Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
-29%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
352.99 € 499.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Chélou et Rhianormal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chélou et Rhianormal
Dim 25 Aoû - 15:25


Chélou & Rhianormal


Bien. Il était temps de faire le point. Premièrement, mon golem avait été bousillé ; c'était même la première chose qu'ils avaient visé. Deuxièmement, ils avaient manifestement tenté de gagner du temps, jouant sur la défense avant tout. Enfin, la perle, le clou, l'apogée : trois des akumas que je devais détruire s'étaient échappés, en prononçant très clairement "vite, fuyons vers Ponteville !" (sic.). Conclusion… ils craignaient plus ma force que ma ruse. Tout ça parce que j'avais foncé dans le piège d'une gamine même pas pubère deux mois plus tôt ! Les gens exagéraient toujours. Enfin… je me doutais qu'ils partaient du principe que même en devinant que c'était une embuscade, j'allais les affronter, faute de golem pour me retenir. Et pourtant !  J'avais évolué. Et oui, j'étais un être plein de surprises... avec modération. J'allais être prudent, mais d'une manière ou d'une autre, j'allais finir à combattre dans cette ville.

Je décidai donc d'explorer les environs, dans l'espoir de trouver un autre membre de l'Ordre et un golem ; bref, du renfort ou des ordres. Après deux embuscades ratées, ils devaient avoir mis les bouchées double cette fois : une occasion en or de détruire un bon paquet d'ennemis… Et finalement, la chance me sourit !

À moitié. Il y avait bien une exorciste juste là, mais je la connaissais. Et… inversement, surtout ; c'était ça, le vrai problème. Cheveux bleus, plutôt jeune : Célania Vaillant. Je n'avais pas eu de nouvelles d'elle depuis notre dernière mission, et on ne s'était pas vraiment quitté en bons termes… Si elle ne sortait pas son arme par crainte rien qu'en me voyant, je pouvais m'estimer heureux. Ou un os, en fait : elle ne devait pas me voir très différent d'un chien enragé. Mais je ne pouvais pas l'éviter pour autant : avec sa puissance, elle était la personne idéale pour retourner l'embuscade contre ses auteurs. Elle était intelligente et loyale, je pouvais espérer qu'elle passe outre ses craintes… Et au pire, je ne lui emprunterai que son golem.

Bon… L'aborder… Herm… Familier ou pas ? On avait partagé un combat... Mais en même temps...

Ok, ça devenait ridicule. J'étais en mission.
 - Bonjour… Vaillant.
Prête à détruire une seconde embuscade ensemble, comme de vrais compagnons d'arme, main dans la main ? En essayant de ne pas devenir fou de rage et manquer de la frapper, cette fois ?

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Mar 27 Aoû - 14:51
Chélou et Rhianormal





Sous la rudesse de la saison hivernale, sous le temps terne et nuageux, sa traque persévérait.



Le village semblait trop petit, trop silencieux, pour abriter la moindre information secrète qui aurait pu l’aiguiller sur le chemin à prendre. L’Allemagne s’était révélée muette quant au chemin emprunté par le monstre, la France n’était pas capable d’offrir mieux pour le moment.

Une désillusion.

Rien ne l’avait poussé à venir jusqu’ici, à prendre la route vers la frontière. Pourtant, sans même s’en rendre compte, elle l’avait fait. La nostalgie des terres natales peut-être. À moins que ce ne soit tout autre chose... Quoique cela puisse être, Célania était animée d’un ressentiment invisible, qui la poussait à continuer, encore et encore, inlassablement, quand bien même personne n’était capable de lui offrir une information convenable sur ce Noé.

La vengeance, celle qui animait les fous et les désespérés.

Ce désir de récupérer ce qu’on lui a volé -par la force s’il le fallait- l’encouragait à continuer, de façon hasardeuse, jusqu’au prochain village. Du moins, il aurait dû.

« Bonjour… Vaillant. »

Quelqu’un. Quelqu’un qui la connaissait.

Mais le connaissait-elle ?

Sur ses gardes, l’ancienne Exorciste se retourna, ne sachant pas à quoi s’attendre. Œuvrer dans l'anonymat le plus total n’était pas la situation la plus apaisante qu’elle avait vécue. Et à n’en pas douter, la suite le serait encore moins.

Le Chien Enragé.

Celui qui détestait qui elle était. Celui qui le lui avait reprochait. Celui qui lui faisait peur.

Il avançait dans sa direction. Par mécanisme, elle recula. Son ton n’avait pas l’air hostile. Mais qui savait ce qui pouvait se passer dans sa tête. Chien à la botte de Central, obéissant aveuglément et loyalement aux ordres, il n’allait certainement pas laisser passer sa chance de l'obliger à rentrer à “la maison”.

Son nom n’était pas le Chien…

« Llewellyn… »

C’était bien ça. Mais son nom n’avait pas d’importance. Elle était prête à se battre pour garder sa liberté. Pour traquer le Noé.
© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Jeu 10 Oct - 21:50


Chélou & Rhianormal


Excellent. Eussé-je été un Noé qu'elle se serait probablement moins méfiée ; entre son pas en arrière et son "Llewellyn" quasi hostile, en voilà des retrouvailles émouvantes. Elle avait gardé un si mauvais souvenir de notre rencontre ? Elle l'avait bien cachée à l'époque, sous ses discours faussement compréhensifs...

Bah, je m'en foutais bien – voulais-je me faire croire –, seule la mission comptait. Et, en conséquence, j'étais moins dérangé par sa réaction que par la fatigue que je lisais sur son visage. Enfin, je supposais que c'en était ; en tout cas, elle ne renvoyait pas exactement l'énergie d'un soldat frais et dispo. Tant pis, je n'avais pas le choix…

Faisant mine de ne pas remarquer sa posture défensive, j'expliquai d'un ton professionnel :
 - J'ai de bonnes raisons de penser qu'une poignée d'ennemis m'attend en embuscade dans une ville proche ; et l'idée serait de retourner leur plan contre eux en venant plus nombreux que prévu.
"Comme la dernière fois", me retins-je d'ajouter. Elle montrait très clairement ce qu'elle pensait de ce dernier combat, et avec une sincérité rafraichissante comparé à ses "tu n'es pas qu'un chien enragé" de la dernière fois. Et de toute façon, cela n'avait aucune importance, tant que ces foutus akumas finissaient en pièces. Aussi, sachant pertinemment que les exorcistes ne partageaient que rarement cette priorité pourtant élémentaire, j'ajoutai :
- Je crains qu'il ne commence à mettre la ville à sac pour m'attirer si je ne m'y présente pas, d'ailleurs.
Un coup bas ? Non. Juste un fait : les sentiments égoïstes avaient toujours des conséquences sur ceux que nous devions protéger, et trop d'exorcistes se permettaient de se voiler la face à ce propos…


© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Jeu 10 Oct - 22:38
Chélou et Rhianormal




Rien.
Il ne se passa rien.


Surprise ?
Quasiment. Si tant est qu’elle pouvait l’être.


D’un œil qu’elle aurait voulu curieux, Célania fixa l’homme. Aucune animosité, aucune agressivité. Aucun ordre. Elle ne comprenait pas. Il lui était inconcevable d’imaginer le semi-akuma mettre de côté sa fuite, sa désertion, afin de lui demander de l’aide pour une simple mission. Et pourtant, sous son air professionnel, c’était bien ce qu'il se passait.

Une embuscade.
Encore une.


Mais qui en principe aurait dû lui être destinée. Llewellyn aurait dû l’attaquer, ou au moins, lui ordonner de retourner à la Congrégation. Elle ne comprenait pas. Quelque chose n’allait pas. Se montrait-il sous son meilleur jour en espérant la piéger par la suite ? Avait-il inventé toute cette histoire d’akuma ? Ce n’était pas impossible. Cependant, au vu de son rôle et de sa puissance -de son propre état lamentable- user d’un tel subterfuge lui aurait été inutile. Alors pourquoi ?

« Je crains qu'il ne commence à mettre la ville à sac pour m'attirer si je ne m'y présente pas, d'ailleurs, » ajouta-t-il comme si ça avait une quelconque importance.

Il ne se trompait pas. Ça aurait été le cas, avant le Cauchemar. À présent, la bleue avait d’autres problèmes que cette guerre que d’autres pouvaient gérer. Toutefois, la présence d’akumas était une aubaine en soi. Un moyen de récupérer des informations. Que Llewellyn venait de lui servir sur un plateau.

« Et donc… » finit-elle par dire, hésitante. « Tu veux mon aide ? »

L’aide d’une désertrice ?
Sérieusement ?


Il y avait quelque chose qui lui échappait. Qui leur échappait à tous les deux. Et que visiblement, l'absence de golem renforçait.

« Tu… Depuis combien de temps tu n’es pas rentré exactement ? » questionna-t-elle.

Suspect ? Sans doute. Mais elle trouverait bien une excuse à son comportement. Avant tout, elle avait besoin de savoir. Savoir si elle devait se méfier ou s’il allait l’aider sans le savoir.

Savoir s'il s'avait.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Ven 18 Oct - 1:31


Chélou & Rhianormal


Sérieusement, elle n'avait plus dormi depuis combien de semaines ? Elle semblait… totalement à la masse, hagarde, me fixant comme si elle se demandait ce que je foutais là. Eh ; et pourquoi une exorciste de sa trempe dans un village perdu, alors que je m'y trouvais déjà ? Je me demandai un instant si Central ne l'avait pas envoyée comme renfort au cas où, tout en lui ordonnant de rester cachée pour ne pas me vexer…

Ok. N'importe quoi. Et puis, vu son état, elle devait avoir fini sa mission… et l'avoir bue jusqu'à la lie.
 - Et donc… Tu veux mon aide ?
Je cachai une grimace. Savourait-elle l'ironie ?
 - Eh oui. Risible, hein ? Le fameux Llewellyn, premier à pester quand il doit s'occuper de l'un des vôtres, qui finit par leur demander secours ! Et spécifiquement à toi, en plus…
Toi, avec qui j'avais déjà combattu, et qui en avait gardé un souvenir si lumineux ! Même tomber sur ce gosse en chaise, l'ancien exorciste, aurait été moins gênant… et moins emmerdant. Je préférais encore un connard avoué qu'une faux-jeton.

Enfin. Peu importait. Je haussai les épaules et ajoutai, plus sérieux :
 - Mais la situation l'exige. Détruire ces akumas vaut bien cette alliance…
... mais pas de la faire durer sans raison ; si ça les lui brisait autant qu'à moi, nous pouvions nous mettre d'accord pour en finir au plus vite – l'initier à la franchise serait un honneur. Sauf que non, bien sûr : les exorcistes aimaient tant les papotages inutiles !
 - Tu… Depuis combien de temps tu n’es pas rentré exactement ?
Peur que Central ne m'ait pas injecté mes calmants ?
 - Pas autant que toi, ironisai-je. Tu tiendras le coup pour cette mission ?
Vu sa tronche, si elle m'annonçait qu'elle venait de parcourir l'Europe en courant, je lui répliquerai qu'elle oubliait de mentionner sa traversée de l'Atlantique… Bref. Ni elle, ni moi ne voulions éterniser ce duo génial. Alors, j'enchaînai :
 - Si oui, allons-y.
Je préférais légèrement ses capacités martiales à sa conversation...

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Ven 18 Oct - 12:46
Chélou et Rhianormal



Coopérer avec elle ne le réjouissait guère ; son obligation transparaissait de ses paroles, faisant comprendre que seule la mission l’important. Peu importaient le reste. Peu importaient ses envies. Ça ne la gênait pas. Elle aurait également préféré ne pas le croiser ici et il pouvait bien penser ce qu’il voulait. Elle n’avait plus de temps à perdre avec la compassion.

Seule la situation exige et contraint.
De pactiser avec une traîtresse.
Le sait-il pourtant ?


Il aurait dû le lui dire à cet instant, avec sa propre question. Toutefois, il n’y répond pas aussi clairement qu’elle aurait pu l’espérer. Il n’était pas rentré depuis un moment, les informations s'arrêtaient là, il n’en divulguerait pas plus. Elle aurait dû s’y attendre. Déjà au Caire, avant que l’embuscade, il ne s'était pas révélé bavard, taciturne plutôt. Avec pour seul objectif ses missions toujours.

Une chose avait changé pourtant.

Elle devait bien le reconnaître. À cet instant, il lui paraissait plus calme, plus posé, moins enragé. Est-ce que pour ça aussi, il cachait son jeu ? Elle jouait avec le feu, avec le Semi-Akuma le plus puissant de tout Central. Et ça n’augurait rien de bon. Surtout au vu de son état.

Il avait eu tôt fait de le remarquer, lui demandant si elle pourrait assurer cette mission. Quelle importance ? Elle se fichait bien de savoir si elle était en forme. Elle se fichait bien de savoir depuis quand elle n’avait ni mangé ni dort. Elle se fichait bien d’être blessé, de ne pas être à même de combattre.

À quoi ça lui servait de vivre, si elle n’était plus vivante.

« Ça ira, oui, » répondit-elle simplement d’un ton monotone.

Il fallait bien.
Même si elle était exténuée, même si elle n’en pouvait plus de souffrir.


Ce n’était pas si qui les importait. Ni lui, ni elle. La mission pour l’un, les informations pour l’autre. Elle ne l’avait toujours pas percé à jour, ne savait toujours pas à quoi s’attendre de sa part. Et c’était insupportable de le côtoyer dans ces conditions.

Elle devait le faire parler.


« Ce n’est pas risible, » reprit-elle finalement alors qu’ils se mettaient en route.

Alors qu’elle priait pour qu’il ne remarque pas son manque de reflet au sol et sur les vitres des maisons.

Le faire parler toujours, s’assurer de sa sécurité.

« Ils t’ont envoyé seul ? »


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Dim 20 Oct - 18:34


Chélou & Rhianormal


Pétulante et dynamique comme une jeune fille en fleurs de 17 ans, elle me renvoya un joyeux :
- Ça ira, oui.
Rien que la regarder me donnait envie de m'endormir… Ce n'était pas une fatigue normale. Elle paraissait vidée de l'intérieur, comme si toute vitalité avait été pompée de ses muscles, ses os, tout. Était-ce d'origine surnaturelle ? Un pouvoir d'akuma, de Noé, qui permettait de sucer l'énergie de l'autre ? Bon, elle était une grande fille : si elle disait pouvoir aider, je la laissais déterminer cela. Ce n'était pas comme si elle allait exagérer pour me faire plaisir, eh.
- Ce n’est pas risible.
- Tu es au-dessus de tout ça, hein ?
La réplique m'avait échappée, mordante. J'avais apprécié sa loyauté, son dévouement à notre cause, son efficacité pleine de sang-froid ; j'avais, une paire de secondes, détesté sa pureté sans tâche, sa droiture d'esprit sans faille… Mais maintenant, son petit jeu de chevalier sans reproche et trop guindée pour s'arracher un simple sourire m'agaçait. J'étais le cabot à calmer avec des mots hypocrites mais dont il fallait se méfier, comparé à sa grandeur, n'est-ce pas ?

Mais j'avais changé. Inutile de m'emporter pour cela : je m'en foutais bien, je savais ce que je valais, et son approbation était très clairement superflue. Plus qu'à finir de m'en convaincre…
- Ils t’ont envoyé seul ?
Ce n'était pas risible, mais elle s'amusait beaucoup, bien entendu.
- Non, mon dresseur est enterré un peu plus loin, il m'avait traité de sale blond. J'ai même brisé ma laisse : plus de golem !
L'occasion pour moi de remarquer qu'elle-même avait perdu le sien, probablement détruit aussi. Quelles étaient les probabilités que nous finissions tous deux sans radio ? D'un air mi-agacé, mi-déçu, j'ajoutai avec un soupir las :
- Comme toi…
Bon. Repasser par un portail pour demander des ordres serait une trop grande perte de temps. Alors, nous continuions à marcher. Il ne faudra qu'une petite heure…
- Je passe devant, en éclaireur.
Était-ce pour fuir soixante longues minutes en présence de l'imbuvable gamine ?

Oui.

© Halloween


AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Lun 21 Oct - 14:52
Chélou et Rhianormal




Elle savait, elle avait enfin compris.


Les mots du semi-Akuma résonnaient à ses oreilles, emplis de double sens. Il n’avait rien annoncé clairement -parce qu’il ne voulait pas reconnaître les faits ?- mais ses phrases parlaient d’elles-mêmes. Ça lui passait au-dessus, elle n’était plus concernée, il n’était pas rentré depuis aussi longtemps qu’elle, il demandait de l’aide spécifiquement à elle, elle n’avait plus de golem… Ces mots, n’indiquaient qu’une chose : il savait. C'était sûr à présent.

Et pourtant, il coopérait avec elle.
Pourquoi ?
Ça n’aurait pas été plus simple d’aller chercher du renfort, autre qu’elle ?


Il ne l’appréciait pas. Il ne l’avait jamais apprécié. Ses réponses acerbes, sa gestuelle, les mètres qu’il instaurait entre lui et elle parlaient à sa place. Alors elle ne comprenait pas. Pourquoi lui faire une faveur en lui laissant sa liberté ? Pourquoi ne pas lui cracher son venin au visage, plus agressif que ses petites piques infantiles ? Pourquoi ne pas lui reprocher sa fuite ? Pourquoi ne pas l’évoquer ?

Elle ne comprenait toujours pas.
Si Célania avait pensé que savoir l’aiderait à comprendre, elle s’était trompé.


Elle le regardait, septique, alors qu'il mettait de la distance entre eux, pour ne pas supporter plus longtemps sa présence. Partir en éclaireur. Elle était fatiguée, mais pas stupide pour autant, ça, elle comprenait. Et ça aurait dû la vexer. Mais le Monstre l’avait même privé d’un tel sentiment. Alors comme à son habitude, elle allait faire semblant. Semblant d’être celle qu’elle avait été pour espérer vivre toujours dans les yeux de ses camarades. Pour ne pas disparaître une bonne fois pour toute.

Car on ne regardait pas un fantôme, on ne marchait pas à ses côtés.

« Rhian… » pas Llewellyn -lui c’était le chien obéissant. Rhian plutôt -lui c’était quelqu’un. dit-elle alors qu’ils avançaient toujours, sans savoir s’il l’entendrait avec la distance qu’il avait instauré. « Je suis désolée si j’ai pu te vexer ou quelque chose du genre… »

Il n’était sans doute pas du genre à s’attarder sur l’importance des relations entre camarades. Camarade, vraiment ? Mais malgré tout, il se retrouvait contraint à œuvrer avec elle, contraint de mettre de côté sa loyauté pour lui laissait son statut de fuyarde. Qu’importe comment il accueillerait ses mots. Elle voulait juste s’excuser -auprès du temps de personnes.

« On aurait pu rêver mieux comme retrouvailles, n’est-ce pas ? »

Las, comme sa voix. Mais cette fois-ci, c’était sincère. Car elle aurait préféré qu’ils ne se croisent pas.
Pas alors qu’elle les avait tous trahis.

© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Mer 23 Oct - 2:15


Chélou & Rhianormal


C'était un beau cadeau que je venais de nous faire : soixante minutes de malaise en moins, qui cracherait là-dessus ?

Elle.
 - Rhian…
Je claquai la langue, agacé. Quoi, je n'avais plus droit au "Llewellyn" craché comme le nom d'un collecteur d'impôt ?
 - Je suis désolée si j’ai pu te vexer ou quelque chose du genre…
Je ne répondis pas, préférant ne lui accorder aucune attention. Je n'avais pas à me prendre la tête avec elle ; tuer ces akumas et rentrer à Central, c'était tout ce qui comptait. L'affaire d'une journée à tenir. Mais si je pouvais ne pas avoir à supporter ses belles paroles, je ne m'en portais que mi-
 - On aurait pu rêver mieux comme retrouvailles, n’est-c-
Ok. J'allais tout de suite mettre les choses au clair.

Je me retournai brutalement ; le visage fermé, les yeux accusateurs.
 - Tu joues à quoi, au juste ? Je ne sais pas le plus insultant entre ta réaction en me voyant, ou le fait que tu oses croire que je ne l'ai pas remarquée. Dommage que je "ne sois pas un chien enragé", hein ? Tu aurais probablement été moins hostile.
Je ne serrais pas les poings. Je ne grinçais pas des dents. Je ne montrai aucun signe de colère… mais je ne cachai pas mon animosité.
 - Tu te méfies ? Soit ! Tu me vois comme un tueur instable ? Très bien ! Tu me méprises et me détestes ? Pourquoi pas ! Pour toutes ces choses, tu ne seras ni la première, ni la dernière, et je m'en moque bien.
Était-ce tout à fait vrai ? Je n'étais pas prêt à m'avouer à moi-même que non, alors à elle… De toute façon, le sujet n'était pas là. Et je conclus, sans appel :
 - Mais, par pitié, épargne-moi tes hypocrisies.
Et je me retournai, me remettant en marche.

Seuls les actes comptaient… alors sa comédie, elle pouvait se la mettre où je le pensais. J'étais venue vers elle pour une épée ; j'aurais été au Quartier Rouge, si j'avais voulu une langue de

Spoiler:
 

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Dim 27 Oct - 12:36
Chélou et Rhianormal




Non, pas un chien enragé.
Mais un être irascible, ça oui.


Rhian n’avait pas compris ses mots. Pas un seul. Ou peut-être les avait-il mal interprété, tout comme son geste de recul qu’il lui reprochait. Calme, froid, mais le feu bouillait sous la glace apparente. Ne pouvait-il pas comprendre, simplement, qu’en l’état, avec sa situation actuelle, elle se méfiait de tout et de tout le monde ? Vexant, peut-être, mais elle s’était excusée en se rendant compte qu’il ne comptait pas la ramener avec lui. Alors pourquoi tant d’animosité ?

À cause du chien.

Leur dernière rencontre n’avait pas joué en sa faveur et l’image restait persistante. Pourtant elle l’accompagnait, elle avait tenté une conversation malgré tout le mal que ça lui demandait. Mais ce n’était pas suffisant. Alors, à part lui donner tort, essayer de s'expliquer encore une fois, que pouvait-elle faire ? Rien. Et l’homme ne lui en laissa pas l'occasion.

« Tu te méfies ? Soit ! Tu me vois comme un tueur instable ? Très bien ! Tu me méprises et me détestes ? Pourquoi pas ! Pour toutes ces choses, tu ne seras ni la première, ni la dernière, et je m'en moque bien. »

Surprise ? Quelque peu.
Et pourtant, elle restait là, de marbre.
Tout paraissait si lointain.


Seule sa première conclusion avait été juste. Et encore, l’espace d’un instant. Parce qu’elle avait pensé qu’elle n’aurait pas affaire à une bande d’akumas mais à un semi-akuma dont les ordres auraient été de l'emmener à la Congrégation. Pour le reste, c’était faux. Tout simplement parce qu’elle ne pouvait plus ressentir de tels sentiments.

« Non, ce n’est pas... » essaya-t-elle.
« Mais, par pitié, épargne-moi tes hypocrisies, » la coupa-t-il.

Hypocrisie ?
C’était ça, qu’il percevait ?


Il n’avait peut-être pas si tort. Elle ne l’était pas, ça elle le savait. Mais elle était distante, sans émotion et ses paroles sonnaient creuses. Comme si elle ne les pensait pas. Comme si elle ne se sentait pas concernée. Et ça se voyait, ça se ressentait. Ça ne jouait pas en sa faveur.

Il était temps de renoncer.

De renoncer à s’excuser, à lui parler. Il ne le voulait pas. Très bien. Elle se tairait. Ça ne le gênait pas, de toute façon. C’était peut-être même mieux comme ça.

Le trajet jusqu’au village se fit donc dans un silence absolue, seulement rythmé par le bruit de leur pas et de quelques chants oiseaux de temps à autre. Une heure de silence absolu qui ne dérangea ni l’un, ni l’autre.

Et enfin, un village se profila au bout du chemin.

Une nouvelle chance de trouver le Monstre.


« C’est ici ? » hasarda-t-elle enfin, osant à peine émettre quelques mots.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Ven 1 Nov - 0:06


Chélou & Rhianormal


Une heure de marche. Trois fois rien pour un membre de Central encore frais… mais pour une exorciste épuisée ? Je la surveillais du regard, évaluant son état. J'étais clair avec moi-même à ce sujet : peu importait mon ressentiment envers elle, elle restait une alliée. Enfin, elle semblait tenir le coup… En fait, elle ne semblait pas physiquement fatiguée, ni même blessée. Plutôt… lassée ? Là, elle avait carrément une tronche de Corbeau ; ou de quelqu'un qui venait de se réveiller d'une nuit de trois heures. Très clairement, je n'avais plus devant les yeux le chevalier prêt à en découdre avec l'ennemi de la dernière fois… Tch. Ne me dites pas qu'elle commençait déjà à céder face à la guerre. Elle était jeune, après tout…

Enfin. Je le noterai dans mon rapport, et les têtes pensantes s'en occuperont. Mon boulot, ce n'était pas de les empêcher de partir ; mais de les ramener. Je devais juste espérer qu'elle ne me fasse pas faux bond en pleine mission.
 - C’est ici ?
Je cherchai une indication du regard, et la trouvai : Ponteville. Bien…
 - En effet. Tiens-toi prête : je ne sais pas ce qu'ils ont préparé, mais ils doivent avoir un atout. Ils ne peuvent pas être stupides au point de retenter une embuscade classique…
Vraiment ? Mouais. Je songeais de plus en plus que la seule raison pour laquelle nous survivions malgré le sentimentalisme puéril des exos, c'était la stupidité extrême de nos adversaires. Malgré tout, j'ajoutai en me tournant vers elle :
 - Tu aurais un sortilège pour nous dissimuler ou les repér-
Les deux bras levés, lame en main… elle s'apprêtait manifestement à me couper en deux.

Put- !

J'esquivai tant bien que mal, écopant d'une superbe balafre sur la tronche. Bordel, qu'est-ce que… ? Interloqué ; surpris ; la première réflexion qui me vint, aussi stupide était-elle :

Elle m'en voulait à ce point ?


© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Dim 10 Nov - 13:29
Chélou et Rhianormal




Le calme. Toujours avant la tempête.
Le bout du chemin, enfin.


Le petit village n’avait rien d’un futur champ de bataille. Rien qui laissait présager une embuscade, rien qui aurait pu aiguiller les deux combattants. Aucune indication. Il ne se différenciait en rien de celui qu’ils avaient quitté une heure auparavant, vivant simplement et calmement sous le climat froid de février. Il se tenait simplement là, parce qu’il était là. Célania croisa ses bras, comme pour tenter de se protéger du froid, mais surtout, perplexe.

Les Akuma se cachaient, souvent.
Pour attaquer au moment opportun.

Ce n’était un secret pour aucun membre de l’Ordre Noir. Mais elle, elle était lasse de jouer au chat et à la souris. Lasse des parties de cache-cache. Déjà lasse de chercher le Monstre et ceux qui le protégeaient.
Llewellyn semblait sûr de lui -conscient que les monstres se cachaient presque toujours-. Sûr que les Akuma s’étaient retranchés ici, sûrs qu’ils allaient passer à l’attaque, espérant bien piéger le duo tendu qu’ils formaient.

« En effet, » répondit-il sans que sa voix ne laisse percevoir quoi que ce soit. « Tiens-toi prête : je ne sais pas ce qu'ils ont préparé, mais ils doivent avoir un atout. Ils ne peuvent pas être stupides au point de retenter une embuscade classique… »

Peut-être pas.
Mais peut-être aussi.


Des Akuma stupides, elle en avait déjà croisé et éliminé. Mais ils n’étaient pas une généralité. Alors se tenir sur ses gardes était une obligation et elle s'y tenait. Elle quitta les habitations et les rues des yeux -elles ne lui apportaient rien pour le moment- et porta son attention sur le Semi-Akuma.

« On devrait peut-être... » commença-t-elle.

Elle n’eût pas l’occasion de terminer sa phrase. Seulement la chance d’avoir le réflexe de se reculer à temps pour éviter le poing qui aurait dû la mettre à terre. D’elle-même, comme consciente du danger, l’Innocence apparut dans sa main alors que son compatible découvrait l’agresseur.

« Rhian... ? » Pour le coup, elle aurait presque pu redécouvrir ce qu’était la surprise, si la malédiction n’avait pas dévoré le sentiment avant même qu’il ne naisse. « Mais... »

Mais rien.
Ou plutôt, si.


Mais pourquoi ses yeux voyaient deux Llewellyn ? Et pourquoi ils voyaient une deuxième elle ? Pas un reflet, parce qu’elle n’en avait plus, mais bien une vraie personne, qui attaquait son équipier. Un mouvement de sourcils froncés et elle se mit en garde.

Pas une simple et stupide embuscade, donc.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Dim 10 Nov - 18:04


Chélou & Rhianormal


Bon. Les choses étaient plutôt simples à comprendre, finalement : l'ennemi avait créé des clones de notre duo, que nous allions devoir combattre. Enfin… c'était ce qu'il avait prévu. À moins qu'il ne s'agisse d'akumas métamorphosés, le véritable adversaire était planqué quelque part et l'éliminer ferait très probablement disparaître la fausse exorciste ; un meilleur plan.

Seulement, tout artificielle qu'elle fut, l'épéiste était… digne de l'originale. La lame filait, dansait, rapide et inlassable ; et si j'esquivais et déviais avec plus ou moins de succès, je peinais à placer le moindre coup. Quels enfoirés... Ça valait bien la peine de me farcir la gamine si c'était pour la cloner. D'ailleurs, s'en sortait-elle ? Que ressentait-elle à se faire attaquer par "moi" ? Se mettre sur la tronche par double interposé, on avait vu mieux comme teambuilding…

Bref. Si je voulais avoir le moindre répit pour trouver l'origine de cette farce, j'allais devoir l'envoyer bouler d'un coup bien placé : je commençais tout juste à maîtriser les talismans les plus basiques, celui de restriction m'était inaccessible. S'ils espéraient qu'avoir une réplique d'alliée en face allait me faire hésiter, ils étaient vraiment stupides.

Et puis, l'opportunité : dans un élan trop téméraire, sa lame fila vers ma poitrine. Parfait ! J'agrippai la lame, me tranchant légèrement la main gauche au passage. Avec un rictus satisfait, je cueillis sa joue gauche avec mon poing tout en lâchant sa lame ; s'ensuivit un vol plané de quelques mètres pour qu'elle atterrisse finalement dans un mur, loin des deux autres combattants.

C'était le moment : il fallait trouver l'ennemi. Il ne devait pas être loin, vu qu'il savait que Célania était présente… peut-être était-il forcé de rester proche ?  Seulement, autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Et puis… juste avant que mon coup ne porte…

Je n'avais pas trop aimé le rictus qu'elle avait affiché ; comme un miroir moqueur du mien. Et si les naissantes petites sœurs de la blessure sur ma paume devaient être une des raisons, il y avait fort à parier qu'elle n'était pas la seule…

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Mer 11 Déc - 17:23
Chélou et Rhianormal




Pas un simple reflet.
Sinon il n’existerait pas.
Pas un simple miroir.
Sinon il dépendrait.


Une copie. C’était le plus logique à déduire. Une copie, à l’image de l’original, aussi dangereux et combatif. Si elle avait pu espérer ne pas avoir à combattre le semi-akuma -pour une raison que lui seul connaissait-, leurs adversaires en avaient décidé autrement, usant de leur puissance pour la retourner contre eux.

Premier point faible.

Ils se retrouvaient là, face à un double, bien trop similaire, capable sans doute d’user et d’abuser de toutes leurs capacités. Elle connaissait les siennes. Utiliser à bon escient, elles pouvaient se montrer redoutables et la crainte que Llewellyn ne sache pas à quoi s’attendre se figea dans son esprit. Elle n’était plus la même que la dernière fois, et sans doute lui non plus. Elle n’avait aucune idée des sorts que le semi-akuma était capable d’utiliser.

Deuxième point faible.

Leur équipe était peut-être redoutable mais elle était surtout disparate. Aucun d’eux ne savait vraiment à quoi s’attendre de la part de l’autre, aucun d’eux ne souhaitait s’allier avec l’autre. Ils ne communiquaient pas -seulement le strict nécessaire-, ils ne travaillaient pas ensemble. Et c’était là où leurs adversaires se montraient supérieurs.

Elle aurait préféré être ailleurs.
Ne pas accepter sa demande.


Car si lui ne serait sans doute pas dérangé par le fait de combattre sa copie -lui assénant afin ce coup resté en suspens pendant des mois-, c’était loin d’être son cas. Il suffisait que le double de son “équipier” utilise un sort de restriction, il suffisait que sa copie -seul reflet qu’elle voyait depuis des mois- use de Dáinsleif, et la mission prendrait une tournure catastrophique. Elle songea un instant à planter son arme dans le sol, à paralyser leurs adversaires mais se ravisa bien vite. Se retrouver dans l’incapacité de se défendre, sans arme, alors que les akumas devaient se trouver non loin n’était sans doute pas une bonne idée.

Ennuyant.
Alors qu’elle pourrait juste partir et abandonner.
Rien ne la retenait.
Rien sauf des informations, peut-être.


Alors elle devait se battre. Combattre un nouveau monstre. Mais elle n’avait pas de temps à perdre, pas de temps à se faire remarquer plus que nécessaire. Si Llewellyn ne parlait pas de son statut d’exilée, ça ne serait sans doute pas le cas d’autres membres de l’Ordre Noir, de partisans ou de brookers. Elle ne devait pas se faire remarquer plus que nécessaire. Ce combat devait prendre fin. Rapidement.

Dáinsleif.

Elle lança l’épée en direction de la copie du semi-akuma, sans perdre davantage de temps. La lame fila, pour se figer dans le torse du Faux, déchirant la chair sur son passage, semant la mort. La lame disparut du corps inerte, retrouvant sa place dans sa main. Prompt, sans doute, mais elle n’avait pas de temps à perdre. Pas le temps que son double l’imite et inflige une blessure mortelle au semi-akuma. Elle avait déjà bien assez de problème avec Central pour se rajouter celui-ci.

© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Lun 27 Jan - 4:02


Chélou & Rhianormal


Les copines de la blessure qu'elle m'avait infligée s'ouvraient plus vite qu'elles ne se régénéraient, répandant lentement la douleur jusqu'à mon poignet. Rien d'assez grave pour m'empêcher de l'utiliser, mais chaque mouvement apportait sa dose de douleur et de sang. Saleté…

De plus, elle semblait jouer avec la montre, gardant ses distances et sa sécurité avant tout. Que cherchait-elle à faire ? Attendaient-ils des renforts ? Dans ce cas, je devais me dépêcher d'en terminer, quitte à finir plus entaillé que le budget "suivi psychologique" de l’Ordre.

Mais quand la copie se tourna soudain vers l'originale, je compris brutalement : elle attendait une faille chez l'exorciste ! Cette dernière venait de lancer son arme, qui filait vers mon propre clone – probablement l'acte exact qu'attendait son double pour user de la même technique. La vicieuse venait d'ailleurs prendre ses distances, se mettant hors de portée de mes coups pour que je ne puisse l'arrêter à temps…

En théorie. Manifestement, leurs informations n'étaient pas à jour : le corps-à-corps n'était plus ma seule manière de me battre.

Par contre, que mon adversaire pense pouvoir se permettre de m'ignorer m'agaçait toujours autant.

D'un mouvement vif, je plaquai un talisman de feu sur ma main, hurlai le sortilège et déchaînai son pouvoir sur mon adversaire. Elle esquiva tant bien que mal, par réflexe ; et je traversai la distance nous séparant dans le même temps.

Mon poing la cueillit au ventre et, ignorant l'épée qui venait d'apparaître au-dessus de ma tête et la sensation de faiblesse qui en découlait, je l'achevai d'un coup brutal à la nuque.

Elle disparut ; je remarquai que mon propre double avait fait de même. Sans perdre de temps, je lançai à la bretteuse :
 - J'ai entendu un cri de douleur de ce côté lors du coup final. Dépêchons-nous.
Efficace et militaire : vraiment, je cachais à merveille mon soulagement d'en avoir fini avec son double aussi vite qu'elle avec le mien !

Franchement, j'aurais assez mal vécu de me voir étripé en une attaque sans avoir l'occasion de prouver que les doubles étaient plus faibles...

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Mar 3 Mar - 12:36
Chélou et Rhianormal




Des mots.
Qu'elle ne comprit pas.
Une incantation ?
Puis une lumière, vive.
Une chaleur.


Et dans ses yeux ternes se reflétaient les flammes d’un talisman, d’une magie, qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de voir à l’oeuvre de cette façon. Et l’espace d’un instant, l’idée d’utiliser cette magie contre le Monstre lui traversa l’esprit. Impossible de dire si elle serait efficace ou non. Mais nul doute qu’elle créerait une diversion utile. Mais ce pouvoir, Llewellyn était le seul à l’avoir utilisé devant elle. Alors elle se doutait bien qu’il cachait des secrets -ceux de Central peut-être, ceux d’un sort ancien sans doute- mais surtout, elle savait qu’il n’était pas à la portée de tous. Car il était puissant. Assez pour avoir eu de l'efficacité contre son clone. Assez pour avoir permis à l’homme d'abattre son double. Une bonne chose de faite, n’est-ce pas ?

Alors pourquoi cette impression désagréable et cette douleur horrible.
Pourquoi regarder le double disparaître aussi vite qu’il était apparut.


Parce que c’était comme mourir.

Se regarder mourir.
Une seconde fois.


Comme si le destin lui rappelait sans cesse qu’il était là, qu’il l’attendait pour l’emmener et surtout, qu’elle n’aurait jamais dû se relever cette nuit-là. Elle aurait dû rester au sol, morte, comme son double qui lui, respectait les règles du jeu.

C’était ça. Un rappel. Qui murmurait froidement à ses oreilles que sa place n’était pas ici. Qu’elle n’était plus ici. Un haut-le-cœur menaça devant l’évidence mais surtout devant l’horreur qui trouvait enfin un écho à travers le gouffre sans fond qui lui servait de cœur, alors que Llewellyn reprenait déjà leur mission en main, nullement troublé par ce qui venait de se passer.

« J'ai entendu un cri de douleur de ce côté lors du coup final. Dépêchons-nous, » l’entendit-elle dire, si loin qu’elle peinait à reporter son attention sur lui.

Et le voilà déjà prêt à partir. À en finir. Et elle se demanda vaguement pourquoi il avait pris la peine de lui demander de l’aide. Il n’en avait pas besoin, c’était une évidence. Il aurait abattu les deux copies sans aucun problème. Mieux, il s’en sortait seul, sans aucun problème. Alors pourquoi ne pas continuer ainsi ? S’ils finissaient par trouver les Akumas, elle ne pourrait sans doute pas poser les questions qui lui brûlaient les lèvres sans éveiller quelques soupçons quant à son but. Elle devait les débusquer seule. Et le Semi-Akuma se débrouillait suffisamment bien pour opérer de cette façon.

« On devrait peut-être se séparer, » proposa-t-elle l’air de rien. « On les trouverait plus vite de cette façon. »

Et ainsi, il n’aurait plus à la supporter.
Et ainsi, la mission prendrait fin plus rapidement.
Et ainsi, si elle trouvait les Akumas en première, elle pourrait leur poser ses questions.



© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Mar 3 Mar - 19:03


Chélou & Rhianormal


Etait-ce réellement ça, leur plan génial qui valait le jeu d'acteur abominable que j'avais dû subir à notre rencontre précédente ? C'était un peu simple… Et en même temps, devais-je vraiment surestimer l'intellect de ces tas de ferraille noire ? Il devait rester l'embuscade plus que classique, évidemment, mais quoi d'autres ? Des otages ne serviraient à rien, même la jeune exorciste devait savoir que céder au chantage nous fera perdre et la vie, et les prisonniers. Une autre technique étrange, alors ? Eh, autant essayer de prévoir la météo galloise...
 - On devrait peut-être se séparer, on les trouverait plus vite de cette façon.
Je haussai les épaules. L'idée n'était pas mauvaise, mais je doutais qu'ils préparent une grande partie de cache-cache… C'était bien pour cela que j'avais insisté pour qu'elle vienne.
 - À mon avis, ils nous tomberont plutôt dessus en masse : attaquer un par un pourrait t'épuiser, mais pour moi qui me régénère et les aspire d'un geste, ce ne serait pas très efficace… Mieux v-
J'évitai un boulet d'un saut en arrière. Les voilà qui arrivaient à la charge… nombreux.

Très nombreux. Et pas que des niveaux un, loin de là. Bordel, j'avais définitivement bien fait de chercher des alliés et d'en avoir trouvé une aussi puissante… je n'avais plus qu'à espérer qu'elle ne soit pas aussi épuisée qu'elle en avait l'air. Aux grands remèdes les grands maux, hein ? J'aurais presque été flatté, si je ne craignais pas pour notre vie à tous les deux...

J'activai mon bras et hurlai :
 - Trouvons une ruelle moins exposée ! Vite !
Tous les affronter de face serait du suicide, il fallait les avoir au goulot d'étranglement. Dieu merci, si je ne me trompais pas, elle était cristalline ; un coup ne lui serait pas fatal, et à moi non plus… Mais il fallait dégager rapidement. À la météo du jour : une bonne grêle digne du Pays de Galle, du genre à tuer un homme mûr imprudent… et je n'avais pas de parapluie. Dénués d'instinct de survie, la menace de mon bras ne les freinait pas le moins du monde : mes attaques ne faisaient que rendre plus périlleuse ma fuite, contre quelques akumas en moins. Je ne maîtrisais pas le talisman de protection, je ne trouvais aucun décombre assez solide, je n'avais pas d'autres techniques. Il ne me restait qu'à subir le moins possible et serrer les dents, jusqu'à entrer dans ces foutues ruelles…

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Mer 4 Mar - 16:03
Chélou et Rhianormal




Se séparer.
Par intérêt.
Par enjeux.
Par but.


L’espace d’un instant, elle avait été persuadé. Persuadée que son équipier accepterait sa proposition sans poser de question, sans la retenir. Faire équipe avec une exilée n’était pas au-dessus de ses forces mais restait compliqué, son comportement le trahissait. Alors elle avait espéré. Que ça suffirait pour qu’ils se séparent et qu’elle ait la possibilité de reprendre sa quête.

Mais, aussi étrange qu’improbable, l’homme refusa sa proposition, prétextant que les Akumas pouvaient être amenés à attaquer en groupe. Et, imperceptiblement, ses yeux se levèrent vers le ciel. Depuis quand la jugeait-il si indispensable ? Foutaises. Et elle croisa ses bras, un air ennuyé sur le visage. Le voilà qui se souciait de sa fatigue, qui pourtant n’existait pas. Ou elle n’en avait pas conscience. Mais quelle importance ? Elle ne prêtait que peu d’attention à Llewellyn et ses conseils. Ça ne lui ressemblait pas… Son comportement depuis qu’il était venu la trouver ne lui ressemblait pas. Il était trop… Modéré. Trop conciliant avec l'exilée qu’elle était.

Mais ce n’était pas le moment pour les questions.
Pas le moment de songer et de réfléchir.
Car il s’agissait de se battre.


Le Semi-Akuma avait dit vrai -à croire que les cellules qu’il avait en commun avec eux lui permettaient d’avoir des pensées similaires-. Leurs adversaires étaient venu les trouver. Nombreux. Trop nombreux. Éreintée mais lucide, elle ne perdit pas un instant, pas une seconde pour réagir.

L’arme brilla à nouveau dans sa main.
Et à ses côtés.
L’Autre faisait de même avec sa propre arme.


« Trouvons une ruelle moins exposée ! Vite ! »

Se moquait-il d’elle ? C’était le moment de se battre, pas de se cacher.
Décidément, elle ne parvenait pas à le comprendre.

Un tir proche d’elle lui fit focaliser son attention sur le combat. Pas deux choses à la fois. C’était déjà bien assez compliqué de se concentrer sur une. Et Llewellyn pouvait bien se débrouiller seul. Tout comme elle. Seule. Toujours. Un autre tir, qu’elle évita, avant de trancher en deux l'assaillant. Ils étaient nombreux. Mais c’était bien tout.

Et devant Falchion, ils étaient peu à pouvoir se défendre. Et devant l’insouciance, ils étaient peu à pouvoir rivaliser. Car elle ne craignait plus les blessures -n’en avait que peu conscience-, car elle ne craignait plus la Mort -elle n’en avait plus conscience-. Et le quatrième disparut, d’un nouveau coup de lame.

Seulement.
Seulement ce n’était toujours pas suffisant.
Ils étaient toujours trop nombreux.
Parfait.


D’un rapide coup d’œil, elle chercha son équipier. Il tentait de repousser les Akumas, en éliminant plusieurs au passage, tout en gagnant les ruelles.

S’il fallait en arriver là.
Le chien devait devenir un loup.


Rejoignant l’homme, éliminant d’autres monstres -pas les bons- au passage, elle s’empressa de lui attraper le bras -celui qui ne craignait pas l’arme-, une fois à sa hauteur. Et l'Innocence toucha la peau.

Et le loup pouvait montrer ses dents.

© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Jeu 5 Mar - 21:59


Chélou & Rhianormal


Je crus à cinq reprises que j'allais perdre un ou deux membres sur les quelques dizaines de mètres à parcourir ; mais il n'en fut rien. Encore une fois, les cellules combattaient le mal par le mal ; apparemment, ma résistante surhumaine permettait de traverser une place bombardée par des dizaines d'abrutis volants... Chouette : après la guerre, on pourra toujours me recycler en casques ultrarésistants. Ce sera bien la première fois que je protégerai quelqu'un efficacement, même si je leur prendrai toujours la tête…

Le problème avec les couvre-chefs, c'était que même en ayant les meilleurs à disposition, les gens n'étaient jamais conscients qu'ils en avaient besoin pour se protéger. Soleil, insectes, pluie, akumas… Et manifestement, de ce que je voyais du coin de l'œil, l'exorciste était de ces gens qui se retrouvaient alités après trois jours de négligence, l'égo en miettes.

Ou morts. Bordel, mais elle foutait quoi ? Les boulets la frappaient avec violence, laissant des marques qu'elle ignorait totalement – et il s'en fallut de peu qu'une attaque ne lui défonçât pas le crâne. Elle m'avait déjà impressionné par une attaque massive, et je ne pouvais qu'espérer qu'elle en prépare une autre ; sauf qu'elle allait mourir avant de pouvoir la lancer, à ce rythme. Bon sang, elle avait vraiment quelque chose derrière la tête ? Elle n'avait pas été aussi imprudente l'autre fois… Ou alors, elle pétait complètement une durite ?

Et puis, d'un coup, elle sembla changer d'idée. Se dirigea vers moi, comme si elle ne venait pas de risquer sa vie pour couper 4 malheureux petits akumas au milieu d'une demi-centaine d'entre eux. Elle me rattrapa dans ma course, saisit mon bras ; je choppai le sien en retour et la balançai dans la ruelle.

Sans réellement savoir si c'était pour la mettre à l'abri de force… ou parce que je commençais à me demander si un sombre pouvoir ne lui avait pas retourné la cervelle, et que la voir diriger sa lame vers moi ne m'avait pas exactement rassuré.

Pourtant, quand une force nouvelle m'emplit, je compris qu'elle en était la source : et, Dieu, ce n'était pas rien ! Je me sentais bien plus fort, résistant, rapide. Je rejoignis Célania dans la ruelle et lâchai, comme si je ne l'avais pas jetée comme un sac de patates dix secondes plus tôt :
 - Merci. Reste ici et tiens-toi prête : je vais tester un truc qui devrait les paralyser, quand ils arriveront...
Je me sentais plus fort physiquement ; mais pas que. C'était l'occasion de l'essayer... Un des sortilèges les plus complexes, le seul réellement utile contre une horde d'adversaire…
 - Kinji…
Les talismans formaient lentement un cercle dans les airs, comme une auréole au-dessus de la ruelle étroite qui nous protégeait. Et quand ils arrivèrent-
 - BANE !
- l'ambiance se fit électrique.

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Ven 6 Mar - 15:00
Chélou et Rhianormal




Tomber.
Se relever.
Toujours.


Mais cette fois-ci, la chute était bien différente. Plus brusque et soudaine que les autres. Inattendue, en réalité. L’empêchant de s’y préparer correctement ; son équipier l’avait prise au dépourvu.

Car si elle s’était rapprochée, c’était uniquement par intérêt. Pour user de l’Innocence sur le Semi-Akuma, pour l’aider à exterminer d'avantages de monstres -toujours bien trop de monstres-. Une force offensive décuplée n’allait pas être de trop face à cette armée.

L’espace d’un instant.
Elle regrettait même d’avoir accepté.
Se demandant si ça suffirait.
Seulement.


Si Falchion était parvenu à toucher la peau de Llewellyn, ce dernier en avait immédiatement profité pour saisir son propre bras, la lançant sans ménagement dans une des nombreuses ruelles de la ville. Et l'atterrissage fût loin de se passer de la meilleure des façons, la concernée n’ayant absolument pas anticipé le geste de l’homme. Ce furent donc quelques poubelles métalliques qui amortirent sa chute, dans vacarme dont elle se serait bien passé.

Parfait.
Elle n’aurait pu imaginer mieux.
Et l’espace d’un instant.
Elle aurait aimé lui rappeler que les ordures n’étaient pas la place des déserteurs, malgré ce qu’il pouvait en penser.


Mais quelle utilité ? Aucune. Alors elle s'abstint de faire toute remarque, se contentant de sortir difficilement des contenants alors qu’une de ces jambes la rappelait à l’ordre. Aucune utilité non plus. Car la douleur n’était pas pire que celle de son cœur. Une rapide vérification toutefois. Elle saignait. Et il lui était impossible de savoir si la blessure venait des Akumas ou de son vol dans la ruelle.
Elle fronça les sourcils.

Voilà qui n’allait pas arranger sa traque.

Llewellyn la rejoignait déjà, s’étant visiblement débarrassé de leurs adversaires pour un temps.

« Merci. » Une pensée lui traversa l’esprit. Quelque chose de déplaisant, qui aurait ressemblé à un non-remerciement de sa part. En légèrement plus vulgaire. Mais ses mots ne vinrent jamais. « Reste ici et tiens-toi prête : je vais tester un truc qui devrait les paralyser, quand ils arriveront... »

Les ordres, toujours, comme si elle faisait toujours partie des soldats obéissants. N’avait-il toujours pas compris qu’elle ne voulait plus les suivre ? Toujours aucune importance. Car le Semi-Akuma se fichait bien d’avoir son approbation, préparant déjà un nouveau sortilège alors que les monstres se montraient à nouveau, à l’entrée de la ruelle.

« Tiens-toi prête. »
L’était-elle ?
Non.
Car les blessures étaient plus conséquentes qu’elle ne l’avait pensé.
Mais elles n’étaient pas souci.


Et alors que leurs ennemis s’approchaient, l’homme lança son attaque. Et dans son esprit embrumé, tout s’inscrivait. Car elle ne doutait pas que connaître les conséquences de telles attaques pourrait lui être favorable un jour. Ou sous peu, si Llewellyn décidait de se retourner contre elle. Et dans la ruelle, les talismans prirent place, telle une imposante barrière, piégeant une dizaine d’Akumas. Mais surtout. Un ressenti. Électrique. Qui l’incitait à la prudence. Cette barrière… Même elle ne pourrait pas en sortir, lui souffla une petite voix. Alors elle devait s’en méfier.

Ce n’était toutefois pas le moment de perdre du temps à admirer le sortilège. Pas le moment non plus de se reposer à cause des blessures. La barrière tenait. La ruelle évitait à d'autres monstres de les approcher. Mais pour combien de temps ?

La réponse survint d’elle-même.
Lorsque de l’autre côté, des Akumas s’engouffrèrent entre les maisons.
Ayant visiblement eu l’intelligence de faire un détour.


Alors les voilà pris en tenaille. Entre deux feux. Prit au piège.

Excalibur.

D’un geste vif, elle planta l’épée dans les pavés abîmés, immobilisant ainsi les quelques Akumas qui venaient de les rejoindre. Mais ce n’était qu’un gain de temps dérisoire. Obligés de maintenir leurs techniques de paralysies, incapables d’attaquer pour autant. La situation devenait critique. Il fallait agir, et vite. Avisant le bâtiment à sa droite, elle fit signe à son équipier.

« Dans la maison. »

Les murs, les meubles, et tout ce qui pourrait servir les protégeraient. Ils réduiraient le nombre d’adversaires à affronter. Pour un temps du moins. Qu’ils devaient employer à bon escient.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Dim 8 Mar - 13:58


Chélou & Rhianormal


Sans surprise, son corps avait passé un sale quart d'heure – probablement parce que sa tête avait déjà subi avant, bon sang ! Ma plaisanterie passée sur l'efficacité du service psychologique de l'Ordre semblait se vérifier une fois de plus… Dieu, que je préférais combattre avec des corbeaux ! Fiable, franc, efficace. Mais j'allais faire avec ce que j'avais, comme d'habitude…

Mes talismans frappèrent une dizaine d'akumas. Comme ils bloquaient l'innocence et qu'il me fallait mes mains pour maintenir le sort, je dus arrêter brusquement ses effets et enchaîner avec un coup d'aspirateur ; et, plus rapide que jamais, j'y arrivai sans heurts. Finalement, faire équipe avec l'épéiste n'avait pas que du mauvais : un mélange d'entraînement, de cellules et d'innocence, sacré cocktail… sans mauvais jeux de mots.

D'un côté et de l'autre de la ruelle, les akumas surgirent dans un timing parfait. Tch, ils commençaient vraiment à utiliser leur cerveau bouffé par la matière noire, maintenant ? Cela dit, c'était un mal pour un bien : si chacun de nous s'occupait d'un côté, nous ne nous marcherons pas sur les pieds et n'auront qu'une ligne d'ennemis à affronter. Même si, très franchement, l'idée de lui confier mes arrières ne me tentait pas particulièrement…

J'en aspirai encore quelques-uns, les tenant à distance à coup de talismans ; mais la fête semblait ne jamais vouloir finir… et à ce rythme, ce sera coma pour tout le monde.
 - Dans la maison.
Je claquai la langue, agacé. Je détestais devoir entrer dans les habitations, les mêler aux combats ; au mieux, la famille en ressortait avec un bon traumatisme et sans habitation… Mais avions-nous le choix ? Non, bien sûr, nous ne l'avions jamais, la guerre se fichait bien des désirs de chacun.

Nous enfonçâmes la porte, parasitant l'illusoire sécurité des civils présents qui pâlirent avant de hurler. J'ordonnai, autoritaire et plus qu'intimidant :
 - TOUS DANS UN COIN, RASSEMBLEZ-VOUS.
Ils obéirent, terrifiés, croyant que nous venions les piller. Alors, profitant de mes capacités augmentées, je tentai un autre talisman… "Mamori Bane", prononçai-je ; et un bouclier vint entourer la famille. Peut-être gaspillai-je mon énergie, mais tant pis, je pouvais bien faire cela…

Les premiers akumas pointèrent leur nez, pour se faire aspirer ou trancher aussi vite. Ils tentaient de passer par les portes, les fenêtres, et l'un se prit même pour Papa Noël – mais vu les cadeaux reçus, il savait que je n'avais pas été très sage cette année. J'arrêtai de compter au bout d'une dizaine d'aspirés – dommage, c'était l'occasion de battre un record –, et commençai à fatiguer après la quinzaine. Certaines de leurs attaques avaient le temps de porter et, dans un espace aussi restreint, il était difficile d'esquiver…

Heureusement, je me régénérais et j'étais inhumainement résistant. Pas l'exorciste, simple humaine avec une arme. Et quand une hache vola vers son visage, alors qu'elle était déséquilibrée et peu capable d'esquiver, je remerciai le ciel d'être assez proche pour la saisir ; et tant pis si ce fut au niveau de la lame, et qu'elle me coupa méchamment la paume….

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Lun 9 Mar - 15:58
Chélou et Rhianormal




Un craquement.
Sec.
Violent.
Contre le bois vermoulu.


D’un coup de pied, Llewellyn enfonça la porte de l’habitation, libérant un passage à l'abri -relatif- des Akumas, qu’ils s’empressèrent d’emprunter. Une simple habitation. Une pièce de vie. Abîmée par le temps et le manque de revenus des propriétaires. Et le contraste avec le champ de bataille extérieur la déstabilisa quelque peu. La violence, le calme.

Mais surtout.
La peur.
Elle l’avait presque oublié.


Avant de la revoir, figée sur le visage, au fond des yeux, de ceux qui se tenaient là, se réfugiant comme ils le pouvaient à côté d’une vieille armoire. Cette peur, ce désespoir, qu’elle n'aurait jamais voulu revoir. Cette vieille amie, qui se tenait là, bien trop prêt, lorsque la Mort s’approchait. Dans la neige. Dans le froid. Dans le sang.

Et la voix de son équipier, qui lui fit reprendre conscience de la réalité -à nouveau-. Il hurla ses ordres aux habitants, qui obéirent sans opposer la moindre résistance, sans poser la moindre question. Car la peur toujours, et une figure d’autorité. Et l’espoir vain de s’en sortir vivant lorsque l’on obtempère à ceux qui attaquent. Pour pouvoir continuer à vivre dans un monde fade et sans couleur. Pour pouvoir continuer, malgré tout. Et lorsqu’ils furent enfin rassemblés, le Semi-Akuma s’empressa de lancer un autre sortilège sur la famille, un qui semblait constituer une protection. Et elle se fit vaguement la réflexion, qu’il semblait bien avoir changé depuis la dernière fois.

Mais ce n’était pas le seul.
Et surtout.
Ce n’était pas le moment.


Pas le moment de se poser des questions sur les motivations de Llewellyn, sur les mois qu’il avait vécu depuis celui de novembre. Car les monstres ne tardèrent pas à les suivre à l’intérieur, passant par toutes les ouvertures possibles. Et elle ne tarda pas non plus, résolue à ne pas perdre plus de temps dans cette bataille qui ne lui apporterait rien. Car ici, devant son équipier de fortune, elle ne pouvait se permettre de poser des questions. Alors, sous la lame, ils tombèrent un à un, n’ayant que peu de chances de riposter.

Mais ça ne pouvait continuer.
Elle perdait toujours trop de temps.
À les achever.
Devant la quantité.

Et si la bâtisse leur avait offert une échappatoire, elle ne leur offrait aucun répit. L’espace se révélait trop confiné, les ennemis trop nombreux. Combattre dans ces conditions était bien trop difficile. Un nouveau tir, qui défonça le parquet déjà abîmé. Qu’elle esquiva maladroitement -trop maladroitement-, alors que son pied butait contre l’angle d’un canapé usé. Une seconde. Ce fût le temps qu’il lui fallut pour retrouver son équilibre. Une seconde. Ce fût aussi le temps qu’il fallut à une arme pour filer dans sa direction, droit vers sa tête. Mais heureusement, ce fût aussi le temps qu’il fallut à son équipier pour la stopper dans sa course, l’attrapant directement avec sa main.

Stop.
Ça n’allait pas.
Rien n’allait.


Car plus les minutes passaient, plus ils manquaient de perdre la vie face à la marée de monstruosités. Plus les minutes passaient, plus le risque de perdre les civils -malgré le sort de protection-, plus le risque que Llewellyn subisse d’autres blessures s’intensifiait. Il fallait agir. Maintenant.

Damnation.

Pas une technique d’élimination de masse. Mais une technique qui ne lui ferait plus perdre de temps à les achever. Car le poison de l’Innocence s’en chargerait à sa place. À présent, un chemin vers la sortie. Car ils ne pouvaient pas rester dans la maison plus longtemps ; les murs pouvaient céder à tout moment.

D’un geste, elle reprit la hache de la main du Semi-Akuma pour la lançait droit sur un adversaire. L’arme finit sa course dans son crâne et, bien qu’elle ne l’acheva pas, elle était satisfaite de ce juste retour des choses. Se dirigeant vers la porte, infligeant un simple coup à ceux qui tentaient de se mettre en travers de son passage, elle les élimina les uns après les autres. Car la blessure se répandait, rapide, efficace, horrible, avait de détruire les blessés, rongés par la douleur et le poison, incapable d’attaquer.

Et enfin.
Un chemin se libéra.


Et profitant que plus aucun Akuma ne bloquait l’accès à la porte, elle lança son arme contre le mur d’en face, à nouveau dans la ruelle.

Excalibur.

À l'extérieur, s’il restait des monstres, ils se retrouveraient bloqués. Le temps qu’ils puissent fuir et trouver un endroit plus sûr pour combattre. Le temps que Llewellyn les achève. Elle lui jeta un coup d’œil alors qu’il abattait les derniers monstres de la maison -loin de ceux qui se cachaient sous le lit-. Au moins, la famille avait survécu à leur intrusion dans leur vie.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Lun 16 Mar - 0:33


Chélou & Rhianormal


La lutte continuait, encore et encore. Une phrase absurde, vu que cette fameuse "lutte" durait depuis des années, et même des millénaires ; seulement, l'heure n'était pas vraiment à la philosophie et, millénaires ou non, je commençais sérieusement à atteindre mes limites. L'exorciste aussi. Et puis soudain, parce que la communication était un outil ô combien superflu, elle décida sans un mot de se diriger vers la sortie. Mais bordel, face à cette mini-armée mortelle, j'allais devoir supporter combien de fois encore ses soudains caprices ? Elle était plus imprévisible que ces foutues machines, avec son propre allié ! Enfin, "allié", à se demander si elle le voyait comme ça...

Je tentai de lui crier de m'exposer son idée, immédiatement – notre vie et celle de la famille en dépendait, et je n'allais pas laisser son orgueil saboter ce combat –, mais une nouvelle vague d'ennemis m'en empêcha. Tch... j'enchainais les talismans et les coups, n'avais même pas le temps de savourer leur destruction et commençais à réellement craindre pour nos vies – et pour ce délicieux poulet rôti qui avait miraculeusement survécu jusqu'ici. Impossible de savoir combien il en restait, faute de visions sur l'extérieur, mais j'allais vite le découvrir : je fus forcé de suivre l'exorciste, tout en renforçant une dernière fois le talisman de protection. Quand nous fûmes à l'extérieur, elle lança son épée et me permis de finir le boulot.

Et puis... ce fut fini. Plus d'akumas, ni dedans, ni dehors.

Je peinais à y croire, alors que mon corps épuisait ses derniers restes d'adrénaline. On avait dû démolir une demi-centaine de ces trucs, en frôlant la mort autant de fois... Ha, bordel.
 - Sacrée journée.
... fut tout ce que je réussis à dire. Ironique, épuisé, avec ce besoin de casser par la parole cette espèce de tension du combat à présent inutile. Quelques secondes passèrent, pendant lesquelles je reprenais mon souffle et mes esprits, commençant à intégrer ce qu'il venait de se passer. Un exploit digne des héros de ces bouquins que je lisais quand j'étais petit ; "et ils vainquirent 50 de ces monstres, ensemble !". Certes, "ensemble" était une notion toute relative quand le dialogue était à sens unique...

Et puis, quand je fus capable d'enchaîner plus de deux mots sans que ma tête ne teste mon sens de l'équilibre :
 - Je m'occupe d'expliquer à la famille. À toi de voir si tu retournes seule à l'Ordre ou si tu préfère rester groupé, au cas où...
Autant dire que si la première option ne me rassurait guère vu son état, la seconde ne me faisait pas réellement bondir de joie non plus ; j'ignorais ce qu'elle avait exactement, mais je savais en tout vas ce qu'elle n'avait pas : une vitalité supérieure à celle d'une étoile de mer.

© Halloween

AnonymousInvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Chélou et Rhianormal
Mar 17 Mar - 15:39
Chélou et Rhianormal




Et d’un coup.
Le calme.
Lourd.
Anxiogène.
Après la tempête.


Et dans la rue, plus rien. Seules les traces du combat passé, des impacts, des murs abîmés. Plus rien, hormis un silence pesant, celui qui restait après chaque combat, qui annonçait la fin, alors qu’elle semblait pourtant si loin. Toujours aux aguets, elle regardait autour d’elle, s’attendant à voir surgir un nouveau monstre. Mais rien. Plus rien ne se trouvait ici.

Une occasion loupée.
Celle de poser des questions.
D’en savoir plus.


Presque agacée, elle désactiva son Innocence, déjà prête à reprendre la route ; elle n’avait plus rien à faire ici. Elle avait échoué. Elle devait trouver un nouveau combat, une nouvelle trace. Rester dans ce village était désormais inutile. Mais une voix survint, bloquant son premier pas.

« Sacrée journée. »

Elle se tourna vers lui, remarquant qu’il l’avait enfin rejointe à l'extérieur. Sacrée journée. Non. Une journée inutile. Où elle s’était blessée. Où elle n’avait obtenu aucune information. Car elle ne pouvait poser des questions devant lui. Une journée sacrément infructueuse. Mais elle hocha la tête tout de même, comme pour approuver ou au moins, montrer qu’elle l’avait écouté. Mais ses mots demeurèrent pour elle. Elle n’avait pas oublié le début de cette journée ; il ne voulait pas de ce qui semblait être de l’hypocrisie. Alors elle préféra ne rien ajouter. Parce que ça ne servirait à rien.

Et a ce qui aurait pu être de la surprise, ce fût lui qui reprit, comme si d’un coup, il était devenu crucial d’échanger.

« Je m'occupe d'expliquer à la famille. À toi de voir si tu retournes seule à l'Ordre ou si tu préfère rester groupé, au cas où… »

À l’Ordre ?
À.
L’Ordre ?


Et si son visage n’exprimait toujours rien, camouflant ce qui aurait pu la trahir, son esprit s’éveilla un instant devant les mots de Llewellyn. À l’Ordre. Et bien trop tard, les réponses à ses questions apparurent, dernières pièces du puzzle, qui lui permirent de comprendre ce qu'il se passait réellement. Il n’avait pas mis de côté sa trahison pour lui demander de l’aide. Il n’avait pas pardonné sa désertion. Car il n’était pas informé de la situation. Car pour lui, elle était toujours une exorciste en fonction. Tout ça, n’avait été que le résultat d’une incompréhension. Une incompréhension qu’elle se remercia de ne pas avoir évoqué, de ne pas avoir trahi.

Car s’il l’apprenait.
Est-ce qu’il changerait ?


Ce serait la dernière question à ne pas avoir de réponse. Car elle ne prendrait pas le risque. Elle resterait une exorciste, en mission, juste pour aujourd’hui. Une exorciste, en mission, sans golem, blessée. Rien de glorieux. Mais rien ne l’était chez elle. Alors elle ne pouvait que profiter de la situation, quand bien même ce n’était pas honorable.

« Je ne peux pas rentrer dans l’immédiat, » expliqua-t-elle après une légère hésitation sur les mots à employer pour ne pas se tromper. « Je suis sur une mission importante. Mais je n’ai plus de golem pour contacter la Congrégation et plus de finances… » C'était osé, beaucoup trop. Et elle regrettait presque de le duper de la sorte. « Tu pourrais me dépanner ? Je ne peux pas perdre de temps pour réemprunter l’Arche alors… »

Alors tous les moyens étaient bons.
Car l’uniforme qu’elle portait toujours lui ouvrait bien des portes.
Mais elle ne voulait pas l’utiliser.
Pour ne pas se faire remarquer.


Et elle avait autant besoin de dormir que de voir un médecin pour le moment. Et pour cela, l’argent de Llewellyn suffirait. Alors, après une légère hésitation et peut-être un peu d’agacement -celui de voir à quel point elle restait aussi étrange et peu préparée-, le Semi-Akuma lui donna la moitié de ce qu’il avait sur lui. Avec précaution, elle rangea l’argent dans son manteau, consciente qu’elle ne devrait surtout pas le gaspiller.

« Merci. Je te rembourserai à l’occasion. »

Ah, s’il savait.
La dette resterait.
Car c’était mieux ainsi.


« Rentre bien, » dit-elle enfin. Car il était temps pour elle de partir.

Et elle réemprunta la ruelle, évitant les décombres du combat. La chasse pouvait reprendre.

Et finalement, la journée n’avait pas été si inutile que ça.


© GASMASK


Célania's theme


Chélou et Rhianormal ZXDOz5K
©️Destiny

Chélou et Rhianormal KTQkjxzU_o
©️Destiny

Cadeaux  :maug: :
 
† Aube Céruléenne †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: Arrêter la guerre
Aime:
N'aime pas: Célania Vaillant
Célania Vaillant† Aube Céruléenne †
La mort est le commencement de l'espoir.
Célania combat en #009999

- Chélou et Rhianormal XGJaXns - Chélou et Rhianormal V54XpHz -

Chélou et Rhianormal ZyJ11Y6 Chélou et Rhianormal 2gcon0C Chélou et Rhianormal GcgkP7G

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 834 ▐ Autres Comptes : Klok
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : Sympathique mais bornée. De mauvaise foi mais loyale. En roue libre.
▐ Parcours RP : Activité Rp : Active

Date Inconnue - Civil:
 


Phase Une - La Congrégation - Exorciste:
 



Phase Deux - L'Oublie - Exilée:
 


Phase Trois - Le Renouveau - Pacificateur:
 



Points :

3895 points
Conditions remplies : 0/??

Rang A
Revenir en haut Aller en bas
https://jointhepacis.tumblr.com/ En ligne
Re: Chélou et Rhianormal
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Chélou et Rhianormal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Les RPs Spéciaux :: Mini-Rps :: L'Eurasie-
Sauter vers: