Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
-21%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en promo
49.99 € 62.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Sam 7 Déc - 21:06

la dernière source de lumière
lyngdal, norvège - 10 mai

" in the darkness, there's always a light. "

Plusieurs jours étaient passés. Depuis cette journée. Et elle n'allait pas forcément mieux. Elle n'avait pas forcément accepté tout ce qui s'était passé. Elle avait ressenti des émotions qu'elle aurait préféré ne plus ressentir. La tristesse. Le choc. La colère. Mais surtout, le désespoir. Elle pensait avoir laissé cette émotion onze ans auparavant, lorsque sa mère fut assassinée. Mais la vie l'avait rattrapé. Sa mère devait mourir une seconde fois. Destiny avait dû tuer sa mère. Et ça, elle ne pourrait sûrement jamais se pardonner, même s'il s'agissait d'un akuma. Et puis, la personne qu'elle avait considéré comme un grand frère, presque comme un père de substitution s'était révélé être un Noé. Elle était rentrée à la Congrégation en larmes.

Détruite.

Mais elle avait eu la chance de compter sur Oskar. Lorsqu'il fut de retour. Elle s'en voulait toujours autant mais l'exorciste avait réussi à la calmer un peu, la réconforter, lui permettre de se relever. Et aujourd'hui, elle pouvait partir en mission. Elle avait besoin de sortir de la Congrégation. Elle avait besoin d'air. Et elle partait donc pour la Norvège. Un nouveau pays qu'elle n'avait jamais visité. Enfin, c'était bien simple. À part l'Angleterre, avant d'être exorciste, elle n'avait jamais voyagé. Ils n'étaient que deux sur cette mission, et ça serait suffisant. Pas sûr que Destiny ait envie de supporter trop de monde d'un coup. Elle n'aurait qu'une personne à supporter. Et puis, de ce qu'elle avait lu et su de cette personne, ça irait surement pour le mieux.

Lavi.

Elle ne le connaissait pas personnellement, mais elle avait déjà entendu parler de lui. Des ragots. Mais elle s'était souvenue ; il s'agissait du Lavi, celui dont Célania avait demandé des nouvelles un mois plus tôt. Une once de curiosité naquit en elle. Elle allait le rencontrer. Et évidemment, elle était curieuse de savoir à qui elle avait affaire. Elle s'était préparée et s'était mise en route pour l'arche. Elle devait aller à Lyngdal. Elle avait rendez-vous près du portail de l'Arche, juste à côté de l'extérieur du bâtiment. En y arrivant, elle se posa sur un banc. Et finalement, une tête rousse sortit du bâtiment. Il s'agissait bien de l'héritier des Bookmen. Elle se leva pour le saluer, s'approchant de lui.

« Monsieur Lavi ? »

Elle lui tendit la main après avoir eu la confirmation qu'il s'agissait bien de lui.

« Je m'appelle Destiny, je suis votre coéquipière. Enchantée de vous rencontrer. »

Dit-elle, d'une voix calme, comme à son habitude.
Mais son regard ? Vide.



feat. lavi bookman junior, célania vaillant et gwenaëlle roussel



la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Lun 6 Jan - 17:45
Mission
Lavi & Destiny & Gwenaëlle & Cél




Encore une mission. Pas de quoi s'en plaindre, en soi. C'est le quotidien des exor-cistes. Et c'était également le quotidien de Lavi depuis des années.
Ce dernier lisait l'ordre de mission, nonchalamment, toujours allongé. Ça annonçait du joyeux : une mystérieuse rumeur s'était répandue, en Norvège. Celle-ci racontait que, lorsque les extincteurs de feu éteignaient la dernière lumière, la personne qui l'avait éteinte mourrait. Ce qui était bien problématique, bientôt, ils allaient être à court d'extincteurs, et les lumières resteront allumées toute la nuit.
Mais non, c'était bien plus important que ça, ou en tout cas l'Ordre Noir le soupçon-nait. Car cette affaire était bien trop louche pour être ordinaire, il y avait surement du paranormal derrière tout ça -c'est à dire, une innocence ou un Noé.
Le borgne ricana en lisant le dossier. Cette affaire... lui en rappelait une autre. Celle de cette mélodie macabre. Cette fameuse mission, pendant laquelle il avait failli se donner lui-même la mort, et sans aucune influence de l'innocence ou d'un Noé. Ce jour-là, c'était Célania qui l'avait sauvé...
Célania... Repenser à elle lui faisait toujours autant mal, peu importe les mois qui passaient. Pourtant, le borgne aurait du se réjouir. Après tout, il savait désormais qu'elle était quelque part, en vie, et pas morte, tuée par un Noé.
Mais c'était toujours une possibilité. Et le pire, c'est que cette fois ci, il l'avait laissé partir.
Seule.
Et elle lui avait dit de la quitter.
Seul.

L'exorciste soupira lourdement, essayant de reconcentrer ses pensées sur la mis-sion, tout en se remémorant sa partenaire de mission.
Destiny Richards. Une exorciste arrivée récemment, ayant pour innocence un violon -hé, encore un souvenir de cette mission. Une ancienne fille vivant à la rue, et ayant vécu une tragédie en tuant sa mère devenue akuma.
La vie est décidément bien cruelle envers tout le monde.
Alors il fallait se ressaisir. Pour lui, mais aussi pour les autres.

Le voilà finalement arrivé face à la jeune Richards. Celle-ci le salua de manière plutôt formelle.

-Monsieur Lavi ? Je m'appelle Destiny, je suis votre coéquipière. Enchantée de vous rencontrer.

Le rouquin saisit la main tendue vers lui.
Cependant, il n'allait pas faire de présentations aussi formelle.

-Yo ! Moi c'eat Lavi. Enchanté aussi, Destiny.

Il les vit alors. Ses yeux. Qui ressemblaient aux siens.
Vides.
Évidemment, il connaissait trop bien cette expression.
Et c'est pour ça qu'il détestait la voir sur les autres.
Alors Lavi lui adressa un sourire, avant de mettre ses bras derrière sa tête.

-La dernière source de lumière... Celui qui éteint la dernière lumière meurt, hein ? Super. A force de nous refiler des missions comme ça tous les jours on va finir en dépression oui.

Oups. Ce n'était surement pas la bonne chose à dire, vu la mine de la violoniste.
Il fallait se rattraper, et vite.

-Ils n’auraient pas pu trouver un truc plus original ? Du genre, à la dernière lumière éteinte, une licorne aparaitra ?

Comme c'est drôle.
Mais ce n'est pas possible. Lui-même en savait quelque chose.
Les humains ne savaient répandre que la mort et la tragédie.

Le rouquin se frotta les mains, pressé d'en finir avant même d'avoir commencé.

-T'es prête ? On y va ?

Une bonne fois pour toutes.





la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Lr6w

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1zqb
Pacis Gang par Djijy ♥️

Takk Nina pour cette signa magnifique ♥️

Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


Dessins:
 
† Héritier des Bookmen †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rapporter la paix
Aime:
N'aime pas: Lavi Bookman Junior
Lavi Bookman Junior† Héritier des Bookmen †
Lavi archive en darkorchid

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1474070991-v54xphz

☁L'Héritage des Bookmen
🔥En guerre, pour la paix
🌿Les archives de l'Histoire
💧J'en ai vues, des guerres...
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 266 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Joyeux - Agaçant - Blagueur - Franc - Curieux - Souriant
▐ Parcours RP : Rp en cours : (11/5) Indisponible pour nouveaux rp
Down a rabbit hole (+40)
Ténèbres dans les catacombes (+10)
Secret garden (+40)
De l'art d'être au mauvais endroit au mauvais moment avec la mauvaise personne (+30)
De ces empires que l'on batit et de ces promesses que l'on brise (+30)
La dernière source de lumière (+40)
Where our story begins (+100)
Welcome Home (+20)
Making history (+10)
Broken (+20)
Event Noël

Total: 2080 points
Points dépensés : 50
Conditions : 3/12
Rang C
Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Sam 11 Jan - 13:22
Mission

À peine rentrée de Londres et de ses aventures rocambolesques qu’il te faut déjà repartir. Tu n’as pas eu le temps de te reposer complètement — à peine celui de te laver et de prendre un repas — mais heureusement la fatigue n’a pas encore envahi ton être. Rien ne peut être pire que l’épuisement que tu as enduré lorsque tu étais en cavale et, maintenant que tu connais mieux tes limites, tu sais quand il sera temps de t’arrêter — mais le feras tu vraiment, Gwen ?

Lorsque tu étais en cavale. C’est étrange, à croire que ça y est, tu n’es plus recherchée par qui que ce soit. Mais en vérité, si tu as arrêté de courir ce n’est, au fond, que temporaire. Lorsque l’Ordre ou l’Arche vous aura retrouvés, il sera temps de reprendre les routes et de retrouver un nouveau chez vous. Étrangement, un tel risque ne te fais plus peur. Tu n’es plus seule maintenant, Gwen, et lorsque tu y réfléchis, aussi impressionnant soit le manoir il n’est rien de plus. Ceux qui constituent ton foyer, ce sont ceux vivant en son sein. Célania, Lars, Nora, Charles, Bonnie, et tous ceux qui vous rejoindront. Qu’importe où vous allez tant que vous y aller ensembles.

Un mouvement sec de ton cheval te sort de ta torpeur et t’oblige à recentrer ton attention sur la route. Vous avancez depuis plusieurs heures maintenant et la ville ne devrait plus être bien loin. Tant mieux, ton postérieur n’en peut plus de chevaucher et tu as besoin de te dégourdir les jambes, de t’étendre dans tous les sens et, surtout, de retrouver un peu de civilisations et d’animations. Si vous avez croisé quelques autres voyageurs ou commerçants, la route fut tout de même très calme — à se demander si certains habitent en Norvège.
« C’est étrange quand même, tu trouves pas ? » lances tu à Célania, avant de lui jeter un coup d’oeil. « Je veux dire, de repartir en mission comme ça. »
Car après tout, c’est bel et bien d’une mission qu’il s’agit, non ? Vous n’avez croisé la route d’un potentiel ennemi, n’avez pas été menacées. Non, vous avez entendu une rumeur, une histoire de vieille dame que Lars a entendue à l’Église et vous a transmise et, après avoir posé quelques questions, avez décidé de vous rendre sur place. Exactement comme vous le faisiez avec l’Ordre Noir, à la différence que cette fois-ci vous êtes passés par toutes les étapes et non plus seulement l’exécution. Vous savez où vous vous rendez, vous savez pourquoi, vous vous doutez de ce que vous allez trouver et vous avez pu évaluer les risques. Rien à voir, donc, avec les danger réservés par la Congrégation et ces missions en plein milieu de l’océan.
« Hm, en parlant de la Congrégation » personne n’en parlait mais après ces mois de solitude tu as encore du mal à différencier tes pensées de tes actions « Tu penses qu’ils seront sur place ? » un risque que vous n’avez que vaguement évoqué avant de partir. « On ferait peut être mieux de ne pas emprunter la grande rue principale pour rentrer en ville, au cas où. Après ce qu’il s’est passé en Ecosse, je ne suis pas sûre qu’ils soient de nouveau totalement opérationnels mais bon … ça ne les empêche pas d’envoyer une équipe pour jeter un coup d’oeil » termines tu, en fronçant les sourcils.
Vous n’avez aucune façon de savoir s’ils ont été mis au courant de cette histoire et de ces lampadaires assassins mais, si tel est le cas, ils ont forcément été alertés eux aussi. Et s’il s’agit d’une innocence, il ne serait pas surprenant d’également croiser quelques akumas. Autant rester sur vos gardes, donc, qui sait ceux qui vous attendent sur place.
© GASMASK


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Sb6h



Gwen selon Seo
Moodboards:
 

† L'écorchée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: Gwenaëlle Roussel
Gwenaëlle Roussel† L'écorchée †

Je cicatrise dans l'alcoolisme
Au fond je crois que j'agonise


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FRKHjIk
Nina

Gwen lutte en #ff9900
Liri fuyait en #996699

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) THMdrMB la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) RHDh2T3 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) CQzqjye

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 1168 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle – Oskar – Magdalena ⎯ Enos ⎯ Amaury ⎯ Amak – Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/10 : Indisponible.

wwwNausicaa [10/3]

wwwNausicaa [6]
wwwBonnie [4]
wwwWilma [5/3]

wwwCélania, Destiny, Lavi [4]
wwwAyden [3/3]
wwwPacificateurs [2]

wwwMaisie [1/3]
wwwWil [2]
wwwSoren, Maisie [1]
wwwPacificateurs [1]
wwwIvana, Célania [2]

wwwPacificateurs [3]
MultiversNausicaa (15)

Rang B
3250 pts
Rang A dans 5 conditions


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1r2cKE9 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) VRWwpEj

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Dim 12 Jan - 17:48
La dernière source de lumière




Et les sabots frappaient le chemin.
Bruit régulier, seulement perturbé par des souffles -ceux des montures, ceux du vent, ceux des soupirs de fatigue-.
Si régulier.
Qu’il aurait pu bercer.


Et pourtant.

Il n’était nulle question de se laisser aller à la fatigue, nulle question de se reposer, ou bien de se permettre un quelconque manque d’attention. Car elles étaient -à nouveau-, en mission. Une situation presque aussi improbable que nécessaire au vu des circonstances.

Improbable, car malgré le calme environnant, malgré le manque d’ennemi visible, malgré cette impression de ne plus avoir à fuir -cette impression de sécurité-, elles étaient toujours recherchées, toujours des exilées -bien qu’elle ignorait si son faux décès était remonté aux oreilles des mauvaises personnes-. Improbable, car toujours à évoluer entre deux camps, qui auraient sans doute préféré les savoir disparut à jamais, plutôt que cachées quelque part, à fonder leur propre groupe.

Mais nécessaire, malgré les -trop nombreuses- épreuves qu’elles avaient traversé, malgré l’Apocalypse d’Édimbourg, malgré le repos encore préconisé, car la guerre ne pouvait les attendre.

Un phénomène, qui avait retenu leur attention.
En Norvège.


Alors elles avaient décidé -d’elles-mêmes- de monter une équipe pour partir enquêter sur ces lumières. Conscientes des risques, conscientes de ce qui pouvait les attendre sur place, conscientes du danger. Car elles avaient décidé, d’elles-mêmes.

Des lumières.
Une dernière.
Des morts.


C’était de ça dont il était question pour cette mission. Des faits qui lui rappelaient bien trop ceux d’une autre enquête, où finalement, aucune Innocence, aucun Akuma n’était la cause des meurtres. Seuls des hommes, et des horreurs. Mais pour cette fois-ci, elle espérait bien trouver autre chose. Quelque chose -une récupération, une élimination-, qui pourrait donner de l’importance, du sérieux, à leur groupe. Après tout, pour qu’une simple lumière éteinte souffle la vie d’une personne, il ne pouvait s’agir que de l’un ou de l’autre. Alors, elles prenaient un risque -peut-être inutile à vouloir chercher la réponse à ce phénomène- mais un risque mesuré, un risque qu’elles connaissaient, un risque obligé pour mettre les habitants en sécurité.

Pour qu’ils ne subissent pas le même sort que d’autres.
Pas après Édimbourg, pas après l’opéra.
Même si ça devait retarder ses recherches.
Même si ça devait retarder leur rencontre.


Des mois qu’elle vivait avec une âme fragmentée, attendre plus longtemps ne semblait pas si terrible -bien que douloureux-. Le Regret lui avait déjà rendu le plus important. Mais pas le plus inestimable. Car ça, c’était Lavi qui l’avait. Et elle ne se sentirait bien -à nouveau- que lorsqu’elle l’aurait retrouvé, que lorsqu’elle l’aurait revu. Alors elle attendrait, le temps nécessaire.

Même si cette mission ressemblait à une plaisanterie de mauvais goût.

« C’est étrange quand même, tu trouves pas ? » fit son amie, couvrant le bruit toujours si régulier des sabots, captant son attention. Et elle ne put s’empêcher de penser -à nouveau- que la rousse aurait dû se reposer, plutôt que de se porter volontaire pour cette mission, plutôt que d’admettre -pour une fois-, qu’elle préférait s’en remettre aux autres. « Je veux dire, de repartir en mission comme ça. »

Sa remarque lui arracha un sourire amusé. En réalité, c’était plus qu’étrange. C’était comme si elles étaient toujours exorcistes, comme si elles luttaient toujours pour ce qui était -pour ce qui leur paraissait- important. Sans toutefois subir le poids d’une ombre noire, à qui rendre des comptes, sans le poids d’une hiérarchie qui se moquait bien des vies, que ce soient celles de ses combattants ou celles des autres. C’était comme si elles étaient toujours exorcistes, mais en étant libre. Alors, c’était plus qu’étrange.

« C’est vrai, » approuva-t-elle d’un hochement de tête. « mais ça a l’air différent des autres fois. » Cette fois-ci, elles étaient les seules à décider. « La dernière fois que nous sommes partie ensemble, » pas celle où nous nous sommes affrontées. « c’était pour ramener Nora et Charles à la Congrégation… » ajouta-t-elle avec une mine embêtée.

Fuir pour être contraints d’y retourner.
Et, à l’époque, elles avaient œuvré dans ce sens.
Ne posant aucune question.
Obéissant.


« Hm, en parlant de la Congrégation » reprit Gwenaëlle. « Tu penses qu’ils seront sur place ?
Difficile à dire, » répondit-elle avec sérieux. « Mais je doute qu’ils n’aient pas entendu parler de cette histoire. D’après Lars, beaucoup de gens en parlent. »

S’il était peu probable de croiser des exorcistes sur place, une équipe de traqueurs n’était pas à exclure des risques encourus. De même, si des Akumas étaient liés de près comme de loin à ces lumières maléfiques, elles se devaient d’être sur leurs gardes et de rester attentives.

« On ferait peut être mieux de ne pas emprunter la grande rue principale pour rentrer en ville, au cas où. Après ce qu’il s’est passé en Ecosse, je ne suis pas sûre qu’ils soient de nouveau totalement opérationnels mais bon … ça ne les empêche pas d’envoyer une équipe pour jeter un coup d’oeil »

L’archère avait eu tôt fait de reprendre ses vieilles habitudes. Mais c’était bien ces dernières qui les avaient sauvé maintes et maintes fois. Réfléchir, analyser, tenter de prévoir les agissements des autres afin de pouvoir œuvrer en sécurité, afin de pouvoir se cacher et d'éviter des combats faits de sang et de larmes. Aujourd’hui, ces habitudes étaient des obligations. Alors elle approuva, d’un hochement de tête avant de reprendre.

« On a l’avantage de ne plus porter d’uniforme ; on les reconnaîtra avant qu’ils n’aient le temps de le faire. Mais il vaut mieux rester prudentes tout de même. » Elle passa la capuche de son manteau sur sa tête, couvrant ses cheveux bleus si reconnaissables. « On devrait se renseigner sur la présence d’étrangers avant de se pencher sur ce problème de lumières. »

Et au loin, le village se distinguait petit à petit.

© GASMASK


Célania's theme


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZXDOz5K
©️Destiny

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) XGJaXns - la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) V54XpHz -

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZyJ11Y6 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 2gcon0C la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 835 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Mar 21 Jan - 15:39


la dernière source de lumière


Lavi n'était vraiment pas bien tomber avec Destiny. Son regard était vide, elle commençait seulement à sortir de sa chambre ; en bonne soldate, elle partait en mission. Elle était toujours au plus bas, elle revivait le deuil de sa mère ; sauf que cette fois, c'était de sa faute. Si Oskar l'avait aidé, son coeur était noir, à cause de tous les sentiments négatifs qu'elle ressentait. La culpabilité, le doute, la souffrance, tous des euphémismes. Tous les progrès qu'elle avait pu faire venaient de s'évanouir. Elle n'avait pas envie de lutter pour avoir sa tête hors de l'eau. Elle voulait sombrer. Tout simplement, elle voulait sombrer.

Lavi venait d'arriver, il saisit sa main, puis ce fut terminé. Simple, rapide, efficace. Son regard, toujours éteint. Il devait être au courant de ce qu'il s'était passé. Il devait être au courant de ce qu'il lui était arrivé. Non. Il devait être au courant de ce qu'elle avait fait. Il devait être au courant de ce qu'elle avait commis. Son coeur se mit à battre très fort, comme si... comme si... elle revoyait sa mère devant ses yeux. Tous ses sentiments négatifs revenaient d'un coup, comme une vague. Celui qui éteint la dernière lumière meurt. Comme sa mère.

Elle devait se ressaisir très vite.
Ce n'était pas ainsi qu'elle accomplirait la mission.
Elle avait lu le rapport, tout irait bien.

Une licorne apparaîtra ?

Destiny releva les yeux vers lui, surprise ; non pas parce que l'humour de Lavi était à désirer, mais elle sortit de ses pensées d'un coup. Comme un électrochoc. Elle inspira longuement. Était-elle prête ? Pas du tout. Elle voulait juste retourner dans sa chambre pour se remettre à pleurer un bon coup. Elle inspira longuement, une nouvelle fois ; son regard se posa sur Lavi avant d'hocher la tête.

« Je suis prête, allons-y. »

Ainsi, ils partirent ; la mission venait de commencer. Il fallait interroger les gens, recueillir des indices, comme une mission normale. N'est ce pas, Destiny ?

« S'il s'agissait d'une licorne, on ne serait pas là. L'humain ne sait que répandre la mort ou la souffrance derrière soi, en temps de guerre notamment. Ce serait plus... doux, une licorne. »

Sa dernière phrase fut prononcée en murmurant, ce n'était pas qu'elle n'assumait pas ; elle était comme ces humains qui ne répandaient que la mort ou la souffrance, après tout. Elle était comme eux tous.

La souffrance.
La mort.
Sa mère.
Toujours, toujours dans son esprit.
Étais-tu réellement capable d'effectuer cette mission ?




feat lavi, célania et gwen






la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Lun 4 Mai - 0:09
Deuil
Lavi & Destiny & Gwenaëlle & Cél




Prêts. Les voilà enfin prêts pour affronter cette mission pour le moins lugubre.
L’étaient ils vraiment cependant ? Il n’y avait qu’à voir le regard de Destiny pour deviner que non, il y avait clairement quelque ose qui n'allait pas.
Mais ça, Lavi le savait. Un accident, une tragédie, comme c’était souvent le cas lorsqu’on est  impliqués dans la Guerre Sainte. Pour avoir exécuté son devoir d’exorciste, Destiny en avait payé le prix en perdant une partie d’elle-même, en reperdant à nouveau sa famille.
Voilà ce qu’on imposait à des adolescents. Car c’était bel et bien ce qu’ils étaient. Nouvelle recrue, pouvait on vraiment dire qu’elle était déjà une soldate ? Et pourtant, c’était ce qu’on attendait d’elle. Et la Guerre, encore une fois, volait et détruisait une jeune âme.
Encore une fois, elle détruisait les vies.
C’est donc sans vrai étonnement que la blague de Lavi tomba complètement à l’eau.

-S'il s'agissait d'une licorne, on ne serait pas là. L'humain ne sait que répandre la mort ou la souffrance derrière soi, en temps de guerre notamment. Ce serait plus... doux, une licorne.

Le rouquin esquissa à son tour une grimace. Haha, ça il le savait bien -trop bien. Combien de fois avait il entendu ces mots ? Il aurait presque pu entendre Bookman…
Les humains sont si stupides. La preuve était encore cette guerre, dans laquelle ils étaient plongés. Se battre, voilà à quoi ils étaient réduits. Se battre, c’était désormais tout ce qu’ils savaient faire.

-Haha… Ouais, ouais, tu l’as dit…

Car il le savait trop bien. Les humains sont si stupides. C’était pour ça, qu’il était fier d’être un Bookman, de ne pas se mettre dans le même sac que ces êtres belliqueux.

Et pourtant, il avait changé -pour le meilleur comme pour le pire. Il avait décidé d’accepter d’être humain, d’être stupide, de pouvoir ressentir. L’amour, comme la souffrance. Et cette souffrance, elle était omniprésente, elle les étouffait.
Cette souffrance, il pouvait également la lire dans les yeux de Destiny.

Et donc, ce qui lui arrivait n’était pas sa faute à elle. Elle n’avait pas à subir le poids de cette guerre qu’on lui imposait.

-Ecoute Destiny, je me mêle surement de ce qui ne me regarde pas. Mais… je suis au courant pour ce qui s’est passé, pendant cette mission. J’imagine que la perte doit être très lourde… Mais tu n’as pas à te sentir coupable. Ne laisse pas la guerre l'envahir.

Et un simple sourire, pour essayer de la rassurer.
Même si certains maux ne peuvent se guérir qu’avec le temps.
Même si certains maux ne peuvent pas se guérir.


Tous deux se mirent donc en route, traversant la porte de l’Arche, ne tardant pas à arriver dans les rues de la fameuse ville. Il faisait encore clair, ils étaient arrivés en plein après midi, ce qui leur donnait largement le temps de commencer leur petite enquête avant, pour aller interroger ceux qui se chargeaient d’éteindre les lumières, et de se renseigner sur les circonstances de chaque mort qui avait eu lieu.

-Ca devrait être par ici… Là où habite un allumeur de réverbère proche du dernier qui s’est suicidé. On commence notre enquête ici ?

Le borgne fronça les sourcils. Ce qui le dérangeait le plus dans cette affaire, c’était qu’il ne s’agissait en aucun cas de disparition mystérieuses comme c’était souvent le cas lorsque des akumas sont impliqués, mais apparemment ils s’agissait bel et bien de suicides reconnus par les enquêtes menées.
Et pourtant, cela ne pouvait pas être naturel. Tous les allumeurs de réverbères qui éteignaient la dernière lumière ne pouvaient pas se suicider sur une simple coïncidence.

-A ton avis, on a affaire à quoi cette fois ? Un akuma ?

C’était la réponse la plus vraisemblable. Et pourtant, son mode opératoire était assez curieux cette fois.





la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Lr6w

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1zqb
Pacis Gang par Djijy ♥️

Takk Nina pour cette signa magnifique ♥️

Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


Dessins:
 
† Héritier des Bookmen †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rapporter la paix
Aime:
N'aime pas: Lavi Bookman Junior
Lavi Bookman Junior† Héritier des Bookmen †
Lavi archive en darkorchid

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1474070991-v54xphz

☁L'Héritage des Bookmen
🔥En guerre, pour la paix
🌿Les archives de l'Histoire
💧J'en ai vues, des guerres...
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 266 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Joyeux - Agaçant - Blagueur - Franc - Curieux - Souriant
▐ Parcours RP : Rp en cours : (11/5) Indisponible pour nouveaux rp
Down a rabbit hole (+40)
Ténèbres dans les catacombes (+10)
Secret garden (+40)
De l'art d'être au mauvais endroit au mauvais moment avec la mauvaise personne (+30)
De ces empires que l'on batit et de ces promesses que l'on brise (+30)
La dernière source de lumière (+40)
Where our story begins (+100)
Welcome Home (+20)
Making history (+10)
Broken (+20)
Event Noël

Total: 2080 points
Points dépensés : 50
Conditions : 3/12
Rang C
Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Ven 15 Mai - 13:14
Secrets

Sans surprise, ton amie est d’accord avec toi — sans surprise, car elle est aussi une combattante et qu’elle sait ce genre de choses (sans surprise car, en vérité, vous êtes souvent à l’unisson l’une et l’autre, sans doute à cause de ces cicatrices semblables qui parcourent vos corps et de ces caractères accordés au fil du temps (sans surprise car, surtout, vous choisissez toujours de vous soutenir (pour ne pas revivre les erreurs du passé))) — et confirme tes paroles.
« On a l’avantage de ne plus porter d’uniforme ; on les reconnaîtra avant qu’ils n’aient le temps de le faire. Mais il vaut mieux rester prudentes tout de même. »
Du coin de l’œil, tu la vois rabattre sa capuche sur sa chevelure si atypique et tu te demandes si tu devrais en faire de même avant de te raviser, te rappelant la masse volumique de ta tignasse rousse. Tu devrais songer à la couper ou la teindre, cela pourrait t’aider à passer inaperçu à l’avenir et qu’importe si tu t’es attachée à ces boucles couleur feu, la sécurité doit avoir la priorité. Il faudra que tu trouves quelqu’un au manoir, pour te donner un coup de main.
« On devrait se renseigner sur la présence d’étrangers avant de se pencher sur ce problème de lumières.
Bonne idée ! En plus, dans ce genre de village, tout le monde se connaît, ça ne devrait pas être trop compliqué. »

Voilà donc que entrez, vous et votre semblant de plan, dans la petite ville endeuillée. Comme tu t’y attendais, plusieurs regards vous sont adressés — vous êtes des étrangères après tout (et atypiques qui plus est) — mais aucun que tu ne reconnais ou qui ne s’attarde plus qu’il ne devrait sur vos silhouettes. Dévier de la grande route était une bonne idée et tu t’en félicites donc en silence, pour une fois, avant de reprendre ta concentration — le moment n’est pas le plus opportun, Gwen.
« Je vais interroger ceux là-bas » indiques tu à Célania, après être descendue de cheval, en pointant du doigt un petit groupe d’hommes un peu plus loin « On se retrouve ici dans cinq grosses minutes voir si l’une d’entre nous a des informations ? »
Après tout, vous séparer sera le plus efficace, sans être encore dangereux à un tel stade de votre mission. Alors, après avoir eu son aval et avoir attaché ta monture à une barrière, tu t’approches l’air de rien du groupe citadins. Leur parler est plus ardu que tu ne l’avais prévu mais à force de gestes et de sourires, tu finis par les amadouer et leur arracher quelques paroles — le mot information serait peut être un peu trop fort pour cette poignée de phrases.
« Nah, z’êtes la seule inconnue qu’on ait vu, Mam’zelle.
Hm, tant pis. Mes amis n’ont pas dû arriver encore » mens tu simplement, dans un haussement d’épaules « Je voulais vous demander aussi, on. Hm. J’ai entendu parler de … hm.
C’est les réverbères, hein ?
Oui. Les réverbères. »
Le reste n’a pas besoin d’être dit et tu te fais muette en voyant leurs regards, soudainement noirs, et leurs visages renfermés. Si tu avais pu les amadouer un peu, ce semblant de lien vient de voler en éclats et tu n’insistes pas plus, murmurant un simple désolé et quelques remerciements avant de partir. Tu n’en sais toujours pas plus au sujet de ces morts si ce n’est qu’elles sont sans doute plus nombreuses que ce que vous avez pu entendre — plus tragiques, aussi, à en croire l’éclat tristes dans regards qu’ils t’ont lancés. Espérons simplement que Célania ait eu plus de chance que toi.
© GASMASK


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Sb6h



Gwen selon Seo
Moodboards:
 

† L'écorchée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: Gwenaëlle Roussel
Gwenaëlle Roussel† L'écorchée †

Je cicatrise dans l'alcoolisme
Au fond je crois que j'agonise


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FRKHjIk
Nina

Gwen lutte en #ff9900
Liri fuyait en #996699

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) THMdrMB la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) RHDh2T3 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) CQzqjye

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 1168 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle – Oskar – Magdalena ⎯ Enos ⎯ Amaury ⎯ Amak – Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/10 : Indisponible.

wwwNausicaa [10/3]

wwwNausicaa [6]
wwwBonnie [4]
wwwWilma [5/3]

wwwCélania, Destiny, Lavi [4]
wwwAyden [3/3]
wwwPacificateurs [2]

wwwMaisie [1/3]
wwwWil [2]
wwwSoren, Maisie [1]
wwwPacificateurs [1]
wwwIvana, Célania [2]

wwwPacificateurs [3]
MultiversNausicaa (15)

Rang B
3250 pts
Rang A dans 5 conditions


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1r2cKE9 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) VRWwpEj

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Ven 15 Mai - 18:18
La dernière source de lumière




Si régulier.
Si serein.
Rien. Absolument rien.
Qui aurait pu perturber.


Alors pourquoi ? Cette impression étrange. Qui semblait se renforcer de seconde en seconde. Comme une absence. Comme une culpabilité. L’absence d’insigne. La culpabilité de s'intéresser aux rumeurs qui ne les concernaient pas. Qui ne les concernait plus. Et c’était ça, ce sentiment étrange. Celui de partir en mission. Alors qu’elles n’étaient plus exorcistes. Qui s’intensifiait au rythme des sabots. Comme si elles n’avaient pas leur place ici. Car traîtresses et menteuses. Et elle se demanda, le temps d’un court instant, si son amie ressentait la même chose. Cette impression. De ne pas devoir se trouver ici.

Car le danger.
Car le risque.
Car trop peu des jours écoulés depuis la fin du Cauchemar.
Fallait-il tout risquer aujourd’hui ?


Et, en réalité. C’était peut-être ça. Ce sentiment. Qui grandissait à mesure que le village approchait. La peur. De perdre ce qu’elle avait mis tant de temps à retrouver. Et sous sa capuche, elle secoua la tête. Non. Ce n’était pas le moment. Pas le moment d’avoir peur -malgré les traumatismes-. Pas le moment de craindre de retourner en mission -car c’était elle qui avait décidé-. Elle devait aider Gwen. Elle devait être forte. Pour elle.

Et Gwen d’accepter sa proposition. Et Gwen, qui ne cachait pas sa tignasse flamboyante. Et un rire discret. Qui eut le mérite d’éloigner quelque peu le sentiment. Un rire discret. En comprenant le pourquoi d’une question muette. Mais surtout. la rousse d’évoquer avec sérieux un détail important. Le village. Trop petit, pour passer inaperçu. Trop petit, pour conserver une once d’anonymat. Trop petit. Car “tout le monde se connaît” et qu'elle ne l’avait pas imaginé si rural. Et le détail, d’inciter à davantage de prudence. Et récolter des informations, aussi facile que difficile, dans ce genre de lieu. Tout reposait sur l’ouverture à l’extérieur. Tout reposait sur la présence du mystère des Lumières. Trop pesante pour délier les langues. Trop étrange pour les faire taire. Trop effrayante pour confier à des étrangères.

Mais.
Il faudrait, pourtant.
Qu’un indice émerge.
Pour éteindre les lumières.


Mais. Il faudrait, pourtant. Car en l’absence d’un travail de recherche en amont. Elles avaient tout à faire. Une mission. De sa première ligne de récit. Jusqu'à la dernière. Et la première s’écrivait déjà, alors que les chevaux s’engageaient dans une rue aux pavées abîmés. Plus étroite. Moins de devantures et de boutiques. Moins de regards curieux et suspicieux. Seulement quelques maisons. Et c’était suffisant, pour le moment. Pour ne pas se faire remarquer plus que nécessaire. Car. Elles avaient fui suffisamment longtemps. Suffisamment longtemps, pour savoir l’importance de ne pas exister aux yeux des trop curieux.

Et les sabots.
D’enfin cesser.
Et le silence.
De ne pas revenir.
Brisé par le quotidien du village.


« Je vais interroger ceux là-bas. » Et elle suivait des yeux la direction indiquée par l’archère, déjà au sol. Et elle les fixait un instant. Comme pour savoir. Comme pour apercevoir. Tout ce qu’ils auraient pu dissimuler avant de les approcher. Mais rien. « On se retrouve ici dans cinq grosses minutes voir si l’une d’entre nous a des informations ? »

Et à son tour de mettre pied à terre. Et à son tour d’accrocher son cheval alors que ce sentiment inconfortable revenait. Car elle n’aimait pas cette idée. Car c’était prendre trop de risques inutiles. Car c’était peut-être être trop présentes. Mais. Obligée d’admettre que Gwen avait raison. Obligée d’admettre qu’elles n’avaient pas de temps à perdre. Et rassurée d’admettre que la rousse était forte. Suffisamment pour se débrouiller en cas de danger -ne l’avait-elle pas toujours fait ?-. Alors. Obligée d’accepter. Sans pour autant approuver.

« D’accord mais sois prudente. » Et un regard, vers le cadran de l’église. Cachant le soleil. Visible de tout le village. « Cinq minutes, pas plus. Sinon, on part du principe que l’autre a un problème. »

Et l’archère d’accepter, avant de partir de son côté. Cinq minutes. Trop peu. Pour regrouper de réelles informations. Trop peu. Pour s’assurer qu’aucun monstre ne se cachait dans la lumière. Mais. Sans golem, sans aucun moyen de communication. Cinq minutes. Suffisamment pour s’assurer qu’aucun piège ne mettrait l’une d’elles en danger. Alors. Cinq minutes. Qu’il fallait mettre à profit. Le plus possible. Alors. Son équipière étant restée dans leur zone d’arrivée, elle décida d’étendre les recherches vers la rue principale. Car. Contrairement à l’archère, son visage restait anonyme. Car. Davantage des gens. Car. Davantage des rumeurs.

Mais pas davantage d’informations.
Des gens. Beaucoup.
Des paroles. Trop peu.


Trop peu. De locaux disposés à parler avec une étrangère. Trop peu. De locaux disposés à seulement lui répondre. Trop nombreux. À simplement ignorer ses questions. Et le mystère. Trop pesant. Trop présent et si peu de confiance pour un visage inconnu. Alors. Aucune réponse. Et recevoir le moindre indice. Bien plus compliqué qu’elle ne l’avait prévu. Alors elle ne s’attardait pas. N’insistait pas. Inutile. Alors elle cherchait toujours. Ailleurs. Et enfin. Un enfant. Nullement dérangé par sa présence. Un enfant. Le premier à divulguer quelques précieux renseignements. Trop insouciant pour se méfier des inconnus. Trop jeune toutefois pour considérer ses paroles comme totalement fiables. Et ses mots, qui la rassuraient. Aucun étranger à part elle. Et ses mots, qui leur permettraient d’ignorer la crainte. Celle de la présence de l’Ordre Noir. Celle de la présence de Noés. Elles étaient seules.

Et.
Le gamin bavard.
Bien plus que les adultes.
Alors, comme une chance.


« Dis, j’ai entendu des histoires bizarres, tu pourrais m’en dire plus ?
Felles des réverbères ? »

Et un hochement de tête. Et un sourire amusé. Par les deux dents manquantes. Par les sonorités absentes.

« Elle fait peur, fette hiftoire, » lui apprit l’enfant, après avoir regardé autour de lui avec méfiance. Comme s’il craignait que d’autres puissent l'entendre. Comme s’il craignait que quelque chose d'autre puisse l'entendre. « Il faut pas f'approcher des réverbères. Mon ami Henrik, il a entendu fon père en parler. Il dit que f'est rien, qu’il ne faut pas f'inquiéter. Mais Eirik, fa maison, elle était toute en défordre lorsqu’ils l’ont trouvé. Mes amis et moi, on penfe que le père d'Henrik, il fe trompe…
Pourquoi ? » Et elle n’avait pas besoin d’insister. Et l’enfant parlait. Trop. Et les informations, précieuses par leur rareté. Mais peut-être erronées. Par l’imagination débordante.
« Parfe que f’est un fkrømt qui f’est fa, f’est évident ! »

Et le mot, totalement inconnu pour elle. Alors l’évidence. Qui n’avait pas sens. Alors une explication, nécessaire pour comprendre l'évidence.

« Un fkrømt f'est un fantôme ! Il f'amuse à faire peur aux gens et les forfe à fe tuer après ! »

Et c’était peut-être seulement l’imagination de l’enfant. Et c’était peut-être seulement une légende. Mais. C’était peut-être bien plus. Alors. Elle remercia l’enfant. Alors. Elle fixa à nouveau le cadran. Cinq minutes. Si peu pour chercher. Car il était déjà temps de retourner au point de rendez-vous. Avec ses minces explications. Espérant que Gwen aurait plus de chance qu’elle.

Et le chemin inverse.
Pour s’éloigner du lieu peuplé.

© GASMASK


HRP:
 


Célania's theme


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZXDOz5K
©️Destiny

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) XGJaXns - la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) V54XpHz -

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZyJ11Y6 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 2gcon0C la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 835 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Mar 2 Juin - 22:24


la dernière source
de lumière



Destiny avait beau dire qu'elle était prête et capable de s'occuper de la mission, elle savait très bien que c'était faux ; mais elle irait quand même parce qu'il s'agissait de son travail à présent. Et étrangement, Lavi semblait tout savoir, par un simple regard sur elle. Il était dans cette guerre depuis plus longtemps qu'elle, il avait dû voir tant de choses. Et pourtant, il n'était pas plus âgé qu'elle. De quelques années, au maximum. Et puis, il souriait toujours, il faisait toujours ses blagues. Soit il était très fort psychologiquement, soit il était juste con. Et Destiny n'était pas en capacité de dire pour quelle option elle penchait.

Il prit la parole, s'adressant à elle, sur ce qu'elle avait vécu récemment. Il lui disait qu'il se mêlait sûrement de ce qu'il ne le regardait pas, mais il lui confia qu'il était au courant pour ce qu'il s'était passé. Elle se crispa, le visage de sa mère lui revenant en tête ; les évènements de cette journée lui revenant en tête. Et la mort, et la poussière ; celles qui la hantaient toujours autant. Lavi enchaîna, lui disant qu'il s'imaginait que la perte devait être très lourde, mais qu'elle n'avait pas à se sentir coupable. Il lui disait de ne pas laisser la guerre l'envahir, mais n'était-ce-pas déjà trop tard, la concernant ? N'était-ce-pas trop tard pour les acteurs de cette guerre ? Un pas, à l'intérieur, et c'était terminé. Néanmoins, elle n'était pas là pour discuter sur ça. Ils avaient une mission à accomplir ; alors, à son sourire, bienvenu, elle répondit.

— Merci.

Elle chercha à lui sourire, mais tout ce qui arriva fut deux coins de lèvres qui se soulevèrent un peu avant de redescendre. C'était tout ce qu'elle pouvait faire. Pour l'instant. Lavi comprendrait. Ça lui suffirait, peut-être. Ainsi, ils étaient en route. Une fois en ville, Lavi lui montra une bâtisse, là où apparemment habite un allumeur de réverbère, proche du dernier qui s'était suicidé. Lavi proposa de commencer l'affaire ici, ce à quoi Destiny hocha la tête, pour lui dire qu'elle était d'accord. Il fallait bien commencer quelque part, après tout. Le borgne lui demanda alors ce qu'elle pensait, sur ce qu'ils avaient affaire, cette fois-ci, s'il s'agissait d'un akuma ou non. C'était fort probable qu'il s'agisse d'un Akuma selon Destiny, mais au vu des évènements d'Edimbourg, l'innocence pouvait être également en cause. Destiny avança vers la bâtisse, suivie de Lavi.

— C'est possible, mais je n'écarte pas la possibilité de l'innocence, elle est si imprévisible.

Imprévisible, c'était le cas de le dire.
Destiny toqua à la porte de l'allumeur de réverbère.
Celui-ci ouvrit.

— Bonjour monsieur, excusez-moi. Nous enquêtons sur les réverbères, vous pourriez nous en parler, s'il vous plait ?

L'homme semblait craintif, regardant autour d'eux, comme s'il cherchait à savoir s'ils n'étaient pas suivis, s'ils étaient seuls.
D'un hochement de tête, il fit comprendre aux exorcistes qu'ils pouvaient entrer.
Destiny entra la première, lançant un regard à Lavi, lui intimant d'être prudent.


feat lavi, célania & gwen



la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Sam 29 Aoû - 22:01
prochaine cible
Lavi & Destiny & Gwenaëlle & Cél




Un simple merci. Un simple geste -on ne pouvait pas vraiment appeler ça sourire, mais c'était au moins un geste, un semblant de sourire.
Même si.
Il était encore bien trop tôt pour lui en demander autant. La blessure était encore là, pas encore cicatrisée, et la douleur des souvenirs encore bien trop vive. Il était trop tôt pour lui dire d'arrêter d'y penser, de reprendre courage.
Mais jamais trop tôt pour lui dire qu'elle aura du soutien.

Néanmoins Destiny s'était très vite reconcentrée sur la mission. Lavi en fit de même, sachant très bien qu'elle n'avait pas envie de s'attarder sur ce sujet -en tant que bookman qui avait été témoin de nombreuses guerres, il avait fini par savoir ce que cela faisait. Alors, sur la mission ils allaient se reconcentrer.

-C'est possible, mais je n'écarte pas la possibilité de l'innocence, elle est si imprévisible.

Le borgne hocha la tête. Sa partenaire avait raison : ils devaient se tenir prêts à toute éventualité de toute façon.
Voilà que leur contact venait de leur ouvrir. Après les présentations de Destiny, l'homme leur fit signe d'entrer, avec un regard paniqué, paranoïaque ? Le jeune homme entra à la suite de sa cadette. Leur hôte ne perdit pas de temps, et les invita d'un signe de la tête à s'asseoir. Visiblement, il les attendait. Un rapide coup d'oeil dans la pièce, voir le désordre, les livres jetés pêle mêle à côté d'un fauteuil, la vaisselle s'accumuler, pour voir qu'il n'était pas très organisé dans sa vie. Mais vu le regard de l'homme, la manière dont il rongeait ses ongles, et les cernes sous ses yeux, montrait qu'un évènement bien plus préoccupant semblait l'envahir.
Et au vu de la hâte avec laquelle il les avait invités à entrer, cela n'était sûrement pas étranger à cette affaire de réverbères.

-Vous êtes ici à cause de l'affaire ? Vous êtes les envoyés de l'Ordre ?
-C'est bien nous. Quand vous dites affaire, vous parlez de celle des réverbères ?

Un rictus déforma les traits de l'homme.

-Bien sur, pour quoi d'autre, sinon ? Vous allez élucider l'affaire, pas vrai ?
-Oui, c'est pour ça qu'on est la. Vous pouvez nous en dire plus, sur ce qui s'est passé, avec votre collègue ?

L'homme croisa ses mains, et poussa un long soupir. Visiblement, cette affaire le terrorisait.

-Ça a commencé il y a un peu plus d'un mois, maintenant. D'abord, on n'a pas fait de lien. Jakob était sympa et rayonnant, personne n'a pu trouver une raison à son suicide, pas même sa famille. Et puis la rumeur a commencé à se propager depuis ce jour. Tous les remplaçants qui éteignaient les dernières lumières ont fini de la même manière. Tous. Personne n'a su comment, personne n'a su pourquoi. Ils se sont suicidés, sans aucune raison...
-Est ce qu'il y avait des points communs entre toutes les victimes ?
-A part qu'ils sont allumeurs de réverbères et qu'ils ont éteint la dernière lumière... Apparemment d'après des collègues, la nuit où ils ont quitté le travail... Ils auraient été... différents. Tout pâles. Comme s'ils avaient vus un fantôme. Et ils sont particulièrement paniqués, apparemment leur logement aurait été trouvé dans un état déplorable.

Lavi fronça les sourcils. Il y avait autre chose. Quelque chose, qui devait expliquer le comportement de leur hôte.

-Et ? Qu'est ce qui vous tracasse, depuis le début ?

L’homme soupira, levant les yeux vers les deux exorcistes.

-On a arrêté le service à cause de cette rumeur. Mais ils ont décidé de nous faire reprendre. Ce soir, je suis de service dans même quartier que la série des suicides. Je... ne veux pas devoir éteindre la dernière lumière.

Lavi échangea un regard avec Destiny. Voilà qui allait directement leur permettre d'avoir un lien avec cette série de suicides.



[/color]


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Lr6w

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1zqb
Pacis Gang par Djijy ♥️

Takk Nina pour cette signa magnifique ♥️

Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


Dessins:
 
† Héritier des Bookmen †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rapporter la paix
Aime:
N'aime pas: Lavi Bookman Junior
Lavi Bookman Junior† Héritier des Bookmen †
Lavi archive en darkorchid

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1474070991-v54xphz

☁L'Héritage des Bookmen
🔥En guerre, pour la paix
🌿Les archives de l'Histoire
💧J'en ai vues, des guerres...
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 266 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Joyeux - Agaçant - Blagueur - Franc - Curieux - Souriant
▐ Parcours RP : Rp en cours : (11/5) Indisponible pour nouveaux rp
Down a rabbit hole (+40)
Ténèbres dans les catacombes (+10)
Secret garden (+40)
De l'art d'être au mauvais endroit au mauvais moment avec la mauvaise personne (+30)
De ces empires que l'on batit et de ces promesses que l'on brise (+30)
La dernière source de lumière (+40)
Where our story begins (+100)
Welcome Home (+20)
Making history (+10)
Broken (+20)
Event Noël

Total: 2080 points
Points dépensés : 50
Conditions : 3/12
Rang C
Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Lun 12 Oct - 17:11
Intrus

Les minutes s’écoulent vite, bien trop vite, et tu sais qu’il va être temps de retourner sur la place du village, afin de ne pas inquiéter ta coéquipière. Tu n’as aucune information à lui donner, si ce n’est que vous êtes seules encore. Le reste, ce ne sont que des regards noirs et des murmures — ceux de ces hommes, que tu as bien essayé d’interroger (ceux de ces femmes, qui détournent le regard devant tes cicatrices (et ceux de ces enfants, et de ce doigt pointé sur ta figure (qu’importe ton sourire, tu as tout d’un Monstre, Gwen))) — pas de quoi faire avancer votre enquête, malheureusement.

Si ce n’est, peut être, cette voix qui résonne dans la rue perpendiculaire à la tienne. Ces quelques mots prononcés par une inconnue mais qui suffisent à faire battre ton coeur à toute allure, alors que tu te recules en vitesse et essaies de te cacher avant qu’on ne puisse t’apercevoir — et alors, tout serait perdu n’est-ce pas ?
« Bonjour monsieur, excusez-moi. Nous enquêtons sur les réverbères, vous pourriez nous en parler, s'il vous plait ? »
Une réponse est murmurée ou soufflée, tu ne sais, et la porte se referme dans un bruit sourd, pendant que tu restes là, immobile, essayant de retrouver ton calme et de trouver une solution. Tout indique qu’ils ne sont plus dans cette ruelle et que tu peux donc reprendre ta route sans encombres. Mais qui ne te dit pas que la porte leur a été claquée au nez ? Qu’ils ne sont qu’à quelques pas de te retrouver ?

Un.
Deux.
Trois.
Quatre.
Cinq.

Tu commences à compter en silence, lentement, claquant l’élastique autour de ton poignet à chacun des nombres, comme si les deux ensembles étaient un rituel te permettant de sortir de cette situation indemne, de reprendre ta respiration et d’arriver à te remettre en mouvement.

Six.
Sept.
Huit.
Neuf.
Dix.

Tu inspires un grand coup et, prenant ton courage à deux mains, reprends ta route, le pas pressé et le regard fixé sur tes arrières, te forçant à te retourner tant de fois que tu pourrais en avoir le tournis. La petite aiguille claque sa sentence, comme un reproche, alors que tu arrives au point de rendez vous. Deux minutes. Tu as deux minutes de retard, Gwen, et c’est sans doute assez pour avoir inquiétée ton amie. La voilà d’ailleurs qui arrive vers toi, d’un pas aussi pressé que le tien, mais tu ne lui laisses pas le temps de parler — pas encore (pas cette fois, je suis désolée) — attrapant son poignet.
« Viens. »
Des yeux tu cherches un abri, une auberge ou qu’importe, un endroit où vous ne pourrez être vues, jusqu’à ce que tu aperçoives une courée où jouent des enfants. Sans un mot de plus, tu t’y engages et, enfin, lâches la main de la pauvre Célania.
« Ils sont là, Cel. Ils sont déjà là. »
Si ton cœur frappe avec force dans ta poitrine, ta voix est calme et tes mots posés. Céder à la panique ne serait utile ni pour toi ni pour elle (encore moins pour elle, tu la mettrais en danger), alors tu sers les dents et reprends ces vieilles habitudes de combattante — pour combien de temps encore.
« Je ne les ai pas vus, mais j’ai entendu une jeune femme annoncer qu’elle enquêtait sur les réverbères et je doute que la police locale s’en occupe encore. » Tu soupires et reprends « Ils étaient quelques rues plus loin et ils ne m’ont pas vue, nous ne devrions pas les croiser tout de suite. » Malgré toi, comme dans un réflexe, tu jettes un coup d’oeil à l’entrée de la courée. « A part ça, je n’ai aucune information, désolée. Il faut croire que je fais trop peur avec toutes ces cicatrices. » souffles tu, accompagnant tes paroles d’un rire qui sonne faux. « Tu as eu plus de chance ? »
© GASMASK


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Sb6h



Gwen selon Seo
Moodboards:
 

† L'écorchée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: Gwenaëlle Roussel
Gwenaëlle Roussel† L'écorchée †

Je cicatrise dans l'alcoolisme
Au fond je crois que j'agonise


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FRKHjIk
Nina

Gwen lutte en #ff9900
Liri fuyait en #996699

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) THMdrMB la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) RHDh2T3 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) CQzqjye

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 1168 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle – Oskar – Magdalena ⎯ Enos ⎯ Amaury ⎯ Amak – Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/10 : Indisponible.

wwwNausicaa [10/3]

wwwNausicaa [6]
wwwBonnie [4]
wwwWilma [5/3]

wwwCélania, Destiny, Lavi [4]
wwwAyden [3/3]
wwwPacificateurs [2]

wwwMaisie [1/3]
wwwWil [2]
wwwSoren, Maisie [1]
wwwPacificateurs [1]
wwwIvana, Célania [2]

wwwPacificateurs [3]
MultiversNausicaa (15)

Rang B
3250 pts
Rang A dans 5 conditions


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1r2cKE9 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) VRWwpEj

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Mar 13 Oct - 14:19
La dernière source de lumière




Le bruit de ses pas.
Rapides, agiles.
Au milieu de la foule.


Personne ne semblait prêter attention à la silhouette pressée. Les esprits étaient occupés. Préoccupés. Et. Elle avançait, se dépêchait, pour rejoindre la petite place où elles avaient abandonné les chevaux cinq minutes auparavant. Cinq minutes. Pas plus. Pas moins. Elles avaient été claires. Alors. Pour ne pas inquiéter son amie -elle avait déjà bien assez de tracas, ce n’était pas utile de rajouter un poids sur son cœur-, elle pressait le pas. Cinq minutes. C’était court -trop peu- pour enquêter correctement. Mais. Elles avaient jugé que c’était déjà suffisant. Pour faire un pas prudent dans cette affaire -dans le climat de ce village- même si les informations devaient se révéler trop maigres pour commencer à comprendre.

Un regard vers le grand cadran.
Cinq minutes.


Alors qu’elle rejoignait enfin les deux montures, avisant la petite place à la recherche d’un éclat orange bien connu. Mais. Personne. Ou du moins. Pas celle attendue. Alors. Un air contrarié sur son visage, ses sourcils froncés, et ses yeux qui cherchaient partout. Scrutant, examinant, chaque passant, comme si, d’un coup, il aurait pu s’agir d’elle. Scrutant, examinant, chaque rue, comme si, d’un coup, elle aurait pu en surgir. Et pourtant. Aucune trace de l’archère.

Quelques secondes pour le moment.
Ce n’était pas -si- grave.


Du moins. Elle essayait de s’en convaincre. Mais l’angoisse grandissait déjà, tordant son estomac. Car. Au fond. Elle savait. Que ce retard cachait forcément quelque chose. Et les quelques choses étaient rarement de bonnes nouvelles. Car. Au fond. S’il n’y avait rien d’important, Gwenaëlle ne se serait jamais permise de ne pas respecter les cinq minutes. Car. Au fond. C’était toujours les mêmes inquiétudes qui les rongeaient. Et on ne s’amusait pas avec. On ne laissait pas s’écouler une minute entière, sans aucune nouvelle, alors qu’elles avaient convenu. Cinq minutes -pas plus, pas six-. Sinon, on part du principe que l’autre a des ennuis. Alors. Il y avait forcément un problème. Pas déjà.

Résolue à retrouver son équipière avant qu’elle ne la trouve -avant que le quelque chose ne s’aggrave et devienne un problème-, elle quitta les chevaux -et tant pis si elle se faisait remarquer, avec ses pas à la limite de la course, avec l’anxiété qui se faisait une place de choix au creux de ses entrailles- pour s’engager dans la direction qu’avait empruntée la pacificatrice six minutes auparavant. Elle cherchait. Et. Elle songeait. À ce qui avait pu retarder. Des akumas ? Non. Aucun combat, aucun cri. C’était peu probable. Des traqueurs ou des exorcistes ? Pas impossible. Mais l’enfant avait assuré qu’il n’y avait aucun étranger dans le village -et impossible de les ignorer avec leurs uniformes-. Le fantôme ? Moins probable. Gwenaëlle n’aurait sans doute pas eu l’idée folle d’allumer et d’éteindre seule les lumières. Elle était désespérée, mais certainement pas à ce point.

Et elle cherchait.
Toujours.
Un coup d'œil en arrière.
Comme pour vérifier.


Et enfin. Avec un soulagement certain -la peur s’était dispersée, mais elle était toujours là, dans un petit coin, laissant sa place à de trop nombreuses questions-, apercevoir son amie regagner les deux montures au loin. Alors. Vivement. Elle fit demi-tour, retournant rapidement sur la place, retrouvant l’archère et s’apprêtant déjà à lui demander des explications sur ces deux minutes de retard. Car à présent. Ça faisait sept. Mais. Ne laissant pas le sept devenir inutilement un huit, Gwenaëlle lui attrapa le poignet -son visage marqué avait l’air inquiet, non ?-, sans un mot -aussi inutile que le huit- pour l’emmener à l’écart. Et. Comme il y avait bien quelque chose mais qu’elle ne savait pas s’il était déjà un problème, elle la suivit, remettant les questions -et peut-être aussi les reproches- à plus tard. Et enfin. À l'abri des regards. Mais pas du bruit, avec ces enfants qui jouaient.

« Ils sont là, Cel. Ils sont déjà là. »

Et. Ces mots. Elle les avait redouté. Tant redouté. Les voilà coincées, entre le Fantôme des Lumières et la Congrégation. Entre les ennuis dangereux et les ennuis graves. Et. Ces mots. Elle aurait voulu ne pas les entendre. Pour ne pas rendre la situation plus compliquée qu’elle ne l’était déjà. Mais la rousse les avait prononcé et elles allaient devoir continuer avec. Avec l’angoisse, qui revenait. Avec cette enquête qui venait de se transformer en partie de cache-cache à l’enjeu terrible.

Mais.
Les participants.
Les joueurs.
Qui étaient-ils ?


Car. La partie pouvait se montrer plus ou moins difficile. Plus ou moins dangereuse. Au cours des derniers mois, elle avait eu l’occasion de rencontrer plusieurs exorcistes, loin d’être hostiles envers ceux qui avaient déserté. Alors. Avec un peu de chance… Non. Elle savait que, la chance, ça faisait longtemps qu’elles ne pouvaient pas compter dessus -après tout, elle n’avait pas empêché les rumeurs du fantôme de remonter jusqu’à l’Ordre Noir-. Alors. Il fallait se préparer au pire.

« Tu… Tu sais de qui il s’agit ? » questionna-t-elle, anxieuse toujours, et presque déçue à l’idée de devoir fuir aussi rapidement leur première mission auto-assignée. Ou plutôt. De quoi il s’agit ? Traqueurs ? Exorcistes ?
« Je ne les ai pas vus, mais j’ai entendu une jeune femme annoncer qu’elle enquêtait sur les réverbères et je doute que la police locale s’en occupe encore. » lui apprit la pacificatrice, confirmant ses craintes. « Ils étaient quelques rues plus loin et ils ne m’ont pas vue, nous ne devrions pas les croiser tout de suite. »

Pas tout de suite.
Un temps précieux.


Qu’elles devaient mettre à profit. Car. Impossible de savoir combien de minutes le calme allait régner, tenant éloignés les problèmes. Alors. Elle hocha la tête. Par réflexe. Alors qu’elle se faisait songeuse, écoutant toujours son amie qui elle aussi, savait à quel point ce temps était précieux.

« A part ça, je n’ai aucune information, désolée. Il faut croire que je fais trop peur avec toutes ces cicatrices. » Et. L’entendant. Elle lui offrit un regard compatissant -triste-. Elle n’était pas effrayante avec ses cicatrices -intimidante, peut-être-, seulement meurtrie. Déchirée. En reflet de ce qu’était son cœur qui avait déjà bien trop souffert. Alors. Ce n’était pas effrayant. Seulement. Horriblement triste. « Tu as eu plus de chance ?
Je n’ai croisé personne de l’Ordre, alors je suppose que oui, » répondit-elle, certaine qu’elle aurait pu avoir moins de chances que l’archère si elle les avait croisé. « J’ai discuté avec un enfant. Ils sont plusieurs à penser qu’il s’agit d’un fantôme. Selon eux, il effraie les gens avant de les tuer. Une des victimes s’appelle Eirik. C’est tout ce que j’ai pu apprendre mais on pourrait commencer les recherches par là. » Elle fit une pause, vérifiant rapidement que personne regardait dans leur direction ou les écoutait. « Comme ça, je pencherai pour un akuma mais rien n’est sûr… Et on devrait se soucier davantage de ces personnes que tu as entendues, pour le moment. »

Car. S’il s’agissait bien d’un akuma. Alors. Sans uniforme, en restant discrète, elles ne risquaient que peu. Ce qui leur permettrait de se concentrer d’abord sur cet autre problème. Aviser et prendre une décision. Ça semblait être la priorité. Car. Le danger était bien présent dans les rues du village. Restait à en définir le degré. Et. Surtout. Une brève lueur d’espoir -qu’elle voulait garder pour elle, pour le moment- enfouit sous l’inquiétude. Si elle avait dû mettre de côté ses propres recherches pour accompagner Gwenaëlle dans cette mission, l’Ordre Noir venait à elle de lui-même. Et. Ça pourrait peut-être lui offrir quelques informations. Lui faciliter la tâche.

Mais.
D'abord.
Un tout autre problème.
Et pas des moindres.


Si elles devaient rester discrètes, la chevelure indomptable et bien trop voyante de son amie allait poser problème. Gwenaëlle était reconnaissable à des kilomètres, avec ses cheveux et ses cicatrices -elle aussi l’était, mais elle, pouvait faire tenir une capuche sur sa tête-. Alors. Avant toute chose. Il fallait trouver une solution.

« Il faudrait que tu sois moins voyante… » réfléchit-elle, avisant la cascade rousse. « Tourne-toi. »

Une entreprise périlleuse que de dompter l’épaisse tignasse. Mais. Pas impossible. Avec du temps, de la patience, de la persévérance et quelques petits efforts supplémentaires pour contenir les mèches rebelles. Alors. Cinq et deux qui faisaient sept. Mais. Qui à présent faisaient presque douze. Et. La tresse terminée, elle passa l'élastique qui lui tendait la pacificatrice. Rabattant enfin la capuche sur sa tête, satisfaite de constater qu’elle restait en place pour une fois. Une solution de fortune mais qui suffirait.

« Une bonne chose de faite ! » souri-t-elle.

Elle se voulait optimiste. Gardant les craintes éloignées. Pour ne pas les transmettre inutilement. Pour qu’elles soient en mesure d’aviser la suite, posément, calmement. Même si. Ce douze qui passait. Jouait contre elles.

« Maintenant, il nous faut déterminer qui ils sont, » déclara-t-elle. « Et qui est cette personne qu’ils interrogent. Tu penses qu’on peut s’approcher sans trop de risques ? »

Se préparer dans le calme. C’était toujours plus facile.


© GASMASK


HRP:
 


Célania's theme


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZXDOz5K
©️Destiny

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) XGJaXns - la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) V54XpHz -

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZyJ11Y6 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 2gcon0C la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 835 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Lun 26 Oct - 18:06


la dernière source
de lumière



Destiny appréciait le comportement de Lavi. Il s'était reconcentré sur la mission, tout comme elle. Il n'avait rien ajouter, vis-à-vis de son état et de la perte de sa mère. Et elle le remerciait pour cela. Penser à la mission lui permettrait d'oublier quelques instants, même si elle ne pouvait pas y échapper. Elle était toujours là, dans son coeur, dans son esprit, peu importe ce qu'elle faisait pour tenter d'y échapper. En voulant se concentrer autant sur la mission, elle n'était pas si concentrée que cela, et heureusement que Lavi était là pour pallier à sa relative absence. Rien ne semblait lui échapper, mais elle remerciait de se taire à se sujet.

L'homme regarda autour d'elle, un peu paniqué, et Destiny suivait son regard à chaque fois, à la recherche du moindre indice, mais mis à part un bruit venant de plus loin, totalement normal, il n'y avait rien. Elle entra à l'intérieur, suivie par Lavi. Après que l'homme les ait invité à s'asseoir, elle regarda autour d'elle, comme son compagnon de mission, qui semblait déjà avoir remarqué quelques détails. Cette affaire semblait beaucoup le préoccuper, et ce n'était pas difficile de le savoir. L'homme commença à parler plusieurs questions, auxquelles Lavi put répondre sans hésiter.

Et Destiny le laissa mener son interrogatoire. Il disait que tout avait commencé il y a un peu plus d'un mois, il leur raconta l'histoire de Jakob, qui semblait si rayonnant, mais qui avait fini par se suicider. Toutes les personnes remplaçant Jakob ont fini de la même manière. Et la rumeur s'était naturellement propagée. Elle n'était pas surprise, surtout pour une affaire sortant autant de l'ordinaire. Même un auteur pourrait en faire un roman policier en entendant parler de cette affaire.

L'homme continua ses explications, en disant que la dernière nuit, quand ils quittaient leur travail, ils étaient tous paniqués. Ainsi, il avait dû se passer quelque chose. Mais quoi ? Tel était le mystère à résoudre. L'homme leur confia également qu'il était de service ce soir, qu'il était celui qui devrait éteindre la dernière lumière dans le quartier où a eu lieu la série de suicides. Et elle comprenait donc pourquoi il était, lui-même, si paniqué. Ses yeux rencontrèrent ceux de Lavi, et ils étaient sur la même longueur d'onde.

— Eh bien, on vous remplacera ce soir. On va éteindre les lumières à votre place.

Et l'homme écarquilla les yeux.


    — Mais ?! Vous êtes fous ! Vous ne m'avez pas entendus ? Vous ne m'avez pas écoutés ?!


Et Destiny se leva, s'approchant de l'homme, doucement.

— Je vous ai écouté. Je vous ai entendu. Vous ne voulez pas éteindre la dernière lumière non ? Alors, on le fera pour vous. Dites nous où nous pouvons trouver votre patron, et on se chargera du reste.

L'homme resta sans voix avant de chercher promptement un papier pour leur donner des indications.

— Le mystère ne va pas se résoudre, si on ne met pas la main à la patte, hm ?

Et elle se tourna vers Lavi.
Ils éteindraient les lumières, ce soir.
Et ils découvriraient ce que les morts leur cachent.

Elle attrapa le bout de papier que l'homme lui tendit,
Avant de le tendre à Lavi, après avoir lu.
Elle se tourna une dernière fois vers l'homme.

— Est ce que vous avez autre chose à nous dire ? Une information qui nous serait utile ?

Et toujours avec ce même visage inexpressif, elle fixa l'homme,
Attendant une dernière réponse avant de s'en aller.


feat lavi, célania & gwen



la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Mar 17 Nov - 10:28
prêts
Lavi & Destiny & Gwenaëlle & Cél




L’homme n‘en revenait toujours pas. Pourtant, il n’y avait pas de quoi tergiverser. Lui ne voulait pas accomplir son rôle, eux étaient là pour enquêter sur son rôle : la question ne se posait même pas. Mais, peut être était ce parce qu’il avait devant lui deux adolescents, deux jeunes, deux inconscients donc, ou encore parce qu’il voyait devant lui une aide qu’il n’avait plus osé espérer, mais l’homme n’osait pas y croire – ou avait-il seulement peur d’y croire. Alors il avait protesté une première fois lorsque Destiny lui avait parlé.
Il n’avait pas protesté une deuxième fois.
Le Bookman hocha la tête, satisfait. Au moins, malgré sa surprise, il n’avait pas été trop dur à convaincre – ce qui était facilement compréhensible, lorsqu’on tenait un minimum à la vie.

- Le mystère ne va pas se résoudre, si on ne met pas la main à la patte, hm ?

Le borgne hocha la tête, approuvant sa collègue.
De toute façon, ils étaient là pour ça.
De toute façon, il devaient le faire.

Destiny lui montra le papier qu’elle avait récupéré de leur témoin. Un nom, une adresse, une lettre et une permission. Le tout, leur permettant de pouvoir exercer librement – enfin, encore fallait il l’accord du patron maintenant – le métier si funeste et mortel.
Et, ce soir.
Y aurait-il encore un mort ?
Y aurait-il une autre personne voulant traverser le Styx ?

Non.
Il était de leur devoir d’empêcher une autre tragédie de se passer.
Ils protégeraient les civils.
Et allaient également devoir se protéger eux-mêmes.

Destiny demanda des dernières précisions à leur témoin, qui ne trouva rien de plus à ajouter. Et heureusement, car ils ne devaient pas perdre plus de temps : ils avaient perdu beaucoup de temps à papoter et à se déplacer, et l’heure tournait, inexorablement – trop vite. Ils étaient déjà arrivés en pleine après-midi, ce qui était vraiment un mauvais timing, voilà que le soir approchait, et bientôt, la nuit. Le temps qu’ils règlent toues les affaires avec le patron, l’heure serait presque arrivée.
Et donc, ils allaient nécessairement devoir se tenir prêts.
- Bon, Dess, faut qu’on reste toujours ensemble, quoi qu’il arrive. L’un d’entre nous devra nécessairement éteindre ce réverbère. L’autre ne doit surtout pas le lâcher. On ne sait jamais…

On ne sait jamais.
S’il devait disparaitre.
Si elle devait disparaitre.

Mais personne ne disparaitra.

Lavi observa sa coéquipière du coin de l’œil.
Un simple coup d’œil. Un simple coup d’œil suffisait.
Pour voir la tristesse.
Pour voir la tragédie.
Pour voir la culpabilité.

Pour savoir quoi faire.

- Je me propose pour aller les éteindre. Je compte sur toi pour me couvrir !

Un sourire, qui se voulait confiant.
Parce qu’elle ne devait pas faire de bêtises.
Parc qu’il ne fera pas de bêtises.

Les voilà bientôt arrivés chez le fameux patron. Patron qui se retrouvait bien embarrassé, car celui-ci avait fait face à de nombreuses démissions, et de nombreuses soudaines maladies de ses employés à cause de cette sordide rumeur.
Alors, face à un tel désarroi, si on annonce à monsieur que quelqu’un se portait volontaire pour être remplaçant, et gratuitement ? C’est à peine s’il vous propose un CDD à la clef.
Dommage que les deux candidats aient un autre CDI.

- Parfait ! Au moins pour ce coup, c’est passé comme sur des roulettes.

Lavi se frottait les mains, plus satisfait de cette diplomatie sans encombres – pour un coup… - que par réel engouement pour une telle mission.
Parce que non, il n’y avait pas vraiment de quoi se réjouir, en fait.
D’autant plus que la nuit approchait.
A grand pas.
D’autant plus que la nuit commençait seulement.
Et leur travail avec.





la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Lr6w

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1zqb
Pacis Gang par Djijy ♥️

Takk Nina pour cette signa magnifique ♥️

Takk ❤:
 


Aesthetic:
 


Dessins:
 
† Héritier des Bookmen †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Rapporter la paix
Aime:
N'aime pas: Lavi Bookman Junior
Lavi Bookman Junior† Héritier des Bookmen †
Lavi archive en darkorchid

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1474070991-v54xphz

☁L'Héritage des Bookmen
🔥En guerre, pour la paix
🌿Les archives de l'Histoire
💧J'en ai vues, des guerres...
▐ IRL Age : 24 ▐ Messages : 266 ▐ Autres Comptes : Soren D - Ayden H - Cristal G - Louis R - Phoenix L - Nihil - Akira N - Abigail P - Eloi B
Masculin
▐ RPG Age : 19
▐ Personnalité : Joyeux - Agaçant - Blagueur - Franc - Curieux - Souriant
▐ Parcours RP : Rp en cours : (11/5) Indisponible pour nouveaux rp
Down a rabbit hole (+40)
Ténèbres dans les catacombes (+10)
Secret garden (+40)
De l'art d'être au mauvais endroit au mauvais moment avec la mauvaise personne (+30)
De ces empires que l'on batit et de ces promesses que l'on brise (+30)
La dernière source de lumière (+40)
Where our story begins (+100)
Welcome Home (+20)
Making history (+10)
Broken (+20)
Event Noël

Total: 2080 points
Points dépensés : 50
Conditions : 3/12
Rang C
Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Jeu 6 Mai - 12:31
Douceur

L’une et l’autre, vous vous mettez à réfléchir, en silence, pensant à toutes ces décisions qui vous attendent et les conséquences — plus ou moins dangereuses — qu’elles pourraient causer. Si une personne vous fixait assez longtemps, elle pourrait presque apercevoir les rouages de votre esprit tourner à toute allure et ces chemins qui se tracent, d’idée en idée, ces demis-tours qui sont faits et ces froncements de sourcils, presque imperceptible. Heureusement, le public qui vous entoure est bien plus concentré sur la partie de balle qui se joue et les règles élémentaires qui sont bafouées.

Tu as d’accord avec Célania, la priorité est à mettre sur ces deux inconnus qui, par leur simple présence, représentent un danger bien plus grand que le possible akuma responsables de toutes ces morts. Une machine n’est qu’une machine après tout, et mettre fin à son règne de terreur ne devrait être bien compliqué pour vous deux. Mais des membres de l’Ordre, c’est tout autre chose. Même deux traqueurs, pourtant inoffensifs, seraient une réelle menace. Il leur suffirait d’appeler des renforts et en quelques minutes seulement le pays grouillerait de corbeaux prêts à vous attraper.
« Il faudrait que tu sois moins voyante… » Tirée de tes pensées tu papillonnes des paupières avant de suivre le regard de ton amie, rivé sur cette tignasse rousse visible à des centaines de mètres au moins. « Tourne-toi. »
Sans même savoir ce qu’elle a en tête, tu lui obéis, lui faisant pleinement confiance. Petit à petit, non sans un ou deux grincements de dents, la Bleue se met à tresser ces boucles rebelles, avec une adresse qui te surprend. Un sourire tendre vient alors se dessiner sur ton visage alors que tu profites de l’instant, de sa simplicité et de sa douceur. Le temps de quelques minutes à peine, oubliés les akumas, l’innocence et la Congrégation, vous n’êtes que deux amies partageant un moment d’intimité doux — même si son origine, malheureusement, n’a rien de tel (mais qu’importe, il faut te savoir prendre les petits moments de joie lorsqu’ils se présentent, Gwen).
« Une bonne chose de faite
En effet » réponds tu dans un sourire.
« Maintenant, il nous faut déterminer qui ils sont, » tu hoches de la tête pour simple réponse « Et qui est cette personne qu’ils interrogent. Tu penses qu’on peut s’approcher sans trop de risques ?
Je pense qu’il s’agit d’une personne en lien avec toute cette affaire, peut être un collègue des disparus ? En tout cas, je devrais savoir y retourner » rajoutes tu en marmonnant, les bras croisés et le regard perdu « Quant aux risques … Je pense qu’il suffit d’attendre dans un coin pour s’assurer qu’ils sont partis et de garder nos distances au moindre signe d’uniforme. On en est capables » conclues tu, avec plus de force qu’il n’en faudrait, comme pour convaincre ta partenaire.
Puis, après que Célania ait donné son accord, vous reprenez votre chemin et retournez à la maison où tu as entendu ces voix. Tes cheveux bien cachés sous ta capuche et tes cicatrices moins visibles, tu attires beaucoup moins les regards et ne peux t’empêcher d’en soupirer de soulagement — tu n’as jamais apprécié être une bête de foire, sans grande surprise, Gwen. Vous avancez d’un bon pas et ne devrez tarder à arriver à votre destination, lorsque les maudits uniformes apparaissent devant vous. Vous ne pouvez voir leur visages, ni même les reconnaître, mais les couleurs ne trompent pas, ce sont eux. Ton amie les a vus aussi et t’indique une ruelle où vous cacher, vers laquelle tu files sans hésiter.

Ils ne devraient tarder à passer pour rejoindre leur destination — auraient ils trouver une information capitale ? — et l’attente se fait interminable.
© GASMASK


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) Sb6h



Gwen selon Seo
Moodboards:
 

† L'écorchée †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Vivre de nouveau
Aime:
N'aime pas: Gwenaëlle Roussel
Gwenaëlle Roussel† L'écorchée †

Je cicatrise dans l'alcoolisme
Au fond je crois que j'agonise


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) FRKHjIk
Nina

Gwen lutte en #ff9900
Liri fuyait en #996699

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) THMdrMB la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) RHDh2T3 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) CQzqjye

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 1168 ▐ Autres Comptes : Sebastian – Lily – Nour – Maxence – Æsa – Jean-Jean – Annabelle – Oskar – Magdalena ⎯ Enos ⎯ Amaury ⎯ Amak – Arsène
Féminin
▐ RPG Age : 19 ans
▐ Personnalité : Libre
▐ Parcours RP :
14/10 : Indisponible.

wwwNausicaa [10/3]

wwwNausicaa [6]
wwwBonnie [4]
wwwWilma [5/3]

wwwCélania, Destiny, Lavi [4]
wwwAyden [3/3]
wwwPacificateurs [2]

wwwMaisie [1/3]
wwwWil [2]
wwwSoren, Maisie [1]
wwwPacificateurs [1]
wwwIvana, Célania [2]

wwwPacificateurs [3]
MultiversNausicaa (15)

Rang B
3250 pts
Rang A dans 5 conditions


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 1r2cKE9 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) VRWwpEj

Revenir en haut Aller en bas
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Jeu 6 Mai - 18:33
La dernière source de lumière




Et il y avait eu un silence.
Celui des secrets.
Celui qui devait cacher.
Celui qui n’avait pas besoin de mots pour s’exprimer.
Car parfois, un silence valait plus que des mots.


Mais. Le silence pouvait paraître bien relatif. Il les avait accompagnées, longtemps, et pourtant, il se décomposait, se désagrégeait et cessait d’exister seulement quelques mètres plus loin, comme si son importance était soudainement désuète. Et. Plus le temps passait. Plus il se réduisait. Plus il se perdait, emportant avec lui tout ce qu’il avait caché. À jamais.

Et si elle l’appréciait.
L’urgence de la situation.
Pour forcer à le briser.
-Toujours plus d’importances brisées par les situations urgentes-


Alors. Une question. Pour espérer mieux comprendre cette urgence -et pourquoi il fallait toujours que ça se passe de cette façon, pourquoi il fallait toujours se décider rapidement, sans pouvoir réfléchir et envisager avec un recul pourtant nécessaire- et avancer -car il n’était pas question de reculer, n’est-ce pas ? Elle ne l’avait que vaguement envisagé, il n’était pas question d'accepter-. Et. Son amie -et elle n’avait jamais évoqué l'abandon non plus- de lui répondre pour annuler à nouveau le silence et apporter les informations nécessaires -et c’était sans doute trop maigre mais c’était tout de même mieux qu’une absence totale-.

« Je pense qu’il s’agit d’une personne en lien avec toute cette affaire, peut-être un collègue des disparus ? En tout cas, je devrais savoir y retourner, » affirma la rousse. Et. Son regard absent. Comme si elle essayait d’établir une carte mentale des rues à emprunter pour davantage se souvenir et surtout, davantage se prouver qu’elle le pouvait. Et elle, savait qu’elle le pouvait. Car. Si certaines choses lui faisaient malheureusement défaut, ce n’était pas le cas de la mémoire. Alors. Si souci il y avait, il ne se trouvait évidemment pas dans ce fait. Si souci il y avait, c’étaient davantage... « Quant aux risques … » Ça. « Je pense qu’il suffit d’attendre dans un coin pour s’assurer qu’ils sont partis et de garder nos distances au moindre signe d’uniforme. On en est capables. »

Capables. Peut-être. Sans doute. Du moins. Même si les événements paraissaient soudainement bien ternes, il restait des points non négligeables à leur avantage. Elles savaient. Eux non. Alors si évidemment, ils se montreraient méfiants, sur leurs gardes -car c'était de cette façon qu'il était possible de rester en vie-, elles pouvaient tout de même tirer parti de la situation. Et. Un nouveau hochement de tête pour approuver. Elles en étaient sûrement capables. Après tout. Depuis combien de temps elles faisaient ça ? C’était leur quotidien déjà. De se tenir loin de la Congrégation, de l’éviter autant que possible, de continuer de n’être que des disparues -pas de la même façon, mais quelle importance ?-. Alors. Continuer, ça ne semblait pas trop difficile à mettre en œuvre -quand bien même la sécurité aurait préféré qu’elles abandonnent -mais il n’avait jamais été question de ça--.

« Allons-y, alors, » approuva-t-elle finalement.

Alors. Emprunter cette petite rue -il y avait deux trous dans la chaussée et un enfant avait sauté dans une flaque, les obligeants à s’écarter pour ne pas avoir à éprouver davantage leurs habits- par laquelle était arrivée Gwen. Et si l’avancée se faisait sans encombre -et il y avait toujours quelques regards curieux car devenues trop invisibles et dans un village si petit ça ne passait pas inaperçu mais ils se faisaient moins insistants et se détournaient, distraits, plus rapidement-, elle se révélait quelque peu tendue. Avancer vite, comme pour régler tout ça rapidement, sans difficulté, et enfin, rentrer à la maison. Et. Gwen avait eu raison -et sa mémoire ne faisait pas défaut malgré l’inquiétude qu’elle avait pu ressentir-. L’archère les guida à travers les dédales de rues, empruntant parfois des artères moins fréquentées -des détours, nécessaire pour s’effacer des souvenirs-.

Et impossible de dire.
Si l’interrogé se trouvait encore loin ou non.
S’il fallait emprunter cette rue-ci ou plutôt celle-là.
Car jamais. Comme il le faudrait.


Car. Ces couleurs-là. Cette forme-là. Ils lui sautaient aux yeux avec une violence redoutée qui lui fit retenir sa respiration alors qu’un mot -s’accompagnait de sentiments craints- dissipait les brumes de son esprit pour s’y graver. Exorcistes. De tous les envoyés de l’Ordre qu’elles auraient pu avoir le malheur de croiser, il avait fallu que ce soit des exorcistes -et un traqueur ou un corbeau aurait été tout aussi grave. Mais l’un était plus simple à fuir et l’autre n’avait aucune potentielle amitié à briser -comme le silence--. Alors. Réagir vite. Vite. Avant que. Et. Sa respiration qui reprenait et son cœur qui s’emballait d’une angoisse qu’elle ne connaissait que trop bien - l'uniforme à leur avantage, voir avant d’être vu-. Alors. Rapidement. Indiquer une ruelle à son amie qui les avait sûrement déjà remarqués et s’y engouffrer pour disparaître une fois de plus.

Et si traverser le village avait semblé se faire dans l’attente d’une inquiétude future et redoutée.
En disparaître s’accompagnait en réalité d’une anxiété éprouvante.
Car il fallait simplement attendre.
En priant pour que.


Alors. Retenir à nouveau son souffle -comme s’il faisait une réelle différence dans ce silence lourd qui s’était instauré -et il n’avait plus rien à voir avec l’ancien silence qui se contentait juste de garder ses secrets, celui-là menaçait de les révéler à tout moment- et surveiller jusqu’à être en sécurité. Relative. Quelques longues secondes furent nécessaires avant que. Deux uniformes -et c’était bien celui qu’elle avait craint- de nouveau visible le temps d’une traversée. Et alors. Plus un mot dans son esprit. Mais. Deux noms. Sur deux visages reconnaissables si facilement pour tout ce qu’ils avaient apporté -et il y avait des signes distinctifs qui ne trompaient personne-. Alors. L’angoisse qui disparaît à son tour pour laisser sa place à.

À quoi, exactement ?

Trop difficile de nommer et de reconnaître pour le moment -et il n’était surtout pas question de perdre du temps avec ça- mais ça gonflait son cœur. Car. Il y avait eu des incertitudes -trop-, une attente -bien trop-, une absence -beaucoup trop-. Alors. Ça n'avait rien de prudent. Ce n’était pas ce qu’il aurait fallu faire. C’était prendre des risques inconsidérés -car la situation trop peu considérée-. C’était ignorer son amie pour quelques -autres longues- secondes -et si Gwen lui avait parlé, alors elle ne l’avait pas entendu-. Car. Focalisée. Car. Tout simplement. Il était impossible -hors de question, c’était hors de question et inenvisageable- de louper cette chance après ces -longs- mois de recherches. Alors. Se cacher par réflexe mais surtout, quitter leur cachette de la même façon. Pour retrouver la rue, pour ne plus disparaître. Pas cette fois. Pas encore une fois. Cette fois, elle existait à nouveau -et ce n’était plus un fantôme, et il n’y avait plus besoin de capuche pour se dissimuler-.

« Lavi ! »

Et s’ils avaient déjà parcouru quelques mètres, elle ne doutait pas qu’il l'entendrait. Tout comme elle ne doutait pas que la confiance qu’elle avait placée en Destiny ce jour-là continuait d’exister. Car aujourd'hui, tout reprenait vie. Et. Il n’y avait plus besoin du silence pour cacher.


© GASMASK


Célania's theme


la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZXDOz5K
©️Destiny

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) XGJaXns - la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) V54XpHz -

la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) ZyJ11Y6 la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) 2gcon0C la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen) GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 835 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/
Re: la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
la dernière source de lumière (lavi + célania & gwen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Scandinavie-
Sauter vers: