; elle aurait même un point bonus si elle pouvait les soigner. Elle n'était pas dupe : Edimbourg n'était rien par rapport à ce qu'il se passait ici. Ni Lily ni Adélaïde ni Célania ne pourraient la sauver in extrémis. Elle était seule et elle devait se protéger seule. Elle devait se débrouiller seule, mais cela ne l'avait jamais empêché de survivre. Pas de lave à esquiver et de vélo à pédaler. Il n'y avait que ses jambes et ses bras ; qu'elle utilisa pour évacuer les premiers civils qu'elle croisa. Elle devait être méthodique. Ils avaient bien trop près du champ de bataille, tout comme elle.

Les attaques faisaient rage derrière elle tandis qu'elle porta un civil pour qu'il puisse rejoindre sa famille. C'était en retournant sur le champ de bataille que cela arriva. Elle allait transporter un autre civil qui serait pris en charge plus loin. Dommage collatéral, elle savait que cela arriverait. Juste, pas si tôt. Elle se mit à hurler lorsqu'elle sentit l'attaque, sur ses jambes. Elle n'avait jamais hurlé aussi fort, à cause de la surprise, à cause de la douleur. Elle tomba par terre, limitant les dégâts en mettant ses bras en avant. Elle se vautra, littéralement. Ses membres tremblèrent, la peur cherchant à prendre le contrôle ; mais elle ne la laisserait pas faire.

Elle n'attendit personne, elle n'attendit pas pour se mettre à ramper, pour se traîner jusqu'à un endroit à peu près sûr. Heureusement qu'elle avait pris son matériel dans son sac. Elle se mordait fortement la lèvre pour ne pas gémir de douleur. Elle n'avait pas vu qui l'avait attaqué ; elle s'en fichait, en fait. Elle n'avait pas le temps de penser à ça. C'était assez ironique tout de même ; elle était le médecin et elle devait se traiter dans les premiers civils blessés. Elle savait qu'elle se serait engueulée comme jamais en rentrant. Elle n'était pas inutile, elle n'avait pas peur ; oh, elle mentirait si elle disait que les précédentes affirmations étaient fausses. Elle se sentait inutile et elle avait peur. Mais Maisie ne se laissait pas submerger par ses émotions négatives. Elle trouva asile derrière un mur et sortant vite le matériel nécessaire, elle chercha à s'occuper de ses jambes, à au moins les traiter ; elle ne pourrait pas les soigner entièrement, ça prenait du temps. Mais elle ne devait pas trainer, il y avait encore beaucoup de civils à évacuer ; même avec ses jambes, ce qui allait la ralentir, elle continuerait.

C'est très certainement ce qui va te perdre, Maisie.




feat tout le reste






résumé:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Tenor
Rebelle
Maisie B-PetschMaisie B-PetschRebelle
FPRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 74 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : vingt ans.
▐ Personnalité : solaire, excentrique.
▐ Parcours RP :
{ RANG E › 50 (hrp) + 420 (rp) = 470 pts. }
RANG D dans 280 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Maisie claque un dab en #B57E91

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mar 14 Avr - 22:46


INTRIGUE VII — PHASE 4 : CEUX QUI SAUVENT


Ton calvaire était terminé, Zoya. Tu devais une fière chandelle à l'exorciste aux cheveux roux et à ton maître. C'était tout de même de la faute de l'exorciste, n'est ce pas ? Après tout, c'était son innocence qui t'avait tant blessé. Mais non, Zoya, tu ne pensais pas cela. Tu n'accablais pas pour rien ; et non, ce n'était pas l'exorciste qui t'avait du mal. C'était le Roi. Tu n'oubliais pas de remercier l'exorciste et ton maître, naturellement. Ton corps entier était soigné ; ou plutôt, il ne brûlait plus, c'était déjà ça. Maria apparut à tes côtés et tu attrapas le glaive. Tu allais chercher à te soigner entièrement et à soigner ton maître.

Mais pas maintenant, Zoya. Il fallait fuir. Mais comment pouvais-tu fuir sans tes jambes ? Quelle question, tu n'as pas de réponse. Tout ce que tu voulais c'était que ton maître puisse fuir avant toi, sans toi ; pour être en sécurité. Tu savais pourtant, ma chère. Rien ne se passe comme prévu. Et pourtant, tu en avais vu des choses. Phoenix passa à toute allure près de ton maître et toi ; elle vous prit sur son dos et continua à courir. Et une nouvelle chose non prévue se passa. Lord Cyclamën était arrivé, mais aussi reparti, à cause du Roi. Changement de direction pour tout le monde ; et toi aussi Zoya, tu passas le portail.

Tu compris évidemment ce qu'il se passait ; tu compris l'ampleur de la situation. Il n'y avait pas de temps à perdre ; tu devais te soigner, maintenant. Ensuite, il te faudrait te battre. Tu étais rassurée lorsque tu vis Lady Bonnie, en vie ; sauve. Tu soupiras de soulagement ; tu ne pouvais pas le cacher. Tu étais heureuse de la survie de Lady Bonnie ; tu étais encore plus heureuse lorsqu'elle commença à soigner ton maître. Mais tu ne fus pas heureuse quand elle se fit attaquer par un des deux déchus. Tu ne fus pas heureuse non plus quand tu vis Edith amener Lady Wil, dans un piteux état. Tu avais trop traîné, Zoya. Tu plantas ton glaive dans le sol ; sentant l'énergie de Maria faire son effet autour de toi. Tu sentais l'énergie gagner tes jambes, ton corps entier. Tu pourrais de nouveau marcher, voire courir, bientôt. Toute personne autour de toi pourrait sentir cette même énergie, tu pourrais même faciliter les soins de Lady Bonnie. Mais tu ne pouvais pas te permettre de rester comme ça très longtemps ; il te faudrait attaquer, bientôt.

Maria disparaitra.




feat tout le monde






résumé:
 

technique utilisée:
 
Âme Égarée
Zoya HelvarZoya HelvarÂme Égarée
FPFT

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 21 ▐ Autres Comptes : destiny + adelheid + maisie + hilda + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 18 ans de corps - soon 220 ans d'âme.
▐ Personnalité : ec.
▐ Parcours RP :
{ RANG F › 50 (hrp) + 140 (rp) = 190 pts. }
RANG E dans 210 pts.
CONDITIONS REMPLIES : 0/2.
Zoya juge en #D16262

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mer 15 Avr - 20:07
Déchu
Lavi & co




Avait-il réussi à convaincre le petit norvégien ? Lavi n’en savait rien, il n’eut aucune réponse de sa part, et pourtant. Il n’y avait pas toujours besoin de mots. Dans son regard, il voyait que ses mots l’avaient atteint, qu’il l’avait compris -restait à savoir s’il l’acceptait. Evidemment qu’il avait dit tout cela de manière un peu précipitée -il n’avait jamais recruté personne, contrairement aux autres- mais le borgne avait vu dans l’unique œil de Shuk que lui non plus ne semblait pas -ne voulait pas- participer à tous ces massacres. Car après tout, l’innocence, la guerre, est impitoyable. Elle ne demande jamais l’avis de ses soldats, tant qu’ils sont encore bons à être sacrifiés.
C’était contre leurs principes.

Cependant, le rouquin n’eut pas le loisir d’entendre la réponse de l’homme aux cheveux blancs. Tout s’était accéléré autour de lui, alors qu’il relevait seulement le nez autour de lui pour voir la cause du changement.
Le petit Roi.
Blessé.
Mais non. Ce n’était pas -que- ça qui clochait. Il y avait autre chose, aussi. Son air affolé, comme s’il souffrait d’un mal bien pus grand, qui le rongeait de l’intérieur. Et voila qu’encore une fois, il provoque une catastrophe. Copiant cette fois ci l’arc de Gwen, il provoque un grand trou noir. Voila qu’un portail se créé également, et le petit Roi s’y engouffre. Et tout le monde s’y précipite. Et voila que Shuk lui prend la main, et l’entraina avec lui dans le portail. Au début surpris, Lavi le suivit.
Lui aussi devait y aller.

Alors, lorsqu’il les vit, de l’autre côté du portail, ce n’st pas la surprise ou le choc qui envahirent le bookman, mais plutôt la colère. La rage de voir ce que l’innocence avait fait d’eux, de voir ce que ces ignorants de Central avaient fabriqué -sans contrôler, une fois de plus- voir un nouveau produit de la guerre engendrer encore et toujours plus la mort et la souffrance.
Les Hommes sont vraiment stupides. Ce n’était qu’une preuve de plus.
Et ce Déchu lui donnait des frissons dans le dos. Il se rappela alors la disparition d’Allen, lorsque tout le monde avait cru à sa mort.
Pas aujourd’hui. Il ne laissera personne mourir. Ils étaient venus pour ça. Il était venu pour ça.
Et si voir les deux camps s’allier, et si voir Bonnie libérée, aurait du l’apaiser et lui redonner espoir, il savait qu’il ne pouvait pas se relâcher.

Shuk s’éloigna aussitôt de lui, avec un dernier signe. Survis.

-Du også.

Et ensuite, l’Héritier fit apparaitre ses sceaux autour de Tettsui.

-Gouka Kaijin : Hi Ban !

Et un énorme serpent de feu sortit de son maillet, pour aller frapper de plein fouet l’un des déchus.





Résumé de l'Héritier:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Lr6w

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 1zqb
Pacis Gang par Djijy ♥️

Takk Nina pour cette signa magnifique ♥️

Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


Dessins:
 
† Héritier des Bookmen †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rapporter la paix
Aime:
N'aime pas: Lavi Bookman Junior
Lavi Bookman Junior† Héritier des Bookmen †
Lavi archive en darkorchid

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 1474070991-v54xphz

☁L'Héritage des Bookmen
🔥En guerre, pour la paix
🌿Les archives de l'Histoire
💧J'en ai vues, des guerres...
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 266 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Joyeux - Agaçant - Blagueur - Franc - Curieux - Souriant
▐ Parcours RP : Rp en cours : (11/5) Indisponible pour nouveaux rp
Down a rabbit hole (+40)
Ténèbres dans les catacombes (+10)
Secret garden (+40)
De l'art d'être au mauvais endroit au mauvais moment avec la mauvaise personne (+30)
De ces empires que l'on batit et de ces promesses que l'on brise (+30)
La dernière source de lumière (+40)
Where our story begins (+100)
Welcome Home (+20)
Making history (+10)
Broken (+20)
Event Noël

Total: 2080 points
Points dépensés : 50
Conditions : 3/12
Rang C
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mer 15 Avr - 22:51
amorem
(...) et dans l’espace
les alouettes devenues lasses
mêlent leurs chants au sifflement des obusiers

Tu l’entends, Bonnie. La guerre qui fait rage, l’écho des pas qui s’agitent tout autour de toi, le chant de bataille (le bruit des choses qui rencontrent leur fin (et ceux qui essayent de la repousser (encore un peu))), le son étouffé des corps qui chutent lourdement sur le sol et des choses déconstruites (les édifices qui s’effondrent la pierre qui se brise et le bois qui prend feu) — cette terrible symphonie tu l’entends Bonnie (et elle te rend malade), tu la vis (et ton cœur se fane (il est trop près — bien trop près de ces ondes qui soufflent (tes pétales) et emportent tout)) tu faiblis petit coquelicot (trop de soleil (les morts et la roche calcaire) tu aurais besoin d’un peu de pluie (d’un peu de nuit (le silence et quelques étoiles))) mais (la cendre continue de voiler le ciel alors) tu tiens bon (puisqu’il le faut bien).

Les blessures sur le corps de l’Éternel malade se referment (trop) doucement (ta lumière faiblit bergère tu n’es pas infaillible et la source de tes pouvoirs n’est pas inépuisable et (tu ne le montres pas évidemment (pour le voir il faudrait t’ouvrir le cœur) mais tu as peur (si peur de ne pas pouvoir tous les sauver))) et tu contemples le compte à rebours (de la chair qui se répare et des fibres qui s’assemblent (et cela te semble superficiel tellement insuffisant tellement trompeur (Bonnie tu voudrais réparer les cœurs et les âmes et les mots tu voudrais (soigner les blessures que l’on se fait quand on regarde écoute et comprend (subit) le monde Bonnie tu voudrais (guérir le monde à la vérité)))) mais — « BONNIE ! » cette voix tu la reconnais mais (tu n’as pas le temps de te réjouir (de la revoir (qu’elle soit en vie — pour te rassurer il faudrait que tu la saches ailleurs loin très loin d’ici))) « sauve Wil je t’en prie... » et ton cœur (toujours ton cœur (il se fatigue)) s’affole lorsqu’elle te présente le corps inanimé de la Discorde et son visage fleurit de pétales rouges flamboyantes — tu précipites tes mains sur son front (humide et chaud et poisseux c’est (le sang, toujours)) et tu ne sais plus le cacher Bonnie tu ne sais plus le taire tu ne peux plus mentir : tu es terrifiée et (tu implores Noé de te prêter ses forces encore un peu (tant pis pour toi tant pis pour ce qu’il adviendra de toi (quand Loup et Agneau ré-intégreront leur créateur))) tu as peur de la perdre et (tu ne peux pas guérir de la mort Bonnie tu ne sais que réparer les vivants) tu pleures (doucement (silencieusement (rien qu’une larme))) vraiment : tu ne peux pas la perdre.

Et tu voudrais que ta volonté seule suffise mais (la guerre n’est jamais finie bergère (tu ne rentreras jamais chez toi)) un rai d’Innocence pure te frappe en pleine tête et (pendant le (trop) court instant qui a précédé l’impact tu t’es vue mourir Bonnie (tu as vu la fin mais (cela n’a pas suffit pour que tu l’évites))) rien ne se passe : le choc est réel pourtant (il t’a fait trembler et lâcher le corps de l’allemande) et puis la réalisation (terrible et cruelle (parce qu’on ne réalise que les erreurs n’est-ce pas Bonnie (on ne réalise que lorsque c’est trop tard))) si ce n’est toi alors « AGNEAU ! » et Loup d’apparaître et d’emporter l’invulnérabilité dont tu disposais et (la fatigue et la douleur et toutes les autres choses que le masque contenait resurgissent tous à la fois et (tu réalises que tu as utilisé ton don bien plus que tu ne l’aurais dû (et tu ne sais pas pourquoi le temps qu’il te faut pour rejoindre Agneau te semble interminable (tout est ralenti et (tes membres sont lourds tu as l’impression de te précipiter vers elle mais vraiment (tu te traînes plus qu’autre chose)))))) « Grrrr. Agneau doit être soigné, petite bergère.Je sais ! » et ce n’est pas contre lui évidemment mais — tu ne sais que trop bien ce que tu dois faire Bonnie et (c’est bien pour cela que tu pleures : tu sais aussi que tu en seras incapable). « Je sais et.. je n’y arriverai pas ! » puisqu’il te faut aussi soigner Wilma (et maintenir l’arbre de Lumière et (rester en vie tout simplement mais (rien n’est simple et tu es fatiguée et tu as mal et tu as peur))).

Et l’espoir, enfin — comme une vague qui te submerge, emporte la fatigue (et la peur et les doutes). Ton regard croise celui de (celle qui vient de vous accorder une nouvelle chance (tu n’oublieras pas son visage (ni la dette))) et tout comme elle a planté son glaive devant elle, un sanctuaire de lumière (elle tarit mais (encore un peu)) apparaît tout autour de vous. Et l’énergie combinée de (la matière noire) vos pouvoirs de te donner la force suffisante pour achever de soigner et Chaos et Feilen (et tu pousses un long soupir de soulagement lorsque les couleurs et les soubresauts et la buée et la vie reviennent). Tu voudrais les prendre dans tes bras (leur dire que tu les aimes et (que tu es désolée (surtout désolée (tout cela c’est ta faute et)))) enfin — tu te redresses, poses pour la première fois tes yeux sur le champ de bataille. Ailleurs, d’autres ont probablement besoin de toi (et tu iras les trouver comme (comme ils t’ont trouvée toi (tu iras les sauver Bonnie))) mais avant (avant tu dois t’assurer qu’il va bien). « Je reviendrai si besoin, d’accord ? Je ne serai pas loin. Soyez prudents... » et ton corps de se changer en lumière et (sous cette forme c’est toi qui fixes les règles (sous cette forme tu ne subis pas la loi de l’attraction — tu ne crains pas le trou noir (tu crains seulement de ne pas pouvoir la maintenir assez longtemps (encore un peu))).

Le temps d’un battement de cœur et te voilà à ses côtés — il écrit (il écrit mais (tu sens bien que quelque chose ne va pas et (tu sais aussi que rien ne l’arrêtera mais (la prudence ne suffit plus (la guerre ne pardonne pas))))). « Cyclamën. » et le reste des mots meurt dans ta gorge (tu ne veux pas le déranger et à la vérité tu n’as rien à lui dire enfin (rien qu’il n’ait pas déjà pensé ou ne sache pas déjà)) alors tu te contentes de poser une main sur son bras (celui qui n’écrit pas) et (d’invoquer le don que t’a fait Noé (encore un peu (encore))) de le soigner. Et ta lumière tarit.
» le 06 juin 189x — intrigue chap. VII, Vatican


résumé:
 
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mer 15 Avr - 23:19
Déchu
Cristal & co




Les ennemis avaient directement réagi à son attaque. Voila que soudainement, le taureau fonçait vers elle, accompagné de la Noé enragée chevauchant le serpent.
Trois d’un coup. Bien. Elle n’avait pas peur.
Qu’ils approchent.
Saphira vint bloquer le taureau -que c’était mignon, mais Cristal ne lui avait rien demandé. Et la Noé vint se précipiter vers elle, attrapant son poignet avant qu’elle ne puisse ordonner à ses pierres de la repousser.
Et ses mots, qu’elle aurait raillé, qu’elle aurait ignoré, qu’elle aurait piétiné, vinrent l’atteindre.
Comment était-ce possible ?
Qu’elle attaque des gens de son propre camp ?

Cristal observa la Noé, blessée, clignant des yeux. Décidément, il fallait vraiment que ce soit elle qui fasse tout.

-Regarde toi, tu ressembles à un cadavre. J’imagine que je vais devoir encore faire tout le boulot.

Et la petite se tourna. Prête à affronter l’ennemi.
Les exorcistes.
Sauf qu’elle n’en eut pas l’occasion au final. Elle n’avait plus le contrôle sur son corps. Et en même temps, elle sentit une formidable puissance l’envahir. Son corps agit malgré elle, et ses pierres vinrent la recouvrir entièrement.
Une montagne.
Mais elle n’était pas la seule montagne. Wil aussi -son alliée- en était devenue une aussi, mais au lieu de la protéger, cela vint seulement la transpercer.
ARRETE !
C’était ce qu’elle voulait crier au parasite, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Enfermée, piégée, dans sa propre innocence.

Mais cela ne dura qu’un temps. Les montagnes disparurent, et Cristal regagna le contrôle de son corps -pas vraiment de son esprit. Elle vit celui qui l’avait contrôlée souffrir, demander de l’aide, fuir vers cet étrange portail.
C’est ça. Crève.
Pour l’avoir possédée, pour avoir cru qu’ils allaient pouvoir les écraser.
Alors Cristal s’engouffra elle aussi dans le portail, sentant que c’est ce qu’elle devait faire elle aussi, en voyant ses camarades -mais quels camarades, Cristal ?- y pénétrer eux aussi.

L’innocence était horrible n’est-ce pas ?
Voila pourquoi c’était une horreur. Des Déchus. Des monstres horribles qui n’ont plus aucun contrôle, qui ne connaissent plus aucun mot, à part destruction. Des êtres -anciens êtres- qui ne faisaient que détruire, et ne demandaient qu’à être détruits.
Alors, elle allait exaucer leur souhait.
Un simple regard vers les autres. Elle vit qu’ils avaient rempli leur objectif. Cependant, ils semblaient tous mettre leurs différends de côté pour vaincre l’ennemi commun.
Pas Cristal.
Si l’ennemi se trouvait devant elle, elle n’allait pas le louper. S’il ne la cherchait pas, alors elle ne le chercherait pas non plus, tout simplement. Mais elle n’oubliait pas -n’oubliait jamais- les batailles qu’elle a eu. Rien ne pouvait effacer cela.
Se reconcentrant sur les Déchus, Cristal envoya cinq de ses pierres en entourer un.

-Campo de gravedad.

Et le Champ qui agit sur le Déchu et essaie de l’attirer au sol, du moins autant qu’il le peut.





Résumé de la Minéralogiste:
 

Délais:
 

Technques :
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent D5o4


Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent Q4WKpN1
Coeur de Pierre

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Survivre, tout simplement.
Aime:
N'aime pas: Cristal Gomez
Cristal GomezCoeur de Pierre
Cristal grogne en darkorange

💎Seuls les plus forts survivent
💎Ose te mettre en travers de mon chemin, et tu mordras la poussière
💎Les gens à esquiver
💎Mon parcours du combattant

▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 316 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Lavi - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Féminin
▐ RPG Age : 14
▐ Personnalité : Fière - Arrogante - Courageuse - Méfiante - Égoïste - Colérique - Froide - Franche - Mature - Indépendante - Ignorante
▐ Parcours RP : Rp en cours : (5/5) Indisponible pour nouveaux rp
Rulebreakers (10/3) (+30)
Fight between the fierce wind and the solid earth (6/3) (+20)
I hate you to the moon and back (+20)
Don't you know ? It's a tough world down there (+40)
Vers les plus hauts sommets (+10)

Points: 1775
Points dépensés : 350
Conditions : 6/12
Rang B
Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Mer 15 Avr - 23:53

stripped down to the bone

 







La situation est incongrue, terriblement risible vu d’un œil extérieur, mais là, perchée sur le dos de la machine, tu te sens si fière et conquérente, Wil. Hâche en main, tu étais prête à faire de tout petits morceaux des déchus, tu te sens si forte. La sensation est grisante. Tu es inarrêtable … Jusqu’au moment où tu ne l’es plus. Tu as trop pris la confiance, certainement. Là haut, à côté de ces monstruosités – preuve de la cruauté criante de l’Innocence, perfide tueuse – tu te sens comme un Dieu. Mais Dieu tu n’es pas et la réalité te rattrape bien vite. Un coup porté à la tête. Tu ne perds pas immédiatement connaissance ou peut-être que si, tu ne sais pas trop. Le coup est violent, la peau cède sous le choc et il y a cette terrible sensation de flottement. Le liquide carmin se répend sombrement sur le haut de ton visage, coule, coule, coule sur ta peau blafarde. Comme au ralentit, tu te sens basculer vers l’arrière. Et tu penses avec un peu d’inquiétude qu’il faudrait que tu te rattrapes aux écailles d’Edith, que tu penses à lui dire que quelque chose ne va pas. Mais tu n’as ni force, ni voix, Wil. Et tu te sens partir vers l’arrière. Tu pars, tu pars, tu pars. Tu volerais presque. L’Oubli – la Mort aussi, mais tu n’en as pas vraiment conscience – te tend les bras et tu ne peux que te laisser tomber vers lui. Tu fermes les yeux, parce que tu es soudainement bien fatiguée et que tu ne penses pas avoir mieux à faire. Qu’est-ce que tu foutais, là-haut ? Tu n’as jamais été une grande fan des hauteurs, Wil, sans toutefois avoir le vertige. Tu as juste toujours trouvé que tu étais bien mieux avec les pieds bien ancrés sur la terre ferme.

(Tu ne te souviendras ni de ton emprise périlleuse, ni de la fidélité d’Edith, qui t’a rattrapée juste à temps, avant que la gravité ne brise chaque os présent dans ton corps.)
(Tu ne te souviendras pas du coup de hâche assené avec ferveur et haine.)
(Tu te souviendras juste de la douleur vague et de la confusion.)

Ce qui te revient en premier, ce sont les sons. Les cris, les pleurs, la Guerre. Avec un grand G majuscule qui marque toute l’importance de celle-ci, qui la rend si grande et terrifiante. Avec un grand G marqué au fer rouge sur vos peaux à tous, Exorcistes comme Noés, Noés comme Akumas. Et ce sont ces bruits funestes qui te retournent l’estomac, qui t’empoignent les entrailles pour les serrer dans un étaux terrible. Après les sons, tu te rends compte que tu as peur, Wil. Il y a quelque chose qui cloche – parce que tu flottes et tu ne flottes jamais (tes pieds sont trop bien ancrés sur terre pour ça) – et tu as mal et tu sens le liquide chaud sur ton front, sur ta peau blafarde, sur ton corps tremblotant. Et tu as mal et tu as peur et tu ne peux que trembloter. Tu ouvres les yeux, tu as du mal. Parce que tu as mal, tu es fatiguée. Et là ce visage tant désiré qui se dessine sous ton regard gris et épuisé – empli de douleur, d’agonie, de toutes ces choses que tu refuses de dire – et tu sens ton palpitant qui loupe un battement. « Bonnie. » que tu l’appelles faiblement, avant de retomber dans le silence. Un appel à l’aide ou simple moyen d’attirer son attention, toi-même tu ne sais pas. Elle est si près, si présente, si vivante, alors qu’au fond de toi tu as toujours crains le pire. Tu n’as rien dit pour ne pas démoraliser les troupes. Mais la question t’a terriblement hantée. What if we fail ? Tu es heureuse de t’être trompée. Tu pourrais pleurer. Déjà ton regard s’emplit de larmes que tu retiens, comme tu retiens ces mots qui te serrent la gorge. Tu déglutis difficilement, allongée sur le sol.

(Et il y a tant de choses que tu voudrais lui dire, Wil. Tant de choses pour lesquelles tu veux t’excuser.)
(Mais il n’y a pas le temps pour ça. La Guerre t’appelle à nouveau, à peine l’oeuvre de ta sœur achevée.)
(Il te faudra être prudente, pour ne pas réduir à néant les efforts de l’Amour.)

Tu finis par te relever, comme si de rien n’était. Comme si tu n’avais pas été frappée par l’un des déchus – tu ne sais plus lequel, cela importe peu de toute façon – tu te relèves. Seul le sang séché témoigne des violences qui t’ont été infligées. Douleur et fatigue ne sont plus, il ne reste à présent plus que le désir de vaincre, de s’en sortir. Tu jettes un regard furtif à l’Irlandaise, qui s’est déjà détournée de toi. Ton coeur se serre dans ta poitrine. Il n’y a pas le temps pour de terribles retrouvailles – car tout est toujours terrible, quand tu t’y retrouves mêlée. Alors tu fais de même, tu te détournes de l’hôte de l’Amour pour lever un regard furieux vers les déchus. Ta peau redevenue blanche lors de l’incident – encore bien flou et distant dans ton esprit – se colore à nouveau de gris, alors que le gris de tes pupilles se fait dorer. Dans ta main droite, tu manipules la matière noire pour lui donner la forme d’une longue lance, que tu soupèses distraitement. Et finalement, c’est le Sorcier que tu te décides à viser, tu lances l’arme sur le déchu avec autant de force et de colère que possible. Une fois la chose faite, tu te retrouves bien bête sur le champs de bataille, ne sachant que faire d’autre. Et là, du coin de l’oeil, tu l’aperçois. Tu te tournes vers le Serpent, l’air un poil ahuri. « Now what ? You got a plan ? »


résumé:
 

POINT TECHNIQUE:
 


[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent 859e8ea9a5e82d868714baac4aaee677a15fb9af
intrigue chapitre VII
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent J3K7kQy
merci Saphi [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent MFlwLBQ
Le Vilain Petit Canard

Dossier Confidentiel - Central
Mon but:
Aime:
N'aime pas: Wil Hartmann
Wil HartmannLe Vilain Petit Canard
Wilma ment en #916980
Chaos s'enrage en #654e73

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent UmixkoI [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent A4PVYU0 [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent ISe85Px

▐ IRL Age : 27 ▐ Messages : 399 ▐ Autres Comptes : freja & lottie & huā & solveig & siobhán & yumi & cassandre
Autre / Ne pas divulguer
▐ RPG Age : 24 ans
▐ Personnalité : ► Loyale ✘ Belle parleuse ✘ Menteuse ✘ Fourbe ✘ Fière ✘ Indépendante ✘ Peu sûre d'elle ✘ Ironique ✘ Sarcastique ✘Indifférente ✘Mature ✘ Cultivée ✘ Curieuse.
▐ Parcours RP :
RPs en cours
some kind of family ft Ayden Hyde & Saphira Hyde ; 70 points (février)
got nobody to call my own ft Lena K. Friedwald & Ada van Eyck & Adelheid von Rosenwald ; 20 points (fin février/début mars)
no rest for the wicked ft Edith Laforet ; 50 points (fin février/début mars)
de la notion de happy ending et sur son inexactitude ft Autonoé Samaras ; 30 points (fin février/début mars)
cohabitation (can we pretend one last time) ft Gwenaëlle Roussel ; 10 points [MINI RP] (mars)
when the party's over ft Bonnie R. O'Cahan ; 70 points (fin mars)
but the blood on my hands scares me to death ft Ada van Eyck ; 10 points (10 avril)
[quête] blue hell ft Edith Laforet & Felipe Borréda de Soto; 10 points (mi-avril)
blinding lights ft Adelheid von Rosenwald ; 50 points (fin avril)
[MISSION] a fight to the death ft Cristal Gomez ; 20 points (07 mai)
[INTRIGUE CHAPITRE VII] groupe V ft Destiny Richards, Oskar P. Magnussen & Scar L. Heselton ; 50 pts

RPs terminés/abandonnés
we're in this game together ft Arthropoda ; 40 points (abandonné)
i believe in you ft Félix N. Akerfeldt ; 60 points (terminé)
my faith won't lie ft kally lancaster ; 30 points (abandonné)
don't get too close, it's dark inside ft Félix N. Akerfeldt ; 70 points (abandonné)
[quête] un voleur dans l'arche ft Ayden Hyde ; 90 points (abandonné)
[mission] tumulte au coeur du désert ft Ayden Hyde & Gwenaëlle Roussel ; 60 points (terminé)
we're only humans ft Ayden Hyde ; 60 points (terminé)
stand by me ft Leopoldine Dumas ; 30 points (abandonné)
ghost of the past ft Gwenaëlle Roussel ; 120 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie I) ; 40 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie II) ; 120 points + 1 condition (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie III) ; 30 points (terminé)
intrigue chapitre VI; la colère de la mère (partie IV) ; 10 points (terminé)
[flashback] a warm welcome ft Adelheid von Rosenwald ; 90 points (terminé)
à Ayden ft Ayden Hyde ; 20 points (terminé)
kid, the revolution is back ft Cassidy Danvers ; 70 points (terminé)
c'était censé être d'heureuses retrouvailles ft Ayden Hyde ; 80 points (terminé)
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui prient ft everybody ; 100 points + 1 condition terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui paient ft everybody ; 60 pts terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui savent ft everybody ; 30 pts terminé
[INTRIGUE CHAPITRE VII] ceux qui sauvent ft everybody ; 50 pts + 1 condition terminé

Autres
➙ fiche de présentation ; 50 points
death doesn't let you say goodbye, it just carves holes in your life and your future and your heart ; 10 points (os scénario)
hold my body, hold my breath ; 10 points (os scénario)
➙ Anniversaire (x4) ; 200 points
➙ 200 messages ; 100 points

➙ Total points ; 1930 points
rang C
11/3 RPs
3/4 conditions pour le rang B




Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Jeu 16 Avr - 13:29

La jeune femme — celle que tu avais tenté d’arrêter, que tu avais blessée malgré toi (mais c’était les ordres, n’est-ce pas ? Moi je n’y suis pour rien) — t’avait pris dans ses bras et ainsi blotti contre elle tu avais souri tout doucement et avais fermé les yeux, avais accepté de te laisser aller et de laisser toute cette trop grande fatigue t’envahir — une fatigue comme seuls les adultes devraient avoir, la fatigue d’un soldat qui a trop combattu, trop de fois, dans trop de guerres (mais moi je suis un enfant) — car tout cela allait s’arrêter, car tu allais partir d’ici et commencer une nouvelle histoire autre part, car c’était doux aussi, doux et chaleureux et réconfortant. Alors tu souriais, Enos, et tu laissais la fatigue t’emporter avec elle, car c’était fini, enfin.

Et la suite n’en fut que plus brutale.

La suite, c’est lorsque le portail s’ouvre vers un ailleurs aussi violent que le vôtre, d’où sortent les cris et les bruits des combats, alors que toi tu recules un petit peu, plus tout à fait certain de vouloir partir — mais la fatigue est plus grande et elle te dit d’avancer, elle te dit d’arrêter de lutter et de faire confiance (aux sourires (et aux bras qui rassurent)). La suite, c’est lorsqu’on surgit brutalement du portail, emportant le Monstre avec soit, détruisant tout sur son passage, créant de nouveaux portails qui aspirent ce qui n’était pas encore détruit. La suite, surtout, c’est lorsque ton regard se pose sur ces nouveaux arrivants et que (la suite) ce que tu entrevois se grave dans ta mémoire à tout jamais.

Deux hommes (deux monstres) hurlant à s’en arracher les cordes vocales, brûlant à s’en arracher la peau, souffrant à s’en arracher l’âme. Deux hommes (deux monstres), qui ont été trahis comme toi peu avant, qui voient leur monde s’effondrer autour d’eux sans rien pouvoir y faire, qui sentent leur corps s’effriter et disparaître pour devenir (l’Unique) monstrueux, qui sentent aussi leurs pensées leurs être arrachées, décortiquées, jugées par (l’Unique) l’arme qui devait les défendre. Deux monstres, maintenant, qui se tiennent devant toi, deux monstres gigantesques et toi qui es si petit.

Deux monstres qui avaient un prénom, deux monstres qui avaient des souvenirs. Ils les appellent Déchus, tu les appelais Josef et Aronne — tu espérais les appeler grands frères.

Et l’on crie autour de toi, on donne des ordres et on t’emporte sans que tu ne dises rien, sans que tu ne fasses rien, sans que tu ne pleures même tant la douleur est immense, tant la terreur a infiltré chacun de tes muscles, chacune de tes pensées, envahissant tout ton petit être, pourrissant tout ce qu’elle touche — et ce sourire qui a disparu (et ces souvenirs qui sont maintenant déchus) — comme si, déjà, tu n’avais assez souffert, comme s’il était impossible que tout cela s’arrête maintenant.

C’est donc cela la guerre, penses tu vaguement, dans un semblant de lucidité au milieu de tout ce vide, de toute cette douleur.

C’est donc cela la guerre, voir ses amis souffrir et disparaître, laissant la place à (l’Unique) des monstres sans âme, voués à être détruit — car c’est ce qu’ils font, tous, non ? Tous ceux qui vous ont maintenant rejoints, ils sont là pour les abattre (est-ce qu’ils m’auraient tué, moi aussi ?).

Non. Non, tu le refuses. Toi, petit bout d’homme, à peine plus haut que trois pommes, tu refuses de les abandonner, tu refuses de les voir se faire tuer. Toi, petit bout d’homme dont la voix s’est éteinte depuis longtemps, tu te mets alors à crier de tous tes petits poumons, te débattant de toutes tes petits forces, les appelant encore et encore, hurlant ces prénoms — hurlant ces souvenirs — comme s’ils pouvaient les ramener à la raison, comme s’il y avait encore une chance qu’ils t’entendent et reviennent vers toi, un sourire amusé aux lèvres, avant de passer une main dans tes cheveux, emmêlant ces mèches indisciplinées — et des larmes qui, enfin, prennent place sur ton visage.

Et ils te répondent, oui. Ils t’ont entendu et te répondent et alors le silence se fait lorsqu’un trait de lumière te traverse de part en part, tâchant de rouge ta tunique et les bras de celle qui te porte.

Tu n’as même pas mal, Enos, n’as même pas peur, alors que tu peux sentir le liquide chaud et poisseux couler sur tes vêtements, couler sur tes mains — comme si elles pouvaient le retenir, ce liquide (il est plus épais que de l’eau, je devrais y arriver, non ?) — alors que ton petit corps commence à se tordre de douleur, lui, en des spasmes d’indignation (d’incompréhension), alors que le froid déjà te prend. Non, tu n’as pas mal, Enos, tu ne jettes même pas un coup d’œil à ta blessure.

Ton regard voilé est fixé sur ces Monstres qui n’en sont pas et lorsque, enfin, le silence cesse, ce n’est pas un râle qui sort de tes lèvres, ni même une complainte, ce n’est ni douleur ni peur —  ce n’est qu’un prénom (ce n’est qu’une question (Aronne)).
© GASMASK


Résumé:
 
Little Dipper
Enos Di AngeloEnos Di AngeloLittle Dipper
(silent love)

[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent CyAj6yc & [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent XI6PM9m

Enos ne dit rien en #846864

▐ IRL Age : 26 ▐ Messages : 28 ▐ Autres Comptes : Sebastian ; Gwen ; Lily ; Nour ; Maxence ; Æsa ; Jean-Jean ; Annabelle ; Oskar ; Magdalena ; Amaury
Masculin
▐ RPG Age : 7 ans ; bientôt 8
▐ Personnalité : Doux
▐ Parcours RP :
Disponible 2/4

wwwBonnie [1/3]
wwwSaphira

Rang F
50 pts
Rang E dans 350 pts

Revenir en haut Aller en bas
Re: [Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue, Chap. VII, Phase IV] Ceux qui sauvent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Télécharge Twilight - Chapitre 3 : hésitation dvdrip fr

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Italie-
Sauter vers: