Rumeurs
Prédéfinis
Les touites
La boîte à news
Le Poulain
On sait que t'es beau
D.Gray-Man © Hoshino Katsura.

Design réalisé par Nina et Xin-Yao. L'intrégralité des textes a été rédigé par la team. Toute création d'un membre lui appartient.
Fin d'un XIXème siècle futuriste...
Le monde vit des heures sombres. Peuplé d'Akumas, machines meurtrières créées par le Comte Millénaire, l'Humanité touche à sa fin. C'est là qu'entrent en scène les Exorcistes : combattant au service du Vatican, ils se dressent sur la route du Comte et du Clan Noé dans le but de ramener la Paix dans le monde grâce à l'Innocence, une arme céleste. Cette Guerre Sainte est tenue secrète aux yeux du Monde : pour la comprendre, il faut prendre part au combat...Lire le contexte complet
Nos meilleurs alliés
Bonnie R. O'CahanPrésente MP
Nora LockwoodPrésente MP
Nína SiríussdóttirPrésente MP
Lily PennyworthPrésente MP
Célania VaillantPrésente MP
-42%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
124.99 € 215.36 €
Voir le deal

Partagez
 

 do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Lun 29 Juil - 23:52

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.

Yeux clos, Destiny inspira l'air londonien. Elle ressentait un sentiment qu'elle n'arrivait pas à décrire. La voilà à Londres après être entrée à la congrégation. Tout lui semblait différent. Elle connaissait cette ville comme sa poche. Elle la connaissait si bien. Et pourtant, elle la découvrait sous un jour nouveau. Elle expira cet air qui lui semblait si différent. Les bruits restaient les mêmes. La boulangère du coin était toujours là. Le boucher qui faisait ses courses à la même heure était toujours là. Madame Nesbitt, la prostituée la plus connue du quartier, arpentait toujours la grande avenue. Tout le monde était là. La seule chose qui était différente, était Destiny elle-même. Même si elle ne voulait pas l'admettre.

La jeune fille finit par ouvrir les yeux. Elle portait des vêtements plus discrets, elle était propre. Son ventre ne criait pas famine toute la sainte journée. Elle avait troqué son fidèle sac à dos pour un simple étui pour son violon. Elle était différente. Elle vivait dans des conditions plus confortables. Pour l'instant. Un très léger sourire s'afficha sur son visage. Elle se rappelait d'un temps qui lui semblait loin alors qu'il n'était pas si ancien. Elle avait une opportunité de survivre. Plutôt, elle avait une opportunité de ne pas mourir affamée dans les rues de Londres. Elle allait mourir en se battant contre quelque chose de réel. Elle ne pouvait pas se battre à mains nues contre la famine. Elle ne pouvait pas, certes, se battre à mains nues contre les Akumas, mais elle avait un ennemi physique. Progressant de toits en toits comme à son habitude, Destiny chassa ses pensées. Il était temps pour elle d'avancer et de laisser cette vie derrière elle, bien que la ville soit toujours son chez-elle. D'une certaine manière.

Finalement, une scène retint son attention. Elle s'arrêta finalement sur un toit et s'approcha du vide, tendant l'oreille. Un propriétaire d'un bar venait de jeter une demoiselle dehors. Destiny fronça légèrement les sourcils, dans l'incompréhension. Si elle souhaitait savoir pourquoi cette inconnue venait d'être sortie de force de l'établissement, elle n'allait pas attendre longtemps pour savoir pourquoi. Elle n'avait pas l'âge pour boire. Pauvre enfant, elle ne connaissait pas les bons endroits. Sautant sur une caisse, Destiny descendit du toit où elle se trouvait pour rejoindre la terre ferme. Elle fit tout de même attention, son violon étant dans son dos. S'avançant vers la jeune fille, qui ne devait pas être plus âgée qu'elle, elle tendit la main vers elle pour l'aider à se relever.

« Ça va aller, mademoiselle ? »

Même son léger sourire avait disparu, elle s'efforça de montrer qu'elle n'était pas dangereuse. Du moins, pas pour l'instant. Elle souhaitait simplement l'aider. Le temps que l'inconnue accepte ou non d'attraper sa main tendue, Destiny se permit de se tourner vers l'établissement, le propriétaire grognant en regardant les deux filles avant de retourner dans son entre.

« Pas commode, hm ? »

C'était bien ça qu'il fallait dire non ? Juste ciel, ce n'était pas forcément une bonne idée d'engager une conversation. Destiny n'était vraiment pas la plus forte dans les relations humaines. Néanmoins, elle ne devait pas être plus âgée qu'elle, alors ça devrait être plus facile, non ? Elle n'avait plus qu'à prier.
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Mer 7 Aoû - 15:09
Forget, forget, forget, forget, forget ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

Oh, we don't own our heavens now
We only own our hell

Lucie avait besoin d'oublier.

Dans d'autres circonstances, l'idée aurait pu lui arracher un sourire — une amnésique qui voulait oublier, ça avait de quoi surprendre. D'ordinaire, son quotidien se résumait plutôt à de plus ou moins — plus souvent moins — fructueuses tentatives de se rappeler. Mais aujourd'hui, tout ça n'avait plus d'importance, en tout cas moins d'importance que la nécessité d'effacer ces images, ces souvenirs qui tourmentaient sa mémoire. Elle refusait d'accepter ce qu'il s'était passé, ce qu'elle avait vécu, mais aucune nuit, aucun repos, aucun sommeil ne lui avait permis de se convaincre que tout n'avait été qu'un long et mauvais rêve. Elle mieux que quiconque connaissait la valeur des souvenirs, assez pour savoir que ceux qui hantaient ses nuits n'étaient pas le fruit de son imagination.

Elle déambulait dans les rues de Londres, et avait le sentiment d'être folle. Ou peut-être bien la seule créature lucide, parmi ces dizaines de visages inconnus, qui semblaient si... inconscient du danger qu'ils courraient. Elle avait envie de hurler, de les avertir, de crier qu'il y avait des monstres, de vrais monstres qui sillonnaient la ville. Mais combien d'entre eux avaient l'air on ne peut plus humain ? Combien en avait-elle déjà croisé ? Étaient-ils responsables de ce qui lui était arrivé deux mois plus tôt ?

(Oublier)

Elle passa une main sur son front, puis dans ses cheveux. Sa tête lui faisait mal, comme chaque fois qu'elle faisait appel à sa mémoire, ou que ses pensées s'aventuraient trop loin sur le terrain miné de son passé. Elle s'arrêta, pris une grande inspiration et soupira longuement pour se donner un courage qu'elle n'avait pas, et entra dans le premier bar qu'elle aperçut. Y pénétrer lui rappela d'autres souvenirs qui réveillèrent la douleur d'une blessure qui aurait dû être guérie depuis longtemps maintenant.

(Je veux oublier)

C'est peut-être la grimace qu'elle fit pour réprimer la gêne, peut-être la jeunesse de ses traits fatigués — d'ailleurs, quel âge avait-elle ? — peut-être les mots qu'elle avait mal choisis, peut-être son hésitation, peut-être la réputation qu'elle traînait (John est mort à cause de toi) et sans doute finalement un peu de tout ça à la fois qui firent entrer le patron des lieux dans une colère sourde lorsqu'elle voulu s'installer au comptoir. Elle le comprenait quelque part — le malheur semblait la suivre partout depuis qu'elle s'était réveillée dans cet hôpital, même de l'autre côté de la mer du nord.

Enfin, ce n'était pas une raison pour la jeter si brusquement dehors, d'autant plus qu'elle n'avait opposé aucune résistance — de toute façon, ces derniers jours lui avaient appris que ça ne servait à rien de résister. Et si cette jeune fille n'était pas venue lui proposer son aide, Lucie serait probablement resté là à broyer du noir sous le regard indifférent des passants.

(J'ai besoin d'oublier)

« Ça va aller, mademoiselle ? » lui demanda la jeune fille aux jolis cheveux blonds, la main tendue vers elle.

L'amnésique se perdit un instant dans le regard si particulier qu'elle posait sur elle, dans ces étranges et douces nuances qui coloraient ses prunelles. Cette couleur... non, elle secoua la tête. Elle accepta volontiers son aide et se releva, époussetant sa tenue au passage et remettant plus ou moins ses cheveux en place — qu'elle avait simplement attachés en une queue de cheval.

« Pas commode, hm ?, reprit l'inconnue.
Pas vraiment, » acquiesça l'amnésique, « Hm... Merci. C'est... rare, les gens qui prennent le temps de s'arrêter pour d'autres. »

(Aide-moi à oublier)

« Je m'appelle... » moment d'hésitation, là, tout de suite ; elle aurait pu jurer qu'un autre prénom s'apprêtait à franchir le seuil de ses lèvres, « Lucie. Et vous ? »

Était-ce la destinée qui l'avait placée sur son chemin ?

And if you don't know that by now
Then you don't know me that well
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 8 Aoû - 18:58

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.


Destiny connaissait très bien les bars de cette partie de la ville. Combien de fois avait-elle volé les hommes qui avaient tellement bu qu'ils en avaient oublié tout sens de la réalité ? Ils étaient une cible facile. Même si elle venait à être découverte, ils perdaient trop vite l'équilibre. Si vite que l'anglaise avait pitié d'eux. Peut-être avait-elle un méchant fond l'enfant ? Possible. Elle avait laissé de côté toute gentillesse, tout sentiment qui aurait pu entraver sa survie. La survie d'abord, les remords après. Finalement, elle avait réussi à survivre. Si sur le champ de bataille, elle devrait encore survivre, elle avait finalement une pause. Elle pouvait manger à sa faim, même si elle rendait tout et vomissait dans les toilettes de la congrégation. L'essentiel était qu'elle est armée pour se battre, cette fois. Mieux que dans la rue. Elle s'était déjà demandée si elle ne préférait pas y retourner. La réponse restait toujours la même : non.

Papi grognon était finalement retourné dans son antre et l'inconnue avait accepté sa main tendue, à son plus grand bonheur. Après avoir tiré sa main doucement pour la relever, elle la lâcha, laissant la jeune fille s'occuper de sa tenue. Destiny se demandait bien ce qui l'avait poussé à venir dans un tel bar. Avait-elle envie de se changer les idées ? D'oublier ? Ou avait-elle juste envie de boire ? Bien trop curieuse, la petite Richards. Elle avait tendance à toujours trop réfléchir, trop analyser ce qu'il se passait autour d'elle. Ce n'était qu'une simple déformation de ces années à dormir dehors.

La demoiselle fit entendre sa voix, finalement, pour approuver les dires de l'anglaise et la remercier. Elle avait totalement raison. Dans ce monde si égoïste, cruel, les gens ne prenaient pas le temps de s'arrêter pour aider autrui. Ils préféraient les laisser dans leur misère. Étrangement, en fermant les yeux un instant, Destiny vit le visage stricte de sa grand mère. Celle qui l'avait reniée, abandonnée, qui ne l'avait pas aidé. Celle qu'elle avait tué. Elle déglutit, se forçant à se concentrer de nouveau sur la jeune fille devant elle. Elle avait raison, c'était ce sur quoi Destiny devait se focaliser.

Et puis, un nom s'échappa de la bouche de la blonde. Lucie. C'était rare pour Destiny de faire la connaissance de nouvelles personnes dans les rues de Londres. Hormis le professeur et le prêtre, elle ne connaissait personne personnellement. Elle sentait qu'elle avait réussi une étape, d'une certaine manière. Finalement, après un moment d'hésitation, l'anglaise leva la main de nouveau vers la dénommée Lucie, cette fois ci non pas pour la relever mais pour sceller leurs introductions. Le visage de Destiny restait stoïque, toujours sans aucune émotion, mais son geste trahissait son envie d'aider la jeune fille, de la connaître si le coeur lui en disait.

« Destiny. Enchantée de vous rencontrer, mademoiselle Lucie. »

Toujours si respectueuse, la petite Dess. Les mots de sa mère résonnaient dans sa tête, il fallait toujours être polie quand elle s'adressait à quelqu'un, surtout si elle ne connaissait pas cette personne. Elle savait que voler n'était ni respectueux ni poli mais elle considérait que ce n'était pas la même chose. Lucie était la première personne qu'elle rencontrait, si elle ne comptait ni la congrégation ni les deux hommes qui ont croisé son chemin. Attendant cette fameuse poignée de mains, Destiny reprit la parole.

« Si vous souhaitez boire, je peux vous conseiller quelques adresses, si vous voulez. »

Le coin de sa bouche bougeait légèrement, comme pour essayer de former un sourire. Tentative échouée, pour l'instant.
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 8 Aoû - 21:59
You often meet your fate on the road you take to avoid it ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

Looking to the future like it's gonna make you happy
Save you from reality

La jeune fille ne lui répondit pas tout de suite, et il n'en fallut pas plus à Lucie pour se faire du soucis. C'était imperceptible, presque rien, mais à l'intérieur de son corps ; son cœur s'était mis à battre un tout petit peu plus vite. Il faut dire que les récentes épreuves qu'elle avait traversé l'avaient marqué — elle s'étonnait même de sa propre capacité de récupération, qu'elle soit physique ou mentale — et qu'un rien lui faisait envisager le pire. Et savoir qu'il existait des monstres, des machines de guerre capable de prendre une apparence humaine ne l'aidait pas à se défaire de sa nature méfiante. Comment savoir que cette inconnue n'en était pas une ? Son air absent et son visage expressif étaient peut-être le signe d'une humanité feinte...

Non. Elle ne devait pas penser à ça — après tout, c'était la première fois que ce genre de choses lui arrivait depuis qu'elle avait quitté l'Allemagne. C'est que ces créatures ne devaient pas être si nombreuses, et qu'il existait sans doute une explication rationnelle à ce qui lui était arrivé. Enfin... non pas qu'elle ait eut envie de la connaître, cela dit. L'heure des questionnements viendrait bien assez tôt... Pour le moment, elle avait juste envie — non, besoin — d'oublier. Même si ce n'était que pour quelques heures. Elle avait besoin de se vider l'esprit, de pouvoir se reposer, de pouvoir penser à autre chose — non, de pouvoir ne penser à rien. Oublier sa vie, oublier les autres, oublier le sang, oublier la mort, oublier l'horreur, oublier la douleur, oublier le vide, oublier l'absence, oublier le manque, oublier le temps, oublier l'oubli...

(Encore une fois)

Finalement, l'inconnue lui tendit la main à nouveau, cette fois pour se présenter — tirant par la même occasion Lucie de ses pensées.

« Destiny. Enchantée de vous rencontrer, mademoiselle Lucie. »

Destiny ? L'amnésique demeura silencieuse et interdite un moment. Destiny, c'était un lourd prénom à porter, songea-t-elle. Lucie croyait au destin. C'était quelque chose d'ancré en elle, quelque chose d'inévitable, quelque chose qui lui permettait de croire que chaque pas qu'elle faisait n'était pas vain. Qu'elle n'avait pas survécu pour rien, qu'elle n'avait pas perdu la mémoire par malchance, que ses recherches ne l'avaient pas menée en Angleterre par erreur et enfin, qu'elle ne rencontrait pas celle qui portait le nom de la Destinée par un simple concours de circonstances. Non, tout ça devait forcément être lié... plus qu'une croyance, c'était une nécessitée. La possibilité que sa vie ne soit qu'une succession hasardeuse d'événements sans connexion les uns aux autres était bien trop effrayante pour qu'elle ose l'envisager.

« Si vous souhaitez boire, je peux vous conseiller quelques adresses, si vous voulez, reprit la jeune fille devant le silence prolongé de Lucie.
Ce n'est pas de refus, » accepta la blonde, en serrant la main de son interlocutrice, « A moins que vous ne connaissiez un autre moyen de se changer les idées et... d'oublier... »

Ce qu'elle voulait dire c'était : reste un peu avec moi, s'il te plait. Mais elle avait bien trop peur de déranger, bien trop peur de s'imposer, bien trop peur de la faire fuir pour oser lui demander quelque chose d'aussi soudain, surtout venant de la (im)parfaite inconnue qu'elle était.

(Tu sais je crois que)
(Je crois que j'aimerais bien avoir quelque chose comme)
(Comme un ami)

« Enfin, hm... Vous semblez bien connaître le quartier, je me trompe ? » demanda-t-elle, tout en se mettant en route, « Vous y habitez ? »

Elle voulait dire : tu sais qu'il y a des monstres, sous les toits ?

Imagining the worst like it's gonna end so badly
So badly
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Ven 9 Aoû - 15:50

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.


Londres ne lui semblait pas différente, quand bien même elle savait ce qui pouvait s'y cacher. Le monde lui semblait un peu plus sombre, certes. Mais il restait le même au fond. Elle était à présent au courant de certains secrets mais les humains restaient pareils. Ils étaient presque tous égoïstes et cruels. Destiny ne le savait que trop bien. Elle s'était fait une promesse, la promesse de ne jamais devenir comme eux. Il était possible d'aider les gens sans les connaître. Comme elle le faisait avec mademoiselle Lucie. Ce n'était pas dur. Aider n'était pas dur, parler l'était. L'anglaise n'était pas douée, cela se voyait. Toutefois, elle essayait. Il s'agissait de sa première occasion et Destiny n'était pas effrayée pour si peu. Anxieuse, peut-être. Effrayée, non.

Si Lucie savait à quel point il était dur de porter un tel prénom, si elle savait ce qu'elle avait pu faire, si elle savait qui elle était, elle ne s'attarderait pas et s'enfuirait. Si Destiny avait été nommée ainsi, c'était parce qu'elle devait représenter une chance d'une meilleure vie pour sa mère. Pourtant, six ans après sa naissance, elle fut tuée, devant son enfant tant adoré. Au lieu d'honorer sa mémoire comme elle le devrait, Destiny fuyait l'amour de sa mère. Elle gardait ce violon avec elle, cadeau de sa mère. Elle portait ces vêtements qui appartenaient à sa mère. Ana Richards était partout, constamment avec elle. Mais la blonde la fuyait. Il était encore trop dur aujourd'hui d'affronter le souvenir de sa mère, son amour. La fuite était l'option qui lui faisait le moins mal, après tout.

Lucie serra la main de l'anglaise, ce qui causa un léger soupir de soulagement à celle-ci. Elle acceptait même sa proposition. La suite de ces paroles fit tiquer Destiny. Son interlocutrice semblait vouloir oublier. Un évènement traumatisant ? La perte de quelqu'un ? Une simple nouvelle triste ? En tout cas, Destiny ne pouvait que comprendre son souhait et elle n'était personne pour dire que boire n'était pas la solution. Elle ne savait même pas s'il était vraiment possible d'oublier un mal. Onze ans après la mort de sa mère, l'exorciste n'avait pas de solution pour oublier sa peine. Elle la fuyait. Elle n'aurait aucun bon conseil pour Lucie, mais elle pouvait tout de même l'aider à oublier, momentanément sa peine.

« Je.. Je ne suis pas forcément la plus utile pour ce genre de choses. »

Autant lui avouer qu'elle n'était pas forcément la meilleure personne pour cette demande. Toutefois, il en fallait plus à Destiny pour laisser tomber.

« Mais je peux toujours essayer. »

Ajouta-t-elle tout en hochant la tête, pensive. Elle pourrait lui montrer beaucoup de choses, beaucoup de paysages, beaucoup de bars qui pourraient la servir. Serait-ce suffisant ? Ça, elle l'ignorait. Elle ferait toutefois de son mieux. Avançant aux côtés de Lucie, une idée lui vint. Elle hocha la tête à ses paroles, confirmant ses dires.

« J'y habitais jusqu'à très récemment. J'y ai vécu toute ma vie, pour ainsi dire. Je connais ce quartier comme ma poche, mademoiselle. »

Elle connaissait tellement bien le quartier, en même temps elle vivait dans ses rues. Elle savait où dormir, où voler, où être en sécurité. Elle avait tant observé les londoniens, elle savait tout ce qu'il fallait savoir sur ce quartier, même les affaires peu légales. Elle connaissait tout. Soudain, elle sauta sur une caisse, se retournant vers Lucie, lui tendant la main, une énième fois.

« J'espère que vous n'avez pas peur du vide ? Des hauteurs ? »

La meilleure façon de découvrir Londres était par les toits, là où il était très facile d'observer les habitudes des gens. Si elle savait où trouver les meilleurs bars, qui servaient les mineurs, c'était par ce moyen. Et puis, si elle pouvait aider Lucie à oublier ces soucis autrement que par la boisson, ça lui allait. Tout ce qu'elle avait à faire était de prendre sa main, une nouvelle fois.
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Mar 13 Aoû - 19:32
The weight of an empty life ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

C'était agréable de rencontrer quelqu'un sans intentions hostiles, du moins à première vue — car en dépit des apparences, Lucie restait méfiante et sur ses gardes, prête à fuir si la situation le demandait. Fuir, c'est vraiment ce dont elle avait besoin, en ce moment : fuir sa tête et les horribles souvenirs qui peignaient son âme d'un bleu sombre, fuir le puits de l'oubli dans lequel elle avait l'impression de se noyer depuis qu'elle avait perdu la mémoire, fuir les regrets, la culpabilité et la honte, mais surtout ; fuir la réalité. Fuir sa conscience et ses états d'âme qui lui rappelaient la lâcheté de ses choix, fuir les questions plutôt que d'en chercher les réponses.

Fuir, comme elle avait fui son passé.

Destiny continuait à lui parler, mais elle n'écoutait que d'une oreille, perturbée par une sensation qu'elle ne parvenait pas à décrire. Quelque chose chez cette jeune fille l'intriguait, sans qu'elle ne puisse mettre de mots précis dessus : ce n'était pas désagréable, pas assez pour être qualifié de gêne en tout cas, mais c'était là et ça ne voulait pas partir. Ça la touchait jusqu'au plus profond de son être, là, dans son ventre, remuait des eaux stagnantes au dessus desquelles elle n'avait jamais osé se pencher. Elle avait peur du reflet qu'elles lui renverraient. Peur que ce reflet soit le sien.

Elle plissa les yeux, comme aveuglée par la lumière. Elle ne devait pas penser à ça, pas maintenant. Après tout, elle était venue ici pour oublier, pas pour ressasser de vieilles craintes... Vieilles comment, d'ailleurs ? Était-ce vraiment du à son amnésie, comme le lui avaient dit les médecins qu'elle avait consulté ? Ou s'agissait-il d'une peur plus profonde, plus ancrée, datant d'une autre vie ?

« J'y habitais jusqu'à très récemment. J'y ai vécu toute ma vie, pour ainsi dire. Je connais ce quartier comme ma poche, mademoiselle. »

C'était quelque chose qu'elle n'arrivait pas à s'imaginer. Connaître un endroit comme sa poche... ça devait être le cas pour elle aussi, autrefois. Mais aujourd'hui, elle se sentait chez-elle nulle part, et certainement pas ici. « Toute sa vie » ne résumait plus qu'à quelques mois d'errance à la poursuite des fantômes du passé, qui la hantaient la nuit et la fuyaient le jour, faisaient d'elle le fantôme de ses propres fantômes.

Sans prévenir, Destiny se décala subitement sur le côté et sauta sur une caisse de bois avec une légèreté et une aisance beaucoup trop naturelles pour ne pas être le fruit de vieilles habitudes, et l'air de rien, tendit la main à une Lucie hébétée.

« J'espère que vous n'avez pas peur du vide ? Des hauteurs ? »

(Je n'ai peur que de celui que je porte en moi)
(Le vide)

Qu'entendait-elle par-là ? L'amnésique n'avait jamais eu véritablement l'occasion de s'y essayer mais de mémoire — ou plutôt, par instinct — le vide et les hauteurs n'étaient pas spécialement source d'angoisse, ni d'appréhensions particulières. Mais enfin, il s'agissait d'une caisse de bois... Rien d'impressionnant, jusque là. Qu'avait-elle derrière la tête ?

« Mmh... Je ne crois pas ? » répondit Lucie, en haussant un sourcil.

Au diable la prudence. Elle avait envie d'oublier, de ne plus se soucier de rien... alors elle saisit la main tendue, une nouvelle fois, confiante ; et rejoignit sa guide improvisée d'un saut beaucoup moins gracieux que le sien.

« Où comptez-vous m'emmener ? » lui demanda-t-elle.

(Loin d'ici s'il te plait)
(Loin de moi)
(Loin de tout)

D'un sourire, elle acheva de chasser ses doutes.

« Enfin, je vous fais confiance. »

(La dernière fois)
(C'était il y a longtemps.)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 15 Aoû - 21:05

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.


N'importe qui aurait pu s'enfuir de cet enfer, après avoir pu partir une fois. N'importe qui aurait pu choisir de s'en aller loin d'ici, de ne plus jamais se retourner, d'oublier une telle vie. Destiny avait choisi de revenir. Londres lui semblait différente, maintenant qu'elle la voyait autrement. Cette ville ne lui semblait plus être une prison, une fatalité. Destiny se sentait libre. Elle ne l'était pas non plus totalement, étant donné qu'elle avait rejoint la congrégation. Au moins, elle pouvait revenir sans entendre son ventre hurler à la mort parce qu'elle n'avait pas mangé depuis longtemps. Si Londres était différente, Destiny n'avait pas changé. Elle était juste plus en forme. Elle était juste vivante.

La jeune fille avait une envie de plus en plus grandissante de redécouvrir Londres de haut, en embarquant la demoiselle qu'elle venait de rencontrer. C'était rare tout de même. Elle faisait confiance en son instinct. D'habitude, elle observait, longtemps, avant d'agir. Pas cette fois. Elle ne pourrait pas apprendre si elle ne sautait pas dans le bain non ? Elle avait envie de suivre son envie, son instinct. Pour une fois. Si elle se trompait, elle en paierait les conséquences. Elle espérait vraiment ne pas se tromper. En fait, elle n'y pensait même pas. Elle lâchait prise tout simplement.

Une nouvelle décision dû à son instinct, elle sauta sur une caisse en bois, dans l'idée de monter sur le toit. Elle avait dû surprendre la demoiselle, elle le remarqua à son expression. Lui demandant alors si elle n'avait pas peur du vide ou des hauteurs, elle voulait être sûre que rien n'entraverait son petit plan. Si elle ne croyait pas qu'elle avait peur, c'était déjà bon signe. Et puis, rien ne les empêchait de descendre s'il y avait un souci. Lucie attrapa une nouvelle fois la main de l'anglaise pour la rejoindre sur la caisse en bois. Où comptait-elle l'amener ? Un coin de la bouche de Destiny s'étira légèrement. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre mais elle fut coupée dans son élan par son interlocutrice.

Je vous fais confiance. Destiny était muette sur le coup. C'était la première fois que quelqu'un lui disait cette phrase, que quelqu'un avouait lui faire confiance. Cette phrase lui faisait ressentir une émotion qu'elle n'avait pas eu l'occasion de ressentir auparavant. Elle avait l'impression que son coeur se réchauffait, qu'il battait plus vite. Elle était surprise la pauvre Destiny. Il fallait la comprendre, une telle phrase fait toujours son effet, surtout sur les personnes qu'ils ne l'avaient jamais entendu. Si Lucie lui faisait confiance, elle ferait tout pour ni la décevoir ni lui faire regretter ses paroles.

« Je ne vous décevrai pas, mademoiselle. »

Cela sonnait comme une promesse, mais au fond, c'était le cas. Un engagement. Elle ne faillira pas à sa tâche. Gardant la main de Lucie dans la sienne, précieusement, Destiny progressa d'une caisse à l'autre tout en aidant la demoiselle à la rejoindre à chaque fois. Les habitudes avaient du mal à s'en aller, mais ces habitudes d'escalader et de courir, elle voulait les garder. Le toit qu'elles cherchaient à gagner n'était pas très haut, mais assez haut pour observer le quartier.

« Je me suis dit qu'une belle vue pourrait vous occuper l'esprit autrement que par la boisson. »

Finalement arrivées, tant bien que mal, sur le toit où Destiny voulait emmener Lucie, elle leva les yeux vers Londres. De là où elles étaient, elles pouvaient admirer le quartier, les habitants. L'anglaise se savait pas vraiment comment aider Lucie à oublier, mais elle pouvait toujours essayer de lui occuper l'esprit et lui apprendre de nouvelles choses. Elle allait essayer d'apaiser, ne serait-ce qu'un peu, son esprit.


do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Ven 16 Aoû - 19:07
If you're lonely when you're alone, you're in bad company. ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

C'était la première fois qu'elle faisait quelque chose comme ça. Enfin, la première fois dans sa deuxième vie, du moins ; et cela sortait suffisamment de ses habitudes pour gonfler son cœur d'un agréable sentiment de liberté. En soit, être debout sur une caisse de bois, quelque part dans un quartier de Londres et en compagnie d'une parfaite inconnue, c'était à la fois terriblement banal et complètement fou. C'était cet entre-deux, qui pour une fois ne lui permettait pas d'appréhender la suite des événements, qui plaisait tant à Lucie : elle avait l'impression de s'autoriser une pause dans sa quête, de marquer un petit point d'arrêt sur l'interminable course dans laquelle elle s'était lancée.

Et même si l'angoisse demeurait toujours, bien logée à l'intérieur de sa poitrine, elle se sentait déjà un peu plus légère. Ce n'était pas grand chose, rien qu'un petit écart dans la singulière monotonie de sa vie ; mais pour la jeune fille bien rangée qu'elle était, cela suffisait à couvrir un peu le bruit de ses envahissantes et sombres pensées.

« Je ne vous décevrai pas, mademoiselle. »

Cette façon que Destiny avait de l'appeler mademoiselle lui arracha un tendre sourire et, sans même s'en rendre compte, elle serra un peu plus fort la main de sa guide dans la sienne. La londonienne l'emmena habillement d'une caisse à l'autre, et à mesure que Lucie prenait de la hauteur — et qu'elle s'accrochait à la jeune fille comme si sa vie en dépendait —, l'écho de ses tourments se faisait de plus en plus lointain.

« Je me suis dit qu'une belle vue pourrait vous occuper l'esprit autrement que par la boisson. »

C'était encore trop tôt pour le dire, mais elle voulait y croire. D'ici, depuis les hauteurs londoniennes, la vue était à couper le souffle. Non pas par sa beauté — la ville demeurait toujours crasse et poisseuse, et Lucie avait toujours (toujours ?) préféré les coins de nature et les petits villages — mais par l'angle nouveau sous lequel elle pouvait observer les rues qui l'effrayaient tant. Tout le monde semblait suivre un itinéraire précis, répéter encore et toujours les mêmes gestes, emprunter les mêmes chemins, entrer et sortir des mêmes boutiques ; comme des centaines de petits soldats, ou peut-être bien des milliers de minuscules fourmis. Leurs vies paraissaient monotones, et terriblement similaires à la sienne : elle aussi, quelques instants plus tôt, déambulait au milieu de la foule, entourée d'une infinité de passants et pourtant désespérément seule. Combien de temps aurait-elle continué ainsi, à errer sur les sentiers minés de son âme, si Destiny n'était pas venue à sa rencontre ? Combien de précieuses secondes aurait-elle noyé dans l'alcool, combien de fois aurait-il fallu qu'elle soit soûl pour oublier toutes les questions qui la tourmentaient ?

Elle soupira, et se reprit.

« Je n'aurais jamais pensé à venir ici, » avoua-t-elle d'une voix embrumée, « Enfin... Je n'y serais pas arrivé seule, de toute façon. »

(Mais enfin tu es là maintenant et moi)
(Je fais semblant je fais comme si)
(Comme si je n'étais plus seule.)

Elle se tourna vers sa guide improvisée et lui adressa un sourire, à la fois amusé et désolé.

« Merci. »

Simplement.

Un moment passa — quelques secondes ou bien quelques minutes — dans le silence d'en haut et les bruits d'en bas, pendant lequel Lucie avait fini par s'asseoir. Malgré ses traits doux, son visage restait toujours bloqué dans cet air pensif, soucieux et las ; comme si quelque chose l'inquiétait continuellement.

« Mmh, dites... » reprit-elle, hésitante, « Vous qui avez vécu ici toute votre vie... est-ce que... enfin... vous est-il déjà arrivé de... croiser quelque chose comme... des monstres ? »

(Je parle de vrais monstres tu sais)
(Ceux qu'on fabrique ceux qu'on détruit)
(Âme, tragédie, et machine.)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Ven 30 Aoû - 2:38

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.


En cet instant, Destiny se sentait légère. Elle ne se concentrait pas sur elle-même, elle se concentrait sur Lucie, ce qui lui permettait d'oublier elle-aussi toutes les barrières qu'elle s'était imposée pour ne pas souffrir davantage. D'un coup, elle semblait être l'enfant qu'elle aurait dû être. L'enfant qui se faisait des amis à la pelle quand elle était très jeune. L'enfant qui n'avait aucun préjugé sur quoi que ce soit, qui que ce soit. L'enfant souriante qu'elle fut, il y a très longtemps. Elle semblait oublier tous ses soucis, toute son histoire pour apprécier un moment de légèreté en compagnie de Lucie.

Il ne fallut pas très longtemps aux filles pour arriver sur le fameux toit. Destiny étant une habituée, elle avait fait attention à chaque pas de Lucie, passant devant elle pour lui sécuriser un chemin. Elle ne fit aucun commentaire évidemment sur la poigne de la jeune fille. Évidemment, elle avait plus peur qu'elle ; elle n'était pas habituée à ce genre de cascades alors qu'elles étaient le quotidien de l'anglaise. Non, elle n'avait fait aucun commentaire et avait fait de son mieux pour la guider avec douceur. Destiny resta silencieuse, laissant Lucie observer qu'elle voulait lui montrer. La ville n'était pas belle ; pas vraiment, mais elle était habituée à ce paysage qui, au fond, était une partie d'elle. Il s'agissait des mêmes gens. Des mêmes habitudes. Des mêmes boutiques. Rien n'avait changé et rien n'allait changer. La misère du monde était regroupée ici. Rien de ce paysage n'était nouveau. Quoi que, si. Lucie, qui semblait tant en contraste avec ce tableau. Elle n'aurait jamais pensé à venir ici, disait-elle. Elle n'y serait pas arrivée seule. Destiny tourna la tête vers elle, ne sachant pas vraiment quoi répondre, ses difficultés en communication refaisant surface, bien trop vite à son goût. Et puis, Lucie se tourna vers elle et lui fit un sourire, qui réchauffa le coeur de l'anglaise, n'étant pas habituée à cela. Merci, lui disait-elle. Et c'était tout naturellement que la jeune fille lui répondit quelques mots, un léger sourire en coin.

« Merci de m'avoir fait confiance. »

La blonde suivit l'exemple de son interlocutrice et finit par s'asseoir. Elle avait évidemment remarqué cet air pensif sur son visage, celui qu'elle avait déjà quelques minutes plus tôt. Elle ne comptait pas lui demander quoi que ce soit, elle n'était personne pour lui demander si quelque chose l'inquiétait ou la préoccupait. Toutefois, Lucie finit quand même par lui poser une question, des plus troublantes. Elle lui demanda s'il lui arrivait de croiser quelque chose comme des monstres. A cet instant, Destiny pensa tout de suite aux Akumas. Elle ne pensait évidemment qu'à ça. Après tout, elle était devenue exorciste et elle avait vu ce dont ils étaient capables de ses propres yeux. Mais parlait-elle réellement des Akumas ? Elle n'en savait rien.

« Des monstres dites-vous ? À quoi ressemblaient-ils ? Est-ce-qu'ils vous ont fait du mal ? »

Demanda-t-elle alors, cherchant à avoir plus d'informations. Elle n'irait pas l'inquiéter en parlant des Akumas si elle ne parlait pas d'eux. La jeune fille ferma les yeux un instant, se remémorant ce qu'il s'était passé au cimetière. Les rires, les cris, la poussière. Finalement, la mort. Si Lucie parlait d'eux, alors elle avait raison de les qualifier de monstres.


do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Dim 1 Sep - 22:33
Monsters. Monsters, all around me. ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

Assise sur le toit, Lucie se souvenait. Pas du lointain passé oublié, non — ce qui occupait son esprit à cet instant était bien plus récent, et bien plus effrayant qu'une mémoire incomplète. Elle s'en souvenait comme si c'était hier, et en vérité, ce n'était pas beaucoup plus vieux que ça : à peine trois jours. A peine trois jours qu'elle avait regardé la mort dans les yeux, et que pour une raison qui lui échappait encore ; cette dernière s'était encore borné à la laisser vivre. Elle ne s'en plaignait pas, évidemment : Lucie voulait vivre. Mais elle voulait comprendre, aussi. Oublier un peu, parfois. Et surtout, surtout elle voulait se rappeler.

Trois. C'était la troisième fois qu'elle échappait à la mort depuis qu'elle s'était réveillée en Allemagne. Et elle n'arrivait pas vraiment à savoir si elle était extrêmement chanceuse, promise à une grande destinée ; ou si le restant de sa vie ne serait qu'une malchance éternelle qui la confronterait sans cesse à la mort sans jamais lui accorder son repos.

Enfin, Lucie était jeune — quel âge avait-elle, d'ailleurs ? Même ça, elle l'avait oublié. Mais elle était jeune, optimiste et pleine d'espoir ; alors elle espérait que la mort prendrait encore son temps avant de se prononcer sur son sort. Qu'elle passerait encore tout près d'elle sans la voir, et surtout sans l'avoir. Que le destin — ou le hasard, ou la chance — jouerait en sa faveur pour longtemps encore, comme ça avait le cas trois jours plus tôt. Trois jours trop tôt.

Elle remémorait l'enfant, Pomme. Se remémorait l'homme, Monsieur Forster. Se remémorait le monstre, aussi. Se remémorait la peur, la terreur, l'incompréhension, la panique, la douleur et l'impuissance. Se remémorait son dos contre le mur abîmé, et la griffe d'acier sur sa gorge. Se remémorait le sang. Se remémorait la femme aux cheveux gris, et la douceur de sa main sur sa joue. Se remémorait le nœud de tissu. Se remémorait le majordome, et les mensonges.

« Des monstres dites-vous ? A quoi ressemblaient-ils ? Est-ce-qu'ils vous ont fait du mal ? »

La voix de Destiny tira la blonde hors de ses pensées. S'ils lui avaient fait du mal ? Lucie décida de taire cette partie de l'histoire — elle refusait d'inquiéter sa douce compagnie, surtout pour quelque chose qui ne s'était, au final, pas si mal terminé. En apparence, du moins. Ses insomnies, et les perpétuels cauchemars qu'elle faisait chaque fois qu'elle tombait de fatigue lui feraient sans doute porter une autre conclusion, mais l'amnésique avait décidé d'occulter cette partie-là. Après tout, ce n'était pas vraiment nouveau, simplement plus fréquent qu'avant.

« Mh... il y en avait plusieurs, mais... le plus effrayant, c'est celui qui ne ressemblait pas à un humain, » commença-t-elle à expliquer, « C'était comme un grand squelette métallique, avec des énormes mains et des énormes griffes, et, mh... un drôle de masque en guise de... visage. Il avait une voix stridente, une voix de... machine. »

Le sang battait violemment dans ses veines, mais elle essaya de converser son calme, au moins à l'extérieur.

« Il y avait un enfant, aussi. Lui semblait humain, mais, mh... Il a finit par se changer en femme, avec des cheveux et une peau grise et des yeux dorés, » reprit-elle, les sourcils froncés, « Ils ne m'ont pas fait de mal, juste... très peur, mh. Je me suis endormie, ou évanouie, je ne sais plus... et quand je me suis réveillée, tout était redevenu normal, il ne restait plus que l'enfant et un autre homme avec lui. »

Est-ce que Destiny allait la croire ? Probablement pas. Aucune personne suffisamment saine d'esprit ne croirait une telle histoire, et la blonde aurait probablement tôt fait le raccourci le plus évident : tout ça n'était qu'un cauchemar, et Lucie avait tout simplement un peu de mal à s'en remettre. Enfin, ça, c'était dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, elle s'en irait en la pensant un peu folle ; et l'amnésique elle-même doutait de sa santé mentale, dernièrement. Mais enfin, Destiny semblait différente des autres. Elle l'avait aidée, après tout. Et elle n'avait pas agressivement rejeté l'idée qu'il puisse exister des monstres — elle s'y était même intéressé. Alors, oui, définitivement, Destiny était différente.

La question, c'était : à quel point l'était-elle ?

« Désolée... » murmura la blonde, « Ce que je dis n'a probablement aucun sens. »
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Mar 3 Sep - 0:08

DO I NOT DESTROY MY ENEMY WHEN I MAKE THEM MY FRIEND ?
ft. lucie b. fair.


L'évocation de ces "monstres" perturbait légèrement l'anglaise ; parlait-elle réellement d'akumas ou étaient-ce un nom pour qualifier ces propres démons ? Destiny penchait tout de même pour la première hypothèse, au vu du comportement de Lucie. La curiosité de l'anglaise s'était réveillée ; elle voulait en savoir plus. Peut-être pouvait-elle l'aider ? Qui sait. La jeune fille se tourna un peu vers son interlocutrice, voulant lui montrer qu'elle avait toute son attention. S'il s'agissait réellement d'Akumas, elle avait de la chance d'être en vie. Son souvenir des Akumas au cimetière continuait de la hanter ; si elle avait su pour son innocence, elle aurait pu sauver les habitants venant se recueillir.

Si elle avait su, si elle avait su...

Lucie prit la parole finalement pour expliquer ce qu'elle avait vu. Destiny n'eut pas besoin de grand chose pour comprendre qu'elle parlait effectivement des akumas, de ces démons, de ces monstres. La jeune fille déglutit, laissant son interlocutrice continuer de lui expliquer. Elle imaginait très bien ce que Lucie avait dû ressentir ; la peur, la panique. Elle avait vécu la même chose au cimetière ; mais elle avait eu de la chance, elle était en vie. Tout comme Lucie. Puis, elle continua ses explications, mentionnant un être avec une peau grise et des yeux dorés. Cette description lui faisait penser à ces êtres mais elle ne retrouvait pas leur nom dans son cerveau, ce qui avait le don de l'irriter. Elle retrouverait leur nom plus tard. Lucie semblait être de nouveau dans ces pensées pendant plusieurs instants, la blonde resta silencieuse, attendant peut-être d'autres informations de la part de son interlocutrice. Toutefois, si celle-ci reprit la parole, ce n'était pas pour continuer ses explications mais pour s'excuser ; excuses que Destiny balaya de la main.

« Ne vous excusez pas, tout ce que vous dites à un sens. »

La jeune fille se devait de la rassurer, au moins sur ça. N'importe qui aurait balayé les paroles de Lucie en la traitant de folle ; pas Destiny. Elle avait vu ce qu'elle avait vu, elle avait vécu une attaque d'akuma elle aussi. Alors, non, elle ne la traiterait pas de folle. Elle ne savait pas comment Lucie avait survécu alors que tous les habitants du cimetière étaient morts sauf l'exorciste. Mais tout ce qu'elle disait avait un sens ; pour elles, pour toutes les deux.

« Je vous crois. »

Ces paroles étaient plus fortes que les précédentes ; elle était sûre que dans le coeur de Lucie, cela ferait une différence.

« Je les ai vu, moi aussi. »

Aujourd'hui encore, elle considérait que sa mère l'avait sauvé ; étant donné que son innocence résidait dans son violon.

Ils sont dangereux.
Ils sont la mort incarnée.
Mais tu le sais, n'est ce pas ?

« Ces monstres dont vous parlez, avec leur voix de machine. Ils ont tué beaucoup d'habitants alors qu'ils allaient se recueillir dans un cimetière, il y a quelques semaines. J'y étais moi aussi. J'ai vu ces monstres et ils ont failli me tuer. »

Et c'était un cauchemar éveillé, un cauchemar impossible à échapper, où la mort attendait dans leurs ombres, le moment où elle viendrait chercher ces pauvres âmes en détresse.


do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 19 Sep - 23:04
Monsters are created, not born. ”
Mars 189X ― Destiny & Lucie

Lucie avait pris le temps d'observer les réactions de son interlocutrice pendant qu'elle lui racontait ses souvenirs. Et à en juger par l'expression de son visage, elle n'était pas si étrangère à tout ce qu'elle lui disait — en tout cas pas autant qu'elle l'avait imaginé. Il lui semblait même l'avoir vue déglutir, avant de balayer ses excuses d'un geste de la main.  

« Ne vous excusez pas, tout ce que vous dites a un sens. »

C'était la réponse qu'elle avait espéré — et craint à la fois —, mais pas celle qu'elle attendait. L'amnésique tourna un visage surpris vers la blonde, attendant qu'elle veuille bien lui en dire davantage — maintenant que le sujet était abordé, Lucie n'allait pas y renoncer si facilement ; surtout si ça pouvait lui permettre de retrouver un semblant de sommeil. Elle avait besoin de savoir, besoin de comprendre, besoin d'être sûre de ce qu'elle avait vécu — peu importe ce à quoi elle devrait renoncer en échange de la vérité. La sécurité de l'ignorance, l'innocence, l'insouciance... elle avait perdu tout ça depuis bien longtemps.

« Je vous crois.
Merci... »

Le souffle lui avait échappé, comme les larmes au coin de ses yeux. Elle ne pleurait pas, mais l'émotion était là — elle n'avait pas réalisé à quel point elle avait eu besoin de les entendre, ces quelques mots.

« Je les ai vu, moi aussi, » reprit-elle, « Ces monstres dont vous parlez, avec leur voix de machine. Ils ont tué beaucoup d'habitants alors qu'ils allaient se recueillir dans un cimetière, il y a quelques semaines. J'y étais moi aussi. J'ai vu ces monstres et ils ont failli me tuer. »

Lucie resta muette un long moment, perturbée, choquée par ce qu'elle venait d'entendre. Non seulement ces monstres existaient réellement, mais ils étaient nombreux — en tout cas suffisamment pour tuer « beaucoup d'habitants » — et s'en pouvaient s'en prendre à n'importe qui. Une part d'elle avait voulu croire que ce qui lui était arrivé n'était pas un hasard, que le monstre qui l'avait attaquée l'avait fait en raison d'un passé commun qu'elle avait oublié. Elle avait préféré croire à des représailles, à une vengeance plutôt qu'à un acte gratuit et motivé par la simple envie de tuer. Mais elle devait se rendre à l'évidence : non seulement elle ne pouvait plus se réfugier derrière son passé, mais elle avait été extrêmement chanceuse d'être sortie indemne de cette malheureuse rencontre.

Une fois encore, elle avait survécu à la mort. Une fois de plus. Une fois de trop. Elle ne savait pas combien de temps cela allait durer, ni combien de fois encore elle allait être confrontée à la mort, mais l'idée la terrifiait : et si elle était en train de passer à côté de la véritable raison de son existence ? Était-ce une chance, ou une malédiction ? N'était-elle vouée qu'à répéter inlassablement les mêmes erreurs ? Et s'il s'agissait d'avertissements, de mises en garde ? Que devait-elle y comprendre ?

(Qu'est-ce que je ne comprends pas ?)
(Qu'est-ce qui m'échappe ?)

Et ce ruban dans ses cheveux... que signifiait-il ? Comment démêler le vrai du faux ? Le rêve de la réalité ? Autant de questions auxquelles, elle en était persuadée, elle était la seule à pouvoir répondre — c'est pour ça qu'elle devait continuer d'avancer, de chercher. La réponse se trouvait probablement au bout du chemin, peu importe où il la menait. Elle avait ce sentiment — hérité de son ancienne vie — qui ne la quittait jamais : elle était allée trop loin pour reculer. Trop loin pour renoncer.

(Je suis sûre d'avoir fait une promesse, un jour)
(D'avoir décidé quelque chose oui mais quoi ?)
(C'est là c'est ici c'est en moi c'est comme)
(Comme...)

« Je suis désolée de l'apprendre... » murmura-t-elle tristement, « J'ignorais qu'ils étaient si... nombreux, et si... prompts à tuer. J'ai certainement eu beaucoup de chance... »

Pourquoi l'avaient-ils laissée repartir ?

« Mh, dites..., » reprit-elle, hésitante, « Est-ce que vous pourriez m'en dire plus sur ces monstres ? Est-ce qu'ils existent partout ? Ils sont tous dangereux ? Et... pourquoi personne ne semble au courant de leur existence ? »

(Pourquoi m'ont-ils laissée en vie, dis ?)
(c) Sarah
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 3 Oct - 23:00

do I not destroy my enemy when I make them my friend ?
londres - mars 189X

" an open enemy is better than a false friend "

Destiny prenait un risque en parlant de tout à Lucie, elle n'en était pas bien sûre mais elle le sentait. Elles ne se connaissaient ni d'Ève ni d'Adam et pourtant, la voilà en train de parler avec elle des Akumas. Il était bien trop tard pour se poser ce genre de questions. Elle avait commencé à parler, elle ne voulait pas laisser Lucie avec plus de questions qu'avant de la rencontrer. Elle semblait avoir besoin de ces réponses. Elle semblait en avoir besoin pour avancer. Si Destiny ne pouvait pas avancer, elle ne savait pas pourquoi mais elle voulait l'aider à avancer. C'était un miracle si elle était en vie. Il fallait qu'elle soit au courant, pour les éviter comme la peste, pour rester en vie.

Elle vit sa surprise. Elle ne s'attendait pas à une telle réponse. Elle l'avait compris. Lucie s'attendait à ce que Destiny la traite de folle, très certainement. Elle s'attendait à ce que Destiny rejette toutes ses paroles. Mais il n'en était rien. Elle la remercia et ce fut au tour de Destiny d'être surprise. Celle-ci remarqua l'émotion dans les yeux de son interlocutrice. Elle ne réalisait pas non plus à quel point Lucie avait eu besoin d'entendre ces mots. Maintenant, elle le comprenait. Destiny avait conté son histoire alors que Lucie semblait assimiler ces mots, y réfléchir. À la fin de son histoire, la blonde se tut, laissant le temps à son interlocutrice d'assimiler tout ce qui a été dit. Elle aurait des questions, évidemment. L'exorciste ne la pressait pas. Elle la laissait prendre son temps, regardant devant elle. Elle la laissait tranquille. Elle lui jetait parfois des regards, jamais bien longtemps en voyant ce même regard pensif. Tant de secrets, d'interrogations semblaient lui occuper l'esprit.

Et puis, sa voix se fit entendre de nouveau.
Un murmure.
Si triste.

« En effet, vous avez eu beaucoup de chance mademoiselle. Tout comme moi. »

Avait-elle lâché sans réfléchir. Destiny avait été sauvée par son innocence. Mais qu'est ce qui avait sauvé Lucie ? Elle aimerait bien le savoir. Était-elle comme elle ? Aucune idée. La réponse se trouvait en la présence de l'enfant et de l'homme qui l'accompagnait. La peau sombre, les yeux dorés. Il ne pouvait s'agir que ces êtres contre lesquels Destiny avait été mise en garde. Mais pourquoi avoir épargné Lucie ? Elle l'ignorait. Elle finirait par devenir aussi pensive que Lucie, à chercher des réponses. Son interlocutrice reprit, une nouvelle fois, la parole pour lui poser plus de questions. Destiny ne savait pas si elle était la personne la plus à même de la renseigner. Après tout, elle n'était qu'une nouvelle exorciste. Ses connaissances étaient encore très limitées.

« Je ne sais pas trop de choses à leur sujet.. »

Commença-t-elle par annoncer. C'était vrai, en soit.

« Je sais qu'il existe un peu partout dans le monde et que ce sont des machines à tuer. »

Sont-ils tous des machines à tuer ? Seul le temps lui donnerait cette réponse.

« Vous devriez rester sur vos gardes. Imaginez-vous si tout le monde était au courant de leur présence ? Ce serait le chaos. Plus personne ne se ferait confiance. Ce serait l'Apocalypse. »

L'Apocalypse, c'est bien le mot.

« Il n'y a que très peu de personnes qui peuvent les délivrer de leur sort. »

Le choix des mots de Destiny était important. À ses yeux, à ce jour, les exorcistes pouvaient délivrer les Akumas de leur sort. Ils les tuaient, certes, mais ils partaient pour un monde meilleur.  

« Ce qui est important est de faire attention, de rester sur ses gardes. »

Ne te demande plus pourquoi ils t'ont laissé en vie. Demande-toi plutôt comment rester en vie après ces révélations.



feat. lucie b. fair



do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Mar 8 Oct - 23:13
« you have always wanted to caress every monster. »

Destiny la laissait parler sans la presser, sans lui poser de question, sans essayer d'obtenir d'autres informations que celles que Lucie voulait bien lui donner — et cette dernière lui en était reconnaissante. D'abord, parce qu'elle lui avait tendu la main, puis parce qu'elle l'avait crue, parce qu'elle lui avait donné raison et parce qu'elle était prête à éclairer le chemin sombre sur lequel elle s'était engagé. Et plus le temps passait, plus il semblait évident à Lucie que leur rencontre n'était pas le fruit du hasard, de la chance ou du malheur : c'était la destinée. C'était Destiny.

Elle avait peut-être tort d'y croire, mais l'idée la rassurait — ça donnait un semblant de sens à sa vie, lui donnait l'impression qu'elle était sur la bonne voie, qu'elle avait fait les bons choix. Être rassurée — c'est de ça qu'elle avait besoin. Qu'on lui dise qu'elle ne s'était pas trompé. Qu'elle n'était pas seule. Que le destin ne l'avait pas abandonnée.

« Je ne sais pas trop de choses à leur sujet... » répondit la jeune londonienne, « Je sais qu'ils existent un peu partout dans le monde et que ce sont des machines à tuer. »

Lucie hocha de la tête, pour signifier qu'elle entendait bien — comprenait bien — ce que la jeune femme était en train de lui expliquer. Des machines à tuer... ça ressemblait bien à ce qu'elle avait vu. Si on lui avait demandé de décrire le monstre qui s'en était pris à elle, c'est probablement les termes qu'elle aurait utilisés — une machine à tuer. Une machine qui avait essayé de la tuer — aurait dû la tuer.

L'amnésique fronça les sourcils — cette explication-là, Destiny ne pourrait probablement pas la lui donner.

« Vous devriez rester sur vos gardes. Imaginez-vous si tout le monde était au courant de leur présence ? Ce serait le chaos. Plus personne ne se ferait confiance. Ce serait l'Apocalypse. »

Ça, Lucie pouvait le comprendre — elle-même avait ressenti le besoin urgent de hurler sa peur à qui voulait l'entendre, de révéler à tout le monde ce qu'elle avait vécu, de les mettre en garde. Les avertir, pour peut-être les protéger. Les sauver. Mais comment distinguer l'homme de la machine, alors que tous se ressemblaient ? Destiny avait raison. Le meilleur moyen de contenir le danger, si tant est qu'il était possible de le contenir, c'était que la population ne soit pas au courant de leur existence.

« Il n'y a que très peu de personnes qui peuvent les délivrer de leur sort. »

Les délivrer ? Lucie fronça les sourcils, intriguée par le choix des mots — délivrer, ça supposait qu'ils étaient prisonniers. Mais de qui parlait-elle exactement ? Qui fallait-il délivrer ? De quel sort ? Et pourquoi seule une poignée de personne semblait être capable de le faire ? Les mots de la blonde soulevaient davantage de questions qu'elles n'apportaient de réponses.

« Ce qui est important est de faire attention, de rester sur ses gardes.
Je ferai attention... ne vous en faites pas pour moi, » répondit Lucie, « j'ai plutôt du mal à mourir, en vérité. »

Elle se rendit compte de l’ambiguïté de sa phrase, et se reprit aussitôt :

« Non pas que je veuille mourir ! c'est juste que... je n'arrête pas de frôler la mort, ces derniers temps, » dit-elle, « et à chaque fois, je m'en sors de justesse... sans vraiment d'explication. »

Des explications, elle en avait bien quelques unes, en vérité — mais elle avait bien trop peur d'y penser, bien trop peur de ce qu'elle découvrirait si elle creusait à cet endroit-là.

« Mh, dites... vous avez parlé de personnes qui peuvent les délivrer... » se souvint-elle, « qu'est-ce que ça veut dire, exactement ? qui doit être délivré ? de quel sort ? est-ce que vous pensez que je pourrais aider, moi aussi ? »

C'est quelque chose qui n'avait pas changé — et qui ne changerait probablement jamais. Lucie aimait — voulait — aider les autres. C'est pour ça qu'elle s'était toujours battu — pour la vie des autres, jamais pour la sienne. Et aujourd'hui pourtant, sa vie, c'est tout ce qui lui restait...

« En tout cas... merci, pour vos explications. C'est rassurant de pouvoir me dire que je n'ai pas imaginé tout ça, » conclut-elle, « j'avais l'impression de devenir folle. »

(mais la folie est passée et maintenant)
(maintenant il ne reste que le goût métallique du sang.)
» début mars 189x ― destiny & lucie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Dim 27 Oct - 19:55

do I not destroy my enemy when I make them my friend ?
londres - mars 189X

" an open enemy is better than a false friend "

elle ferait attention.
tant mieux.
c'était tout ce qu'elle souhaitait.

mais quelque chose tilta dans sa tête. j'ai plutôt du mal à mourir. mais que voulait-elle dire par là ? c'était bizarre, sonnant ainsi. avait-elle tenté de mourir ? de se donner la mort ? mais destiny n'eut pas à attendre, son interlocutrice semblait s'être rendue compte de ce qu'elle avait dit ; se pressant de s'expliquer. elle n'avait donc pas cherché à se donner la mort. l'exorciste haussa les sourcils, surprise par ces affirmations. elle avait donc frôlé la mort ces derniers temps. à plusieurs reprises. comme si le sort s'acharnait sur elle. elle s'en sortait sans explications.

le destin.
très certainement.

et puis, lucie lui posa de nouvelles questions. et destiny devait avouer qu'au fond, elle n'avait pas réponse à tout. elle pouvait et allait lui parler des exorcistes, ceux qui pouvaient délivrer les akumas, les détruire. mais si elle pouvait aider ? elle n'en savait trop rien. déjà, il fallait qu'elle reste en vie ; elle allait s'aider elle-même à ce propos. mais elle comprenait. son envie d'aider. fut un temps, destiny aimait aider ; n'importe qui, n'importe quand. mais ses années dans l'eastend lui ont appris à s'aider elle-même, à ne plus aider les autres pour survivre. personne ne l'avait aidé, alors elle n'allait aider personne en retour.

égoïste ?
totalement.

« c'est un peu compliqué.. mais ces personnes, ce sont des exorcistes. et ils peuvent délivrer ces machines de leur sort, en les détruisant. leur âme en peine est libérée. pour faire simple, disons... »

elle était une exorciste depuis peu, la petite blonde. elle n'était pas très familière avec ces notions, elle voulait la renseigner du mieux qu'elle le pouvait, pour qu'elle puisse se protéger. mais s'il fallait creuser, elle n'aurait plus les mots pour continuer. alors elle restait en surface.

est ce qu'elle pouvait aider ?

« si vous pouvez aider... je vous avoue que je n'en sais rien, mes connaissances sont très limitées sur le sujet. »

mais elle sentait que lucie était soulagée d'une certaine manière. poser des mots sur ce qu'il lui arrivait allait lui faire du bien, d'une certaine manière. elle avait l'impression de devenir folle. destiny pouvait le comprendre. elle n'était pas folle. et c'était peut être aussi effrayant de se rendre compte qu'on ne l'était pas.

se rendre compte qu'il y avait ces machines.
partout.
cela pouvait rendre fou les gens.

« ne me remerciez pas. comme je vous l'avais dit, mes connaissances sont limitées, je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider davantage. »

mais elle avait un mot à mettre sur ce qu'il lui arrivait,
c'était déjà ça, non ?



feat. lucie b. fair



do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Dim 5 Jan - 23:23
« what i really wanted was to be found »

Destiny avait réussi à l’apaiser un peu. Les images étaient toujours là, et ne partiraient probablement jamais — mais à présent, Lucie n’était plus obligée de les subir sans comprendre. Elle avait suffisamment — et à la fois, trop peu, bien trop peu — d’éléments pour essayer d’en tirer quelque chose, de donner un sens à tout ce qui lui était arrivé depuis qu’elle avait posé le pied en Angleterre. Et même depuis bien avant, en vérité — si le monstre qui la dévorait de l’intérieur était devenu si grand, c’est bien parce qu’elle l’avait ignoré pendant trop longtemps (parce qu’elle l’avait laissé se nourrir des peurs qu’elle refusait d’affronter). Si elle était capable de le regarder dans les yeux à présent ? Pas vraiment. Mais elle ne pouvait plus l’éviter, ne pouvait plus se permettre de s’enfermer dans un déni constant.

On choisissait ses mensonges — pas ses vérités. Et Lucie ne pouvait pas espérer retrouver son passé si elle refusait d’embrasser chacun de ses aspects — même les plus horribles. Surtout les plus horribles.

(alors le monstre c’était)
(c’était...)
(...)

« C’est un peu compliqué.. mais ces personnes, ce sont des exorcistes. Et ils peuvent délivrer ces machines de leur sort, en les détruisant. Leur âme en peine est libérée. Pour faire simple, disons... »

Lucie écoutait attentivement, étrangement sereine. Elle ne savait pas vraiment d’où lui venait cette soudaine faculté à encaisser ce genre de révélation sans trembler, sans se sentir troublée. Étaient-ce les réminiscences de son passé oublié ? Ou bien les conséquences des événements qui l’avaient secouée aujourd’hui ? Elle ne pouvait pas dire qu’elle y était indifférente, non — elle se sentait inexplicablement triste. Du peu qu’elle avait vu de ces machines dont parlait Destiny, et couplé à ce que cette dernière avait révélé à leur sujet, elle avait toutes les raisons du monde de les craindre. Elle les avait craint, l’espace d’un instant.

(mais la peur est passée et maintenant)
(maintenant il ne reste que le goût métallique du sang)
(et à la fin, c’était toujours (...))

« Si vous pouvez aider... je vous avoue que je n’en sais rien, mes connaissances sont très limitées sur le sujet. » reprit la londonienne, « ne me remerciez pas. Comme je vous l’avais dit, mes connaissances sont limitées, je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider davantage.
Oh non, » répondit Lucie en faisant non de la tête, « vous m’avez beaucoup aidée... c’est moi qui vous remercie, vraiment. Il y a quelques minutes je ne savais rien de tout ça, vous m’avez beaucoup appris... et je suis certaine que ces informations me seront utiles pour... enfin... merci. »

Un fin sourire — un peu triste, un peu désolé — étira ses lèvres glacées. La tête baissée et les yeux fixés sur ses pieds, elle se laissa emporter par les pensées qu’elle cherchait continuellement à chasser. Ses doutes, ses craintes, ses questions et les quelques réponses qu’elle avait présent — elle essayait de démêler le vrai du faux, de donner un semblant de sens à toutes ces choses dont elle ne savait que faire.

« Vous savez... » dit-elle, sans vraiment savoir si Destiny l’écoutait — elle ne parlait pas vraiment pour elle ; elle avait simplement besoin d’exprimer ce qu’elle ressentait. « je suis venue en Angleterre en espérant... découvrir qui je suis. Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé... mais je me suis réveillée en Allemagne il y a deux mois, et je n’avais aucun souvenir de ma vie. Je, mh... je ne me souviens même pas de mon véritable prénom. Enfin... »

Elle inspira, et articula le reste de ses idées sans vraiment s’attendre à ce qu’il en ressorte quoique ce soit.

« Vous qui avez vécu ici... vous n’auriez pas eu vent d’une disparition, des fois ? De... quelqu’un qui.. recherchait une personne ? Une personne qui me ressemblerait..? » demanda-t-elle, hésitante. « C’était en janvier. »

C’était difficile, parfois, de ne manquer à personne — car à elle, tout lui manquait.
» début mars 189x ― destiny & lucie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Jeu 23 Jan - 21:07


do I not destroy my enemy when I make them my friend ?


C'est moi qui vous remercie, vraiment.
Vous m'avez beaucoup appris.
Merci.


Destiny ne savait pas trop comment réagir. Il s'agissait de beaucoup de remerciements pour elle, en quelques instants seulement. Elle n'était pas habituée. Au fond, elle avait un peu peur d'envoyer un mauvais message à Lucie. Elle ne savait pas trop comment lui répondre, comment lui dire certaines choses. Lucie la remerciait pour quelques informations. Elle n'avait pas fait grand chose, Destiny. Et puis, ça ne l'aiderait peut-être même pas. Elle n'était exorciste que depuis quelques jours. Elle n'était personne. Elle lui donnait quelques bribes d'informations. Mais, Lucie semblait s'en contenter. À sa place, elle aurait cherché à en savoir encore plus. Elle était trop curieuse, Destiny. Bien trop curieuse.

Alors, Destiny ?
Elle se mit à sourire doucement, tout en hochant la tête.

« Si j'ai pu vous aider ne serait-ce qu'un peu, c'est l'essentiel pour moi... »

Et puis, Lucie reprit la parole. Destiny l'entendait. Destiny l'écoutait. Elle était venue en Angleterre en espérant découvrir qui elle était. Elle lui expliqua ce qu'il lui était arrivé, ce qu'elle savait du moins. Elle s'était réveillée en Allemagne, deux mois auparavant, amnésique. Elle ne souvenait pas de son propre prénom. Lucie n'était donc pas son prénom. Il était beau, comme prénom. Doux, mélodieux, il lui allait bien, en tout cas. Elle reprit une nouvelle fois pour la parole ; elle sentait parler plus pour elle que pour Destiny, ce qu'elle pouvait comprendre. Il lui fallait du temps pour réfléchir, pour chercher à savoir ce qu'elle pourrait faire par la suite, avec les informations données par Destiny. Alors, celle-ci écouta la jeune femme. Elle lui demanda alors si elle n'aurait pas entendu parler d'une disparition ; en janvier.

Elle ne connaissait vraiment que Londres, elle ne pourrait pas répondre pour l'Angleterre ; quoi que dans le peu de journaux qu'elle avait volé, elle aurait pu trouver une telle information. Elle se mit à réfléchir alors ; l'hiver était rude, cette année là. Il y avait eu plusieurs disparitions, plusieurs morts, d'ailleurs. Le problème était qu'elle ne se souvenait pas d'une disparition qui pouvait la concerner. Aucune femme lui ressemblant, dans sa tranche d'âge, n'était recherchée. À Londres en tout cas. Des conversations qu'elle avait pu entendre, rien ne lui venait non plus. Elle finit par secouer la tête, l'air désolée.

« Non, je ne crois pas, je suis désolée.. Des personnes ont effectivement disparues, d'autres sont décédées, à cause de l'hiver très rude de cette année ; mais aucune ne correspond à votre description physique ni à votre tranche d'âge ; si je ne me méprends pas, je pense que nous avons à peu près le même âge. »

Elles se ressemblaient, les deux demoiselles. Lucie avait les yeux bleus, alors que ceux de Destiny étaient violets. Elle était persuadée qu'elles avaient à peu près le même âge. Elle plongea de nouveau dans ses pensées, cherchant peut être si elle avait oublié quelque chose à ce sujet, si elle n'avait pas entendu quelqu'un chercher une fille ressemblant à Lucie ; mais rien, toujours rien. Si elle était recherchée, ce n'était pas à Londres.

« Je suis sûre que votre mémoire vous reviendra, je l'espère en tout cas. »

L'espoir était une notion relativement floue pour Destiny.
Elle n'espérait pas pour elle-même.
Elle n'avait pas le moindre mal à espérer pour les autres.




feat lucie






do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Sam 25 Jan - 0:22
« if you don’t have hope, what’s the point of living ? »

Lucie avait posé la question sans espérer de réponse positive. Elle avait mené ses propres recherches, feuilleté tous les journaux depuis son arrivé, interrogé plusieurs personnes — elle s’était même rendu au commissariat. Des avis de recherches, elle en avait épluchés par dizaines — dans la presse, sur les vitrines des boutiques, ou directement auprès des commerçants. Et cela n’avait rien donné : personne ne correspondait à sa description. Destiny n’était pas son dernier espoir ; simplement une chance de plus. Elle ne pouvait pas se permettre de la laisser passer. Dans le pire des cas, la jeune adolescente lui confirmerait ce qu’elle savait déjà et lui éviterait ainsi de poursuivre ses recherches en ce sens.


« Non, je ne crois pas, je suis désolée.. » dit-elle d’un air désolé, auquel Lucie répondit par un sourire compatissant. « Des personnes ont effectivement disparues, d’autres sont décédées, à cause de l’hiver très rude de cette année ; mais aucune ne correspond à votre description physique ni à votre tranche d’âge ; si je ne me méprends pas, je pense que nous avons à peu près le même âge. » prit-elle le temps de lui expliquer.

Lucie hocha doucement la tête, incertaine de ce qu’elle devait répondre. Elle n’était même pas sûre de l’âge qu’elle avait... elle n’en avait qu’une vague idée, suite aux questions qu’elle avait posé aux médecins qui s’étaient occupé d’elle en Allemagne. Elle était jeune, à n’en pas douter — pas encore la vingtaine, à en juger par les traits enfantins de son visage. Si elle était sortie de l’adolescence, ce n’était que de quelques mois à peine, lui avait-on dit. Dans le fond, ça n’avait pas vraiment d’importance, pour l’amnésique — c’était secondaire, à côté de tout ce qui lui manquait. Ne pas se souvenir du jour de sa naissance ne la chagrinait pas tant. Ce n’était qu’une pièce du puzzle qu’elle essayait de reconstruire. Et le plus dur, dans son cas, ce n’était pas d’assembler les pièces : c’était de les trouver, en premier lieu.

« Je le pense aussi, » finit-elle par lui répondre. « Merci, en tout cas... ce n’est pas la réponse que j’espérais, mais je ne suis pas surprise. J’ai déjà fait quelques recherches... au moins, ça me confirme que je peux chercher ailleurs sans craindre d’être passée à côté de quelque chose. » dit Lucie, souriante malgré la tristesse évidente dans ses yeux. Oh, comme elle avait envie d’être trouvée.

Elle avait envie de compter pour quelqu’un. C’est à cette idée qu’elle s’accrochait — l’idée que quelque part, en ce-moment même peut-être, quelqu’un la cherchait. Elle espérait qu’en ne relâchant pas ses efforts, qu’en continuant sur cette voie qu’elle avait choisie, elle finirait par rencontrer cette personne à mi-chemin. C’était un espoir naïf et innocent, un espoir vain auquel elle ne croyait que le jour, qui n’existait qu’à la lumière du soleil. Mais qui disparaissait toujours à la nuit tombée, lorsqu’elle se retrouvait seule avec ses pensées et ses démons.

Elle avait envie de compter pour quelqu’un... autant que cette idée l’effrayait.

« Je suis sûre que votre mémoire vous reviendra, je l’espère en tout cas. » reprit Destiny, arrachant un soupir salvateur à la blonde. Avoir quelqu’un à qui parler lui permettait de ne pas perdre pied avec la réalité. « Merci beaucoup, Destiny... je l’espère aussi. » répondit-elle, avant de se lever. Elle jeta un regard à la ville qui s’étendait devant elle et qui à cet instant précis, la laissait rêveuse, songeuse. « Vous savez... ce n’est pas grave, si je ne retrouve jamais la mémoire. C’est peut-être une chance, après tout... de pouvoir repartir de zéro. Je crois que... ce n’est pas vraiment moi, que j’essaye de retrouver. Ce que je voudrais, c’est retrouver ceux que j’ai aimé... ceux qui ont compté pour moi. Il y a forcément quelqu’un, quelque part, qui se demande ce que je suis devenue... enfin, c’est ce que j’espère. Cela me donne le courage de continuer. »

Et Lucie de regarder la ville, à nouveau. Elle n’avait pas tellement envie de repartir, en vérité. Pas maintenant — de toute façon, elle n’avait nulle-part où aller. Nulle-part où elle n’aurait pas le sentiment d’être de trop, du moins. Alors elle se tourna à nouveau vers sa sauveuse, un sourire gêné sur les lèvres.

« Dites, Destiny... » osa-t’elle, les joues rougies par l’embarras. « J’ai failli mourir, aujourd’hui. En vérité, deux fois, depuis que je suis à Londres ! Je crois... que j’ai envie de faire quelque chose d’un peu fou. Pour me sentir vivante, peut-être. Pour qu’aujourd’hui ne ressemble pas aux autres jours... » dit-elle. Elle inspira pour se donner du courage. « Est-ce que... est-ce que vous accepteriez de me faire visiter la ville depuis les toits, Destiny ? »

Son visage était rouge de gêne, mais ses yeux brillaient plus que jamais d’enthousiasme et d’impatience.

Can we be friends ?
» début mars 189x ― destiny & lucie
La bergère

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: S’extirper de son destin.
Aime:
N'aime pas: Bonnie R. O'Cahan
Bonnie R. O'CahanLa bergère
Amorem, l’Amour de Noé

do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) D5usQn7

Bonnie dessine les étoiles en #D87093 ou palevioletred

▐ IRL Age : 28 ▐ Messages : 547 Féminin
▐ RPG Age : 18 ans
▐ Personnalité : (more. more. more.)
▐ Parcours RP :
{ R P S . D A N S . L' O R D R E .
C H R O N O L O G I Q U E }

Arche ; Feilen {3}

Arche ; Cyclamën A. {12}
Angleterre ; Jodie D. {2}
Autriche ; Leander K. {5}
Intrigue Chap. II ; Côté Noés {3}
RP épistolaire ; Nína S. {1}
Kenya ; 5 Noés ; 2 Akumas {2}

† Mort †

OS Scénario ; Résurrection {1}
Norvège ; Cyclamën A. {8}
Himalaya ; Edith L. {2}
Arche ; Lena F. {9}
Arche ; Aloïs L. {9}
× Intrigue Chap. IV bis ; Côté Noé {4}
Intrigue Chap. IV ter ; Côté Noé {1}
France ; Nora L. {8}
France ; Célania V. et Emy B. {4}
France ; Liam L. {2}
Allemagne ; Sheryl K. {1}
France ; Ophelia I. {4}


× Allemagne ; Laoghaire L. {4}

∞ Amnésie ∞

OS Scénario ; Battlefield {1}
OS Scénario ; Valley Of the Dolls {1}
OS Scénario ; Truce {1}
Allemagne ; Rhian L. {8}
Angleterre ; Angus M. {5}
Angleterre ; Autonoé S. {2}
Angleterre ; Cyclamën A. {14}
Angleterre ; Destiny R. {9}
Allemagne ; Lily P. {4}
France ; Célania V. {12}
Allemagne ; B. Wilma H. {6}
Intrigue Chap. VI ; Côté Noé {2}
× Intrigue Chap. VI bis ; Côté Noé {5}
× Intrigue Chap. VI ter ; Côté Noé {4}
× Arctique ; Célania V. et Cyclamën A. {8}
× Écosse ; Ayden H. {2}
Angleterre ; Angus M. et Xuan M. {1}
OS Scénario ; Lost soul {1}
OS Scénario ; Coming home {1}
Danemark ; Cél, Gwen et Nora {3}
Arche ; Cassidy D. {3}
Russie ; Lavi B. {3}
France ; Elijah N. {1}
Arche ; Lena F. {3}
Arche ; Lily P., Cyclamën A., Wil H. et Addie von R. {2}
Norvège ; Klok {7}
Norvège ; Cyclamën A. {1}
Arche ; Siobhán H. {1}
× Angleterre ; Saphira H. {3}
× Japon ; Cloud N. {2}
Arche ; Adelheid von R. et Ada van E. {1}
× France ; 3 Exo ; 2 Noé {3}
OS Scénario ; never had a chance to be soft {1}
× Allemagne ; Rhian L. {6}
× Intrigue Chap. VII ; Côté Central {8}
× Intrigue Chap. VII p. IV ; Vatican {6}
____________

OS Event {1}
OS Event Noël {1}
Event Halloween P1 {2}
Event Halloween P2 {3}

2350 pts RP + 500 pts HRP
= 2850 pts
Rang B.
Rang A dans 4 conditions.


Conditions remplies : 5.
Conditions en cours : 6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Sam 25 Jan - 19:38


do I not destroy my enemy when I make them my friend ?


Lucie lui offrait un sourire compatissant.
Elle devait peut-être savoir qu'elle ne pourrait pas l'aider.
Ou alors, elle ne s'attendait à rien.

Elle semblait dans ses pensées. Elle ne savait pas quel âge elle avait ; l'âge était une donnée incertaine et inutile aux yeux de Destiny. Les Hommes vieillissaient certes mais l'âge n'avait aucune importance ; c'était sa mère qui lui avait appris cela. Il fallait s'attacher aux actions des gens, non à leur âge. Mais cela pouvait être une donnée utile pour Lucie, elle l'aiderait sans hésiter. L'âge pouvait être trompeur, tout comme l'apparence. Elle avait vu nombre de femmes semblant être plus jeune que leur âge réel ; comme sa mère. Encore une fois, si Lucie s'y intéressait, si elle pensait que cela l'aiderait, Destiny l'aiderait, sans hésiter.

Ce n'était pas la réponse qu'elle espérait, évidemment ; mais elle n'était pas surprise, évidemment. Elle avait déjà fait quelques recherches ici. Elle s'y attendait, elle ne devait avoir rien trouvé. Elle semblait si triste, malgré son sourire. Elle cherchait, elle cherchait ; sans trouver quoi que ce soit. Ce devait être épuisant, autant moralement que physiquement. Elle comprenait, Destiny. C'était comme sa lutte pour survivre. Dans les deux cas, elles se battaient pour un objectif, elles se battaient moralement, physiquement ; une lutte sans fin, une lutte épuisante, une lutte incertaine.

Lucie la remercia avant de se lever, regardant Londres dans toute sa splendeur. Elle lui disait que ce n'était pas grave si elle ne retrouvait jamais la mémoire, qu'il s'agissait peut-être d'une chance de tout recommencer. Elle cherchait surtout à retrouver les personnes qu'elle aimait ; qui l'ont aimée. Destiny espérait sincèrement que Lucie était attendue ; que les personnes qu'elle aimait attendaient son retour. Elle ne voulait pas qu'elle soit comme elle ; sans personne, seule. Si jamais Lucie retrouvait la mémoire et qu'elle se rendrait compte qu'elle était seule, ça briserait son coeur ; comme celui de Destiny. Mais le sien... Il était brisé depuis longtemps, depuis que sa mère était morte, depuis qu'elle n'avait plus personne qui l'attendait. Elle faisait des efforts à la Congrégation mais c'était compliqué. Tout était si compliqué, si dur.

« J'en suis convaincue. »

Lui dit-elle, tout en se levant à son tour.
Lucie se tourna vers elle, les joues rouges.

Et c'était ainsi que Destiny apprit que Lucie avait failli mourir ; deux fois depuis qu'elle était à Londres. Bienvenue au club, qu'elle pensait. Elle avait envie de faire quelque chose d'un peu fou, disait-elle. Destiny était intriguée ; elle aimait les trucs fous, il ne lui en fallait pas plus pour être de la partie, si c'était ce qu'elle souhaitait. Elle inspira finalement avant de lui demander si l'anglaise pouvait lui faire visiter la ville depuis les toits. Très clairement, Destiny était de la partie. Elle regarda autour d'elle, cherchant déjà un chemin pour effectuer la dite visite. Elle aimait les toits, la petite Destiny. Elle aimait sauter de toits en toits, elle aimait sentir le vent sur son corps ; elle aimait être libre, elle aimait se sentir vivante.

« Avec grand plaisir, mademoiselle Lucie. »

Elle tendit sa main à Lucie, ses lèvres s'étirèrent pour former un doux sourire ; un type de sourire qu'elle ne faisait plus.

« Shall we ? »

Et c'était ainsi que Destiny emmena Lucie pour une visite de Londres, une visite de toits ; une visite qu'aucune d'elle n'allait oublier.

Yes, we can be friends.
Yes, we will be friends.
Always, Lucie.




feat lucie






do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) HwgAIAe4_o

Spoiler:
 
† L’Ironie du Sort †

Dossier Confidentiel - Central
Mon but: protéger
Aime:
N'aime pas: Destiny Richards
Destiny Richards† L’Ironie du Sort †
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie) FkxE9vY

FPFTRS

▐ IRL Age : 25 ▐ Messages : 320 ▐ Autres Comptes : adelheid + maisie + hilda + zoya + soojin + tevak
Féminin
▐ RPG Age : 17 ans
▐ Personnalité : rusée, calme, honnête. watch out.
▐ Parcours RP :
{ RANG B › 260 (hrp) + 1510 (rps) + 20 (OS) = 1790 pts. }
RANG A dans 710 pts + 6 conditions

CONDITIONS REMPLIES: 6/12
Destiny parle en #45BAC6.

Revenir en haut Aller en bas
Re: do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
do I not destroy my enemy when I make them my friend? (lucie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.gray'man HEART - Le Réveil du Coeur  :: Le Monde :: Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: